Crackers Jurassic (véganes + option sans gluten)

Bon d’accord, j’ai été un peu beaucoup influencée par le retour de Jurassic parc à la télévision il y a quelques jours (le meilleur hein, le premier, celui qui est passé en seconde partie de soirée, pas leur nouveau machin truc world) (#team90s). Et, du coup, j’ai eu très très envie de réutiliser mes petits emporte-pièces en formes de dinos.

Dans le cadre de la campagne de Noël de Cuponation et du challenge MyProtein (code promo de 35% inside!) on m’a proposé de découvrir les produits MyProtein de mon choix, issus de leurs gammes Bio et végane, afin de vous proposer quelques recettes. J’en ai profité pour tester des petites choses qui m’étaient inconnues, notamment deux farines : celle de freekeh et celle de graines de courge.

Vous commencez peut-être à le savoir, les farines spéciales, j’aime beaucoup beaucoup ça. J’adore en essayer de nouvelles, parfois complètement inconnues au bataillon. Et j’en réalise même moi-même à partir de céréales achetées en vrac quand je le peux et quand le résultat me satisfait niveau finesse.

Je n’avais jamais entendu parler du freekeh, et encore moins de sa farine donc. M’intéressant de près aux céréales anciennes depuis que j’ai conscience que le gluten et moi, on n’est pas franchement super copains, le freekeh a attisé ma curiosité puisqu’il s’agit justement d’une ancienne variété de blé. D’après mes petites recherches, le blé est récolté encore jeune / vert, avant d’être pilé et séché au soleil. L’enveloppe de la graine seule est ensuite grillée au feu de bois (d’où cette saveur fumée que l’on retrouve très bien dans la farine).

C’est une céréale qui est populaire au Moyen Orient et que je suis très contente d’avoir pu découvrir. Elle est riche en protéines et en fibres, mais aussi en fer, zinc, potassium… Bref, si vous n’êtes pas allergique ou intolérante au gluten mais que vous avez envie de varier vos apports et, surtout, de privilégier les variétés anciennes nettement moins transformées, jetez donc un oeil à la farine de freekeh. Sa saveur si particulière vaut le coup ;-)

Pour ce qui est de la farine de graines de courge, j’étais également très curieuse à l’idée de l’essayer. Étant une amoureuse des graines de courge et du beurre de graines de courge, elle ne pouvait que me plaire. Pour tout vous dire, j’ai même déjà tenté une version maison. Mais même avec un blender très puissant, le résultat n’était pas assez fin à mon goût. Autant le dire de suite, la finesse de celle-ci n’a absolument rien à voir ^^

Les graines de courge, c’est rempli de bonnes choses, ce sont de véritables petites bombes de minéraux! Zinc, fer, cuivre, manganèse… Tout y est ou presque. Avec en prime un taux de protéines et de fibres assez sympa. La particularité de la farine de graines de courge tient, bien sûr, à sa couleur verte. Niveau saveur, on est évidemment très proche des graines de courge en elles-même. Personnellement j’adore, je trouve qu’il y a un arrière petit goût de noisette.

Pour cette recette, j’ai utilisé par ailleurs de la farine de pois chiche en majorité. Je trouve qu’elle fonctionne toujours pour les crackers salés et elle est, en outre, très riche en protéines. Sachez que vous pouvez parfaitement l’adapter : n’utiliser que de la farine de pois chiche, augmenter les proportions de la farine de freekeh, opter pour des farines 100% sans gluten… Bref, faites-vous plaisir! =)

INGRÉDIENTS (pour une bonne quinzaine de dinos) ;-)

  • 150 g de farine de pois chiche
  • 40 g de farine de freekeh
  • 40 g de farine de graines de courge
  • 1 cuillère à café de sel non raffiné
  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • entre 7 et 8 cuillères à soupe d’eau froide

RECETTE

1 – Préchauffez votre four à 180°.

2 – Dans un saladier, mélangez les farines et le sel.

3 – Ajoutez les 6 cuillères à soupe d’huile d’olive et 7 cuillères à soupe d’eau froide. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte suffisamment compacte et lisse. Ajoutez, si besoin, la dernière cuillère à soupe d’eau froide.

4 – Placez la pâte sur un plan de travail (je l’ai personnellement recouvert au préalable de papier cuisson pour éviter que la pâte n’y colle – je n’avais pas envie de rajouter de farine) et abaissez-la à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à 4/5 mms d’épaisseur.

5 – Détaillez vos crackers à l’emporte-pièce (ou au couteau suivant la forme choisie, mais les dinos c’est tout de même super cool). D’ailleurs pour info, j’ai trouvé ce set d’emporte-pièces chez Carrefour mais j’imagine que vous en trouverez très facilement sur internet.

6 – Placez les crackers sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez pour 10/15 minutes. Lorsque les bords commencent légèrement à brunir, ils sont prêts.

→ Voilà des crackers sains, riches en protéines, en fibres et en minéraux. De quoi caler un petit creux lorsqu’on a envie de salé. Personnellement, j’en prépare aussi assez souvent à la maison à l’heure de l’apéro. Accompagnés de houmous ou de guacamole c’est la régalade!

Pssst, il y a également une recette de collation sucrée bien gourmande sur instagram ;-)

Je vous embrasse ♥

Création de contenu sponsorisé pour MyProtein 

10 petits mots

  1. Mothey mathilde

    Slt Julie, je suis aussi fan de la farine de courge et notamment grâce aux tartines Émile saveurs miaaaam! Recette à tester, bisou
    Ps: idem jurassik world à ch***
    Mathilde

    Répondre
  2. milieblop

    Je suis restée bloquée sur les dinos tout le long de l’article ♥ *fana des dinosaures depuis toujours* lol
    Article instructif surtout sur la farine de freekeh que je ne connaissais pas du tout, à tenter mais sans garantie d’aimer.
    Les farines autre que le blé c’est compliqué pour moi, ça passe ou ça casse … Rien que celle de pois-chiche j’en ai horreur alors que j’adore la légumineuse en elle-même.

    Répondre
  3. milieblop

    ps : c’est moi qui n’ai rien compris ou il y a comme un gros bug de prénom dans le lien que tu as mis vers « la campagne de Noël de Cuponation » : Justine ?

    Répondre
  4. lithiya

    Coucou Julie, j’ai été diagnostiquée intolérante au gluten et « intoxiquée » (avec 6 mois de désintox totale à la clé) en janvier. J’avoue que je suis contente que tes recettes prennent la même tournure que ma vie! :D En vrai: courage, et puis… en fait c’est assez amusant! On découvre plein de chouettes trucs.

    PS merci d’avoir répondu à une de mes questions dans ta vidéo d’anniversaire! (fangirl: on) (fangirl pas très active en commentaires, =par contre! :) )

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *