30 petits plaisirs de vie à la campagne

IMG_8699

Voilà 2 ans et demi que nous sommes installés à la campagne (d’ailleurs, depuis cet article, est-ce qu’un petit bilan des 3 ans vous intéresserait l’an prochain?) Loin de moi l’idée de vous dire que tout est parfait dans le meilleur des mondes et qu’il n’y a aucun inconvénient à vivre en retrait des villes. Néanmoins, de notre côté, ceux-ci n’ont rien de comparable à toutes les bonnes choses que nous apporte cette vie à la campagne.

Je me suis amusée à compiler 30 petits plaisirs qui m’apportent beaucoup beaucoup de bonheur et égayent mon quotidien. J’espère qu’ils vous inspireront un peu et qu’ils vous donneront l’envie de passer le cap si vous avez pour projet de venir vivre à la campagne =)

  • Se réveiller, ouvrir la fenêtre, et profiter du chant des oiseaux
  • Prendre le temps d’admirer le soleil qui se lève doucement
  • Se balader à vélo en se perdant sur les chemins
  • Avoir son propre jardin
  • Dîner à la fraîche les soirs d’été
  • Revenir à « l’essentiel » et apprendre à moins consommer
  • Faire des cueillettes sauvages et profiter de la générosité de mère nature
  • Remarquer l’éclosion des premiers bourgeons à l’arrivée du printemps
  • Observer des animaux à leur insu dans leur habitat naturel
  • Lire un bon livre derrière sa fenêtre les jours de pluie
  • Faire du troc de légumes avec ses voisins
  • Se ficher littéralement de la façon dont on est habillé lorsqu’on passe la journée à la maison
  • Ressentir la fraîcheur grandissante du petit matin à l’arrivée de l’hiver
  • Découvrir et s’émerveiller de jolies plantes et fleurs
  • Se rafraîchir les petons dans un petit cours d’eau
  • Retrouver la convivialité des commerces de proximité
  • Marcher pieds nus dans l’herbe
  • Profiter de la fraîcheur des maisons en pierre les jours de canicule
  • Préparer du thé glacé l’été avec la menthe du jardin
  • Voir la nature changer et évoluer au fil des saisons
  • Apprendre à respecter la Vie, sous toutes ses formes
  • Commencer à reconnaître les oiseaux par leurs chants
  • Observer les petits lézards se dorer la pilule sur les pierres de la maison
  • Respirer à pleins poumons en forêt
  • Admirer les couleurs si incroyables du ciel au soleil couchant
  • Commencer les premiers semis au jardin à la fin de l’hiver
  • Être bloqué chez soi à cause de la neige et l’observer recouvrir tout de blanc
  • Savoir que l’on peut compter sur ses voisins
  • Sentir l’odeur de la pluie et de la « nature mouillée » après des jours de canicule
  • Intégrer pleinement le lien entre bien-être et connexion à la nature

Je vous embrasse ♥

28 petits mots

  1. O'Fil d'Adèle

    Je vis à la campagne également. J’y ai toujours vécu mise à part pour faire mes études durant 3 ans à Lille. 3 ans au final ça a été long et quand j’ai redécouvert la campagne, celle de l’Oise, j’ai ré-appris à vivre, j’ai sentis des noeudsites dans le ventre s’enlever alors que jusque là je ne les sentais pas. Ils s’étaient installer ni vu ni connu. J’aime beaucoup ton article :)

    Répondre
  2. Alix - A tire d'Elle

    J’habite de nouveau à la campagne depuis un mois : le bonheur !!
    J’ai toujours été une rurale, (#etudianteengéorurale) mais pour les besoins des études, j’ai été crapahuter dans quelques villes d’Europe, et pas des pires ;) (Bruxelles, Stuttgart, Annecy, Clermont Ferrand…) et du coup, j’avais un peu peur de plus savoir faire, de m’ennuyer à la campagne, de pas savoir m’occuper, de manquer de choix de magasins.
    Et là, en rentrant au boulot après les vacances, j’ai été faire un tour en ville, et franchement, je crois que l’envie frénétique de faire les magasins m’a quittée ! Je ne suis plus trop dans mon élément en ville on dirait !
    Ici, les joies de la campagne, c’est que j’ai oublié de mettre mon réveil et pourtant, j’ai été réveillée par les cloches de l’église :), les vaches ont des cloches (merci la montagne), donc en plus des oiseaux, il y a la douce mélodie des cloches, et je vais du coup, chercher du lait à la ferme, plus local tu peux pas ^^ (oui, du « vrai » lait, mais là, vraiment, c’est tellement plus cool quand tu vois les fleurs qui accompagnent les vaches!).
    Bref, la campagne, ça me gagne !!
    Alix
    http://a-tire-d-elle.blogspot.com

    Répondre
  3. Diane

    Hey, tous ces points sont vrais (sauf les voisins pour moi aha) et c’est super agréable. C’est là qu’on se rend compte que la campagne c’est quand même très agréables et que vivre en ville changerai vraiment le quotidien!
    bisous

    Répondre
  4. Lylou Bouquine

    Je suis originaire de la région Orléanaise et mon conjoint des Hautes Alpes. Nous sommes arrivés en région parisienne voilà 4 ans pour le travail et nous sommes en pleine déprim ! Nous cherchons activement aujourd’hui à retourner « au vert » car c’est une vie qui nous convient à tous deux mille fois mieux. Je ne désespère pas. Ton article me donne encore plus hâte de parvenir à repartir à la campagne pour y vivre, dans une jolie maison et avec un cadre de vie et un mode de vie qui nous convienne de nouveau.

    Répondre
  5. marie

    Tout pareil que toi je revis depuis que j’ai ma maison et mon jardin avec mes beaux legumes kokopelli/graines del pais que j adore cuisiner ❤️

    J’adore regarder les abeilles butiner ma lavande, surveiller mes plantes aromatiques et les frotter juste pour snifer leur bonne odeur, admirer les lézards qui se font dorer la pilule le sur ma terrasse en bois. Regarder le petit lapin sauvage qui vient dans ma pelouse. J aime partir courir de chez moi et me retrouver en plein milieu des bois sans courir sur du bitume, en longeant la rivière, faire de nombreuses rencontres (1 fois sur 2 je croise un chevreuil ou des lièvres). Et vivre dehors dés que le soleil se pointe, on a mangé dehors au mois de mars cette année.

    J aime un peu moins les chiens du village qui aboient à longueur de journée, les blaireaux beaufs qui font du quad et qui détruisent les chemins en faisant du bruit… et d’être obligée de prendre systématiquement ma voiture pour bosser/faire des courses…

    Dans tous les cas plus de positif que De négatif…

    Belle journée

    Répondre
  6. Amy

    Se refugier sous la couette un jour de forte tempête ❤️

    Tous ses points reflètent tellement mon envie la plus profonde… vite, accélèrer le temps, que les projets se mettent en place, qu’on l’ai ce fichu bout de jardin

    Répondre
  7. Mélanie

    Que dire si ce n’est pousser un long soupir d’émerveillement tellement je m’y vois :) Je vis entre la ville et la campagne et je retrouve certains des plaisirs qui font mon quotidien mais…je rêve d’une vie encore plus « campagnarde ». Un jour… cela viendra :)
    Merci pour cet très bel article :)

    Répondre
  8. Aurelie

    Avec le chéri c’est notre projet. Pour des raisons professionnelles nous vivons séparés mais une fois la situation réglée on souhaite acheter notre petite maison à la campagne avec le petit jardin ni trop grand ni trop petit : de quoi faire mon petit potager et d’avoir de l’espace pour voir nos futurs enfants gambader. J’ai toujours vécu en ville mais la campagne reste mon rêve. Je suis de plus en plus tournée vers la simplicité et la beauté naturelle que nous offre Mère Nature. Un changement de vie qui se fait petit à petit. Merci pour ce joli billet d’humeur. Gros bisous

    Répondre
  9. Estelle

    Merci pour ce joli post Julie ! On est à Rennes pour l’instant mais on est en train d’acheter une maison en pleine campagne au sud de Rennes…un grand jardin, le calme, la nature…J’ai TROP hâte ! Hâte de cette vie au calme, plus simple, en lien avec la nature, loin de la consommation et du « trop »… Alors merci pour tes jolis mots qui me font patienter ! Belle soirée à toi !

    Répondre
  10. Sempra

    J’ai vécu mes 18 premières années à la campagne et ce qui me manquera toujours le plus c’est de pouvoir voir les étoiles ! C’est tellement banal qu’on y pense même pas, mais maintenant que je vis en ville depuis plusieurs années je ne manque jamais de les observer tout mon soûl quand je rentre chez mes parents.

    Répondre
  11. Louicie

    Ton article me parle tellement… moi je suis une vraie rurale et montagnarde en plus et pour toutes les raisons que tu as citées et bien d’autres encore je ne partirais de mon lieu de vie… Tout les matins quand je regarde par ma fenêtre je me dis que j’ai de la chance. Merci Julie ❤️

    Répondre
  12. Chloke

    Superbe article plein de belles ondes et qui me rappellent pourquoi j’aime tant la campagne (et à quel point cela va être dur de retourner dans ma chambre étudiante parisienne dans 15 jours). L’odeur de la nature humide est sans doute le petit bonheur que j’aime le plus. Je trouve sue ça a un côté romantique.
    Merci de nous rappeler toutes ces belles choses, je penserai d’autant plus à les apprécier maintenant qu’ils sont mis en exergue dans ton article.
    À très vite.

    Répondre
  13. Marion - Mangue Coco

    Oh oui l’odeur de la pluie nature mouillée, c’est exactement ce que j’adore aussi par dessus-tout !!
    Merci pour ces 30 petits plaisirs qui forment finalement une immense joie d’habiter à la campagne ! Je me rappelle en effet qu’après 20 ans de vie en banlieue parisienne (et des vacances de 2 mois tous les étés en Normandie pour me rappeler que la vie urbaine me déprime plus que tout), j’ai enfin passé le cap et je suis partie m’installer dans l’Orne, rejoindre ma famille paternelle. Je n’y suis pas restée car j’ai trouvé un chéri en Bretagne ensuite, mais quelle joie j’ai eue à vivre dans ce petit coin paisible et un peu désert, certes, mais tellement agréable et simple !

    Répondre
  14. Morgane

    J’ai grandi à la campagne et tout cela me manque beaucoup maintenant que je vis en ville. J’essaye de convaincre mon compagnon de déménager mais l’éloignement de la « vie sociale » ne l’enchante pas. En tout cas, le plus dur pour moi maintenant c’est de vivre avec des rideaux à chaque fenetre ! A la campagne, ils m’étaient inutiles et me gachaient la jolie vue. Profite bien de ta jolie maison.

    Répondre
  15. kathy

    Oh j’adore cet article !
    J’ai grandi à la campagne mais je vis dans une petite ville. J’aime vivre en ville parce que j’ai tout à proximité mais j’adore la campagne. J’adore rentrer chez mes parents et profiter de tout ce que j’aime à la campagne : être réveillée par le chant du coq, voir les légumes pousser, me faire des infusions avec les aromates, voir l »écureuil qui vient chercher les noix que l’on dépose pour lui, marcher dans l’herbe mouillée, courir dans des petits chemins de terre, m’habiller n’importe comment et m’en ficher, observer les changements de saison, promener ma petite chienne, faire des balades à vélo bref j’adore la campagne <3

    Répondre
  16. lithiya

    Bonjour Julie! Un tout grand OUI pour un bilan des trois ans, s’il-te-plaît. Je vis à Bruxelles depuis ma naissance, avec une incursion de 9 mois dans la campagne anglaise, et ça me manque tellement. Alors tes articles me font rêver, et me donnent du courage pour, je l’espère, pouvoir sauter le pas bientôt aussi!

    Je profite de ce commentaire pour répondre à ton avant dernier article: vu que tu aimes lire, tu dois absolument essayer les livres de Game of Thrones (de préférence en anglais), ils sont gé-niaux. Encore plus que la série, et la violence, surtout sexiste, y est beaucoup moins présente. Je les ai dévorés comme je n’avais plus dévoré de livres depuis longtemps (et j’ai dû passer la moitié de ma vie à lire… :p)

    Merci pour ton blog qui est une source d’inspiration et de sérénité (j’aimerais vraiment venir faire un tour en Bretagne) :)

    Répondre
  17. Mon Journal Doré

    Très sympa ce petit article! En vivant à Niort, ville moyenne très peu urbanisée, je profite de certains avantages de la vie à la campagne comme le chant des oiseaux, les chemins calmes où faire du vélo, la verdure,… mais j’avoue qu’avoir son jardin à soi, c’est vraiment du luxe, peut être un jour pour nous aussi :)
    Bisous

    Répondre
  18. Agathe

    Bien que née en région parisienne, j’ai vécu à la campagne de mes 5 ans jusqu’au lycée. Et je rêve d’y retourner un jour.
    Depuis 2 ans j’ai la chance d’habiter dans une maison avec (tout petit) jardin en ville. Donc je partage certains plaisirs avec toi.
    J’essaie de penser mon avenir professionnel en me laissant la chance de pouvoir m’installer plus loin de la pollution… Mais il faut avouer que ce n’est pas évident pour plein de métiers.

    Répondre
  19. Léa

    Aie aie aie, tu me fais rêver ! Quand j’étais petite, on vivait en région parisienne mais on avait une maison de campagne où on allait tous les week-end et les vacances, alors certes la maison n’était pas propre à ce qu’on y vive toute l’année, ça ressemblait un peu à du camping mais ce sont mes meilleurs souvenirs :) Je projette de déménager avec mon chéri dans 1 an au plus tard et on est bien d’accord, on recherche une petite maison avec jardin dans un petit village, au milieu des champs !

    Merci pour ton blog qui, tout comme tes vidéos, constitue une petite bulle de fraicheur dans mon quotidien :D

    Répondre
  20. Fille Cubique

    Coucou Julie !
    Avec mon amoureux, nous vivons dans la drôme. Malheureusement, pour l’instant c’est en appartement en plein centre de Valence. Heureusement qu’à même pas 20 minutes on est en pleine campagne. C’est vraiment notre rêve de pouvoir nous éloigner de la ville, et quand on voit qu’en quelques kilomètres on est totalement dépaysés, on se dit que nous ne sommes qu’à un pas d’avoir notre petit cocon rêvé ! Je suis une fille de la campagne, pendant un bon moment de ma jeunesse je me voyais citadine, et au final je ne pensais pas que vivre en ville m’affecterai autant. Surtout dans notre belle région où il y a tant à découvrir et où les maisons ne sont pas à un prix exorbitant ! Je te souhaite encore plein de jolies découvertes et de bonheur dans ton petit coin de paradis ! :D

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *