BILAN 2017

Je n’ai nullement envie de le cacher, j’avais vraiment hâte que 2017 se termine. Cette année aura été l’une des plus dures que j’ai eu à vivre du haut de mes 27 ans. Alors même si concrètement, passer à l’année suivante n’est rien d’autre qu’un repère temporel servant à décompter le temps, j’étais pressée de « tourner la page » et d’entamer une nouvelle période de ma vie que j’espère être plus heureuse.

Avant d’entamer ce bilan de l’année écoulée, je tenais évidemment à vous adresser tous mes voeux pour 2018. Je vous souhaite du fond du coeur que cette nouvelle année vous apporte joie, bonheur, rires et amour. Prenez bien soin de vous, de vos proches et chérissez les moments passés avec eux, c’est si important ♥

L’année écoulée aura été plutôt en dents de scie pour moi, avec des hauts et des bas. Des gros bas. Des bas qui font que même si j’essaie d’en ressortir du positif, il m’est difficile de ne pas voir s’assombrir le tableau…

Je pense évidemment au « départ » de ma grand-mère maternelle, meilleure mamie de toutes les mamies (on est si nombreux.ses à dire ça!) =) C’est le premier décès proche que j’ai eu à vivre et ce fut une épreuve ô combien difficile… (et là je me dis que j’ai eu raison de prévoir une boîte de mouchoirs à côté de moi pour écrire cet article). Ma mamie, c’est toute ma vie. Et pour cette phrase, je parle bien au présent parce que c’est toujours le cas aujourd’hui. Je ne la vois plus, ne l’entends plus, mais je la sens près de moi chaque jour.

Elle m’accompagne, me guide. Pas une journée ne se passe sans que j’ai une pensée pour elle à un moment ou à un autre. Il y a tant de choses que j’aimerais pouvoir partager avec elle… Se réjouir ensemble d’un événement ou d’un joli projet, lui montrer les photos de mon dernier voyage, ou encore lui confier un petit tracas qu’elle saurait relativiser à ma place. Mon coeur saigne encore et j’avance dans la vie en boitant un peu, démunie d’un appui que je ne pourrais sûrement jamais totalement remplacer.

Certains moments sont plus durs que d’autres : la première Toussaint, le premier Noël sans elle, mon premier anniversaire sans son traditionnel coup de fil durant lequel on se remémorait de beaux souvenirs…

Et puis comme si m’enlever ma mamie ne suffisait pas, en juillet on m’a aussi privée de ma Luigi, ma première petite lapine, celle avec qui mon amour pour les pinpins a commencé (bon sang si vous pouviez me voir à cet instant, une vraie madeleine). La perdre a été là encore une épreuve extrêmement douloureuse, d’autant que son départ a suivi une période où elle n’était pas au mieux mais de laquelle elle semblait être sortie.

Ça a été d’une brutalité sans nom et il aura fallut moins de 48 heures pour qu’elle nous quitte et ce dans mes bras, avec beaucoup de souffrance (pour elle comme pour moi). Je me sentais tellement impuissante si vous saviez… Le moment venu j’ai réussi à être forte, à la garder contre moi, et à l’accompagner du mieux que je pouvais en lui sussurant des mots tendres. Mais une fois qu’elle n’était plus là, et que j’ai dû lâcher son petit corps sans vie, ça a été l’effondrement.

Après coup, j’ai énormément culpabilisé. Je pense ne pas me tromper en disant qu’on réagit très souvent comme ça lorsqu’on perd un animal. « Et si je l’avais emmené chez le vétérinaire plus tôt? » « Et si j’avais fait plus attention à son comportement? » Et si, et si…

Au final ces deux chocs émotionnels à quelques mois d’intervalle m’ont énormément affectée, sûrement plus que je ne voulais le laisser paraître. J’ai intériorisé beaucoup de choses et c’est là que mon corps a tiré la sonnette d’alarme. Très fatiguée physiquement, déminéralisée, pas loin du bout du rouleau moralement, j’ai dû me rendre à l’évidence : ça n’allait pas. J’ai fait un gros travail sur moi-même, avec l’aide de Delphine et ça m’a fait beaucoup de bien. Le vase était cassé. On l’a recollé. Et même s’il est toujours un peu fissuré, la colle est solide =)

VOILÀ. Le plus dur est fait : évacuer en premier les « bas ». Passons maintenant aux choses joyeuses et positives. Celles qui ont rendu l’année 2017 tout de même un peu moins sombre.

Je me suis d’abord aéré l’esprit dans des endroits absolument merveilleux : le sud ouest de l’Irlande en mars, le Finistère à plusieurs reprises, les sables d’Olonne entre copines en juillet, la Tunisie en octobre.

L’Irlande aura été un coup de coeur absolu. J’ai adoré ce pays, si proche de la Bretagne en termes de paysages, et si chaleureux malgré sa grisaille et son crachin ;-)

J’ai aussi davantage découvert le Finistère, ce bout du monde que je ne connaissais que trop peu, avec ses falaises déchiquetées et ses pointes extraordinaires. Je l’ai visité à plusieurs reprises durant l’année 2017, tantôt seule, tantôt accompagnée. Seule, j’y suis allée pour rencontrer des producteurs à mettre en avant sur Breizh gwer (dont on reparle un peu plus bas). J’y ai d’ailleurs fait ma première expérience de couchsurfing et j’ai adoré, vraiment vraiment!

Et puis j’y ai aussi passé un petit week-end avec Delphine et nos amoureux respectifs. J’en garde un souvenir très agréable, doux et chaleureux, comme des cookies moelleux qui sortent du four ♥

Toujours dans la catégorie « merveilleuses-rencontres-faites-grâce-à-ce-blog », avec Julie, Marie-Gabrielle et Célia, nous nous sommes organisées un petit week-end au bord de la mer et bon sang c’était sacrément chouette! Soleil, plage, bouffe, films… Un week-end plus que parfait qui, je l’espère, deviendra une petite tradition annuelle (ceci est un appel du pied non dissimulé).

Quant à la Tunisie, ça a de véritables vacances en mode digital detox. Zéro ordinateur, zéro smartphone, juste de la musique, 2 bons bouquins et une piscine. Cette semaine de farniente m’a fait un bien fou, c’est le moins qu’on puisse dire. Elle a aussi été l’occasion de confirmer ce qui pointait déjà le bout de son nez : passer mon temps derrière l’ordinateur ne me correspond plus.

Habile transition que voilà pour vous parler de ma « présence sur le web ».

Côté freelance, j’ai la chance de travailler pour un client régulier avec qui tout se passe merveilleusement bien depuis quelques mois. Et même si son domaine d’activité n’a rien à voir avec ce que je peux partager avec vous ici, je travaille toujours avec beaucoup de plaisir.

Pour autant, cette vie derrière l’ordinateur à longueur de journée m’épuise, vraiment. J’ai envie de sortir, de prendre l’air, de faire une activité qui me permette de m’épanouir sans avoir les yeux rivés derrière un écran. C’est ainsi que j’ai décidé d’intégrer un dispositif de bilan de compétences. J’en suis grosso modo à la moitié à l’heure où j’écris cet article et j’y vois déjà un peu plus clair.

Après des tests de personnalité en tous genres et grâce à un regard extérieur et éclairé sur mes goûts, mes envies, etc… (ma conseillère est top!) de nouveaux projets se dessinent et ça fait beaucoup de bien. Rien n’est encore fait et il faudra sûrement que je réintègre un parcours « scolaire » avant de me lancer sur une nouvelle voie. Autant vous dire que lorsque j’ai lu EPS dans le programme d’un BTS qui pourrait potentiellement m’intéresser, je me suis imaginée en mamie toute rouillée au milieu de fringants bacheliers =’D

Côté blogging, si j’apprécie énormément partager toutes sortes de choses avec vous ici et là sur les réseaux, en 2017 j’ai appris à lâcher un peu prise et à accepter de ne pas pouvoir être aussi productive que je le souhaiterais. Même si je fais mon maximum, c’est un fait, je ne peux pas – plus – suivre, autant en termes de création d’articles / de vidéos que de réponses à vos commentaires. Ça je l’ai pleinement accepté et j’arrive désormais à ne plus m’auto-culpabiliser (enfin presque, ahem).

Pour autant, je suis assez fière d’avoir tenu un rythme assez régulier (bon certes, qui tend à moins l’être en ce début d’année, travaux à la maison oblige) ;-)

Dans tous les cas, je crois vous l’avoir déjà dit mais le nombre m’importe vraiment peu (je ne regarde quasiment jamais mes statistiques de blog…) Je ne cherche ni gloire, ni notoriété. Tout ce que je veux c’est continuer mon chemin et prendre du plaisir à partager et échanger avec vous. Bien sûr, j’évolue avec le temps, comme tout le monde d’ailleurs. Mais je pense avoir su rester fidèle à la personne que je suis, sans chercher à me faire passer pour quelqu’un que je ne suis pas.

À côté du blog et des vidéos, il y a aussi Breizh gwer (et sa page Tipeee), mon annuaire vert et breton sur lequel j’ai beaucoup travaillé en début d’année dernière. Le projet s’est ensuite essoufflé par manque de moyens (financiers surtout). Mais comme je vous l’expliquais tout récemment sur les réseaux (ici), je suis bel et bien motivée à reprendre du service et à animer ce beau projet comme il se doit! D’ailleurs, hasard du calendrier, je passe aujourd’hui chez Tébésud (une chaîne de télévision bretonne) pour en parler… Petit challenge personnel! ;-)

Des projets persos pour 2018? Oh rien d’extraordinaire mais il y a tout de même quelques petites choses qu’il me tarde de mettre en place :

En 2017, j’ai consacré beaucoup moins de temps à mon jardin et je le regrette… Depuis quelques jours, alors que le temps me manque, j’ai une envie irrépressible d’aller y travailler, de mettre les mains dans la terre, de fabriquer (ENFIN) l’hôtel à insectes qui est en projet depuis plus d’un an, de planter des arbres fruitiers, etc… Bref, je sens que l’année 2018 sera celle du renouveau au jardin ;-)

En 2017, je me suis lancée dans la grande aventure des conserves maison. Même si je suis loin d’être une pro en la matière, j’ai beaucoup appris et bien qu’il faille y consacrer énormément de temps, c’est une activité que j’adore et que je compte bien poursuivre en 2018. Ce qui est rigolo c’est que j’ai embrigadé ma voisine là dedans et qu’elle a pu récupérer un grand stérilisateur quasi neuf chez ses parents. Ça sent la mutualisation de conserves l’été prochain! =’D

Et, évidemment, je compte bien profiter encore plus de mes proches et de toute ma tribu de poilus. Passer du temps avec eux rend ma vie plus douce et plus sereine. Pour certaines personnes ce ne sont « que » des animaux. Pour moi ce sont de véritables compagnons de vie, des membres de la famille à part entière.

J’espère que vous passez un excellent début d’année et je vous embrasse bien fort ♥

38 petits mots

  1. clothilde

    Merci pour ce bel article Julie :)
    Tout d’abord meilleurs voeux pour 2018 et plein de bonnes choses.
    Pour moi non plus l’année 2017 n’a pas été des meilleures alors on prie pour que 2018 soit plus chouette :)
    j’ai également projeté de m’orienter vers un BTS gestion protection de la nature pour devenir animatrice nature, étant donné qu’à la sortie du lycée, je n’avais pas été prise car sortant d’un bac général, ces BTS acceptaient les bacs pro et technos; je suis ravie que tu trouves une voie professionnelle qui te conviennes :D
    Un gros bisous à tous vos poilus et à très bientôt
    Clothilde

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Alors je te souhaite également que 2018 te soit plus heureuse! =) Et alors comment dire pour le BTS… On semble très TRES connectées!! ;-) Merci Clothilde <3

      Répondre
  2. Amélie

    Beaucoup d’émotions en lisant ton article. Il y a tellement de justesse et de sincérité dans tes propos. A chaque fois.
    Prends soin de toi, de tes amis, de ta famille et de tes animaux, parce qu’après tout n’est ce pas le plus important dans notre vie? Se recentrer sur l’essentiel, son entourage, son jardin est une belle « résolution » pour 2018.
    Et pour la course à la productivité, je te rejoins totalement Julie. Et si au lieu d’aller à la course aux statistiques, on était juste soi?
    Belle journée <3

    Répondre
  3. Marine

    Quel bel article, très touchant et très vrai il y a des hauts et des bas mais l’essentiel est de continuer à croire en la vie.
    Je suis super fière de voir que tu va reprendre un BTS je te souhaite bon courage et surtout beaucoup de bonheur dans cette reconversion professionnelle ! J’espère que tu vas t’y épanouir et r’y retrouver. Puis l’un dans l’autre bonne chance pour ta première télé <3

    A bientôt Julie, prends soin de toi :)

    Répondre
  4. Jenny

    Hello Julie,

    Bilan émouvant pour cette année 2017. Pour en avoir lu plusieurs et ayant aussi les ressentis de ma famille, j’ai l’impression que ça aura été une année difficile pour beaucoup de personnes.

    Je voulais te demander auprès de quel organisme tu fais ton bilan de compétence ? C’est une entreprise seulement à Rennes ? Ça m’interesse, je suis complètement paumée dans ce que je veux faire de ma vie. J’ai quitté mon job dans la com et le marketing en juillet suite à une rupture conventionnelle, pour me spécialiser dans l’événementiel. Je suis au chômage depuis, ça dure et même si je déteste cette situation qui m’empêche d’avancer et d’avoir des projets, je ne suis pas à fond dans ma recherche d’emploi parce qu’au fond je ne suis pas sure que c’est ce que je veux… compliqué !
    Enfin bon, j’espère que 2018 m’aidera à y voir plus clair et m’apportera de belles opportunités :)

    Répondre
    1. Bulle_Virtuelle

      Je suis aussi intéressée par l’organisme de formation. Un peu lassée de mon poste, si je ne prends pas les choses en main, je vais aller au travail à reculons ! Une année forte émotionnellement pour moi aussi avec le décès de ma mamie et des soucis de santé. Je nous souhaite que du bonheur pour 2018.

      Répondre
    2. Julie Auteur de l’article

      C’est un dispositif dont on peut bénéficier lorsqu’on est demandeur d’emploi : Activ Projet (mis en place avec le cabinet Aksis) Je ne pense pas qu’il ne concerne que Rennes, mais à vérifier! =)

      Répondre
  5. Cyrielle

    Un bel article très touchant, j’ai moi même perdu ma grand mère en 2017. La dernière… Ça m’a fichu un coup de me dire que je n’avais plus de grands parents…

    J’espère de tout cœur que tes projets aboutiront cette année et qu’elle soit douce et sereine.

    Répondre
  6. Déli

    Coucou Julie, très chouette article comme d’habitude ! Peux tu nous donner le nom de l’organisme qui aide à la reconversion pro ?
    Je suis en plein travail sur moi même avec une kinésiologue, et je dois dire que ça m’a beaucoup aidé pour accepter les évènements difficiles de 2017, en particulier la perte de mon furet en août dernier (j’avais le cœur serré quand tu as perdu ta lapine, un mois plus tard c’était mon tour…) aujourd’hui je suis dans une impasse professionnelle et en plus je viens de me faire licencier il me reste 1 mois dans ma boite actuelle. Comme ce n’était pas l’éclate, je l’accepte plutôt bien mais je suis décidé à ne plus passer 8H par jour sur un PC (encore une fois je me retrouve dans ce que tu écris). Du coup je te serais hyper reconnaissante si tu pouvais m’en dire un peu plus :) et bien sûre je n’ai aucune idée de ce que je veux faire à part ne pas être enfermé dans un bureau 8h par jour et 5 jour par semaine ! merci à toi Julie et bises, pis bonne année 2018

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Coucou! C’est un dispositif dont on peut bénéficier lorsqu’on est demandeur d’emploi : Activ Projet (mis en place avec le cabinet Aksis) =)

      Répondre
  7. Audrey

    J’espère que l’année 2018 sera meilleure pour toi Julie !
    Je ne suis pas certaine d’avoir déjà laissé un message sur ton blog, sous tes vidéos ou sur les réseaux, mais je te suis depuis au moins 2 ans et j’aime beaucoup ta personnalité et ce que tu fais.
    Tu as bien fait de préparer ta boîte de mouchoirs, moi je m’y attendais pas et en bonne hypersensible que je suis, j’ai dû aller en chercher ;)
    De mon côté, j’ai eu une année 2017 coupé en deux, 6 premiers mois superbes, vie privée, boulot, cadre de vie, vie sociale.. mais en juillet j’ai dû rentrer en France et laisser une partie de ma vie là bas. Retour chez les parents, inscription à pôle emploi, perte de la meilleure amie de ma grand mère que je connais depuis que je suis née. Bref, changement.
    Heureusement 2018 annonce du renouveau et mon retour là bas, j’ai un peu peur de 2018, mais comme les autres années, elle va passer et nous aurons survécu !

    Bon courage à toi et même si je suis vivement pour la digital détox j’espère encore te lire et t’écouter durant cette année. Tu sembles être une très belle personne et ça on ne pourra jamais te l’enlever !

    Répondre
  8. les petits pieds

    Merci pur ce billet si touchant ! Avec presque 10 ans de plus, je suis un eu dans les mêmes interrogations sur le plan professionnel… Ces périodes d’entre deux sont un peu perturbantes, mais aussi stimulantes, j’aime l’idée de cette page blanche qui s’offre à nous ! Tu as bien raison de t’accrocher à ton projet Breizhgwer, il est chouette et mérite d’être connu et reconnu. Très belle journée !

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci! <3 Je crois que finalement ces interrogations professionnelles sont assez importantes dans une vie. Faire le point de temps en temps, remettre certaines choses en perspective, et se demander ce qui nous anime réellement, est finalement très important =)

      Répondre
  9. Marine

    Je n’ai pas pour habitude de laisser des commentaires mais sache que je ne rate aucun de tes articles ou vidéos.
    J’aime ta sincérité, ta douceur et bienveillance … qualités de plus en plus rare j’ai l’impression … Cet article est très touchant. J’en profite également pour te souhaiter une bonne, une excellente, une merveilleuse année 2018 !
    Comme beaucoup de personnes, je suis moi-même en pleine réflexion sur mon avenir professionnel et j’aspire à plus de sens, plus de vraie, plus de nature, plus d’ouverture ! Je t’envoie pleins de bonnes ondes pour ce nouveau parcours qui se profile.
    Bises

    Répondre
  10. léa

    Bonjour Julie et belle annee 2018 à toi!
    Merci pour ton article, et tes articles et vidéos d’une manière générale.
    Je vis en ville mais je commence à en avoir marre et te voir vivre à la campagne et pouvoir profiter d’un cadre de vie + sympa que les embouteillages et les poubelles qui débordent me fait envie. Un projet pour 2018?
    L’ année écoulée a été aussi assez dure pour moi. Perte de mon emploi dans lequel je m’étais investie et où on m’a virée du jour au lendemain, un décès assez « moche » dans ma famille (je dis « moche » car s’éteindre en fin de vie est une chose, même si c’est douloureux, mais là ça n’était pas le cas), et d’autres soucis.
    Je suis aussi très fatiguée et c’est difficile de reprendre du poil de la bête, mais il faut accepter qu’il faut un peu de temps pour tout ça.
    Et il y a eu quand même des choses positives.
    J’ai cet été aidé à faire pousser un potager et ça c’est chouette!
    Alors quel que soit son âge (j’ai 33 ans et j’ai le sentiment d’en avoir 12…) je pense qu’il y a des périodes plus difficiles mais qu’il faut faire avec (oulà, la bonne phrase toute faite qui enfonce des portes ouvertes!!!).
    Belle année à toi et pleins de projets à venir!

    Répondre
  11. Marine

    Merci pour ce bel article, si sincère et profond.
    Je veux juste exprimer mon soutien pour les êtres chères que tu as perdues physiquement… Ne pas oublier qu’ils sont en réalité tout près et ne nous quittent jamais. Les âmes sont liées pour toujours. <3
    Je te souhaite une belle année !

    Répondre
  12. Marie

    Meilleurs vœux à toi

    J ai versé ma petit larmiChe sur le début de ton article….
    Plein de belles choses pour 2018, de beaux projets… et que tout se concrétise.
    Bises

    Répondre
  13. Batera Hazten

    Merci de partager ce bout de ta vie. Je souhaite que 2018 t’apporte de l’appaisement et que tu retrouves une santé de fer.
    J’habite en Irlande depuis des années et j’ai trouvé que tes vlogs / articles ont bien refleté la vie ici, merci beaucoup!
    2017 aura aussi été une année difficile pour moi, j’ai bien hate de retrouver un rythme de croisiere plus sain.
    Alors que je te suis depuis des années, je ne commente que pour la premiere fois aujourd’hui! – 2018 l’année des changements.
    Mes pensées t’accompagnent pour cette année à venir et pour tes projets.
    Prends soin de toi :)

    Répondre
  14. Herchin aurélie

    Bonjour Julie ,
    Je suis votre blog , chaîne YouTube et instagram depuis maintenant un certain temps mais n’ai jamais osé vous écrire un petit mot.
    J’en profite aujourd’hui pour vous souhaiter tous mes vœux pour cette nouvelle année . Que 2018 vous apporte tout ce dont vous rêvez et toute la joie et le bonheur que vous méritez .
    Je trouve votre travail ( blog / vidéo ) formidable et j’espère que vous allez encore continuer longtemps . Peu importe ce que certaines personnes médisantes peuvent dire , vous êtes une belle personne qui essai de faire de son mieux avec ses moyens , sa sensibilité ( j’ai eu besoin d’un mouchoir en lisant l’article … ) et ses convictions .
    Vous avez tout mon soutient !
    Amicalement ,
    Aurélie .

    Répondre
  15. Camomille

    Gros bisous Julie, je sais ce que c’est de perdre un grand parent, c’est pas facile… mais je t’assure qu’avec le temps, la tristesse laisse place à des souvenirs émus, même si rien ni personne ne pourra les remplacer! J’étais très proche de mon grand père et ça a été dur, je pense très souvent à lui et j’essaie de profiter de mes deux grand mères qui ne seront malheureusement pas éternelles… J’ai aussi perdu des chats et on s’attache tellement à nos animaux, c’est presque comme perdre quelqu’un de sa famille, je te comprends.

    Super tes escapades de mer et de roche cette année, il y a bien trop longtemps que je ne suis pas allée en Bretagne et je rêve de visiter l’Irlande! Bonne chance pour ton bilan de compétences et belle année 2018 à toi, puisse t-elle être lumineuse pour effacer l’obscurité de l’année précédente <3

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci beaucoup <3 Perdre un papi ou une mamie est effectivement très dur... Il faut laisser le temps faire son "travail"...

      Répondre
  16. Animal Sensible

    Malgré toutes ces épreuves, je trouve que ton article est assez motivant. Prendre soin de soi et s’écouter est le plus important et, franchement, tu ne dois rien à personne vis-à-vis du contenu de ta chaîne Youtube ou ton blog, si tu en fais moins et bien ce n’est pas grave, on appréciera encore plus celui-ci :) D’autant que ceux qui aiment vraiment ce que tu fais te suivrons toujours, c’est sûr !
    Bon courage pour cette nouvelle année qui, je l’espère, sera super pour toi <3

    Répondre
  17. Audrey

    Meilleurs vœux Julie!
    J’espère que 2018 sera une belle année pour toi et ton foyer (humains et poilus ^^).
    Courage pour la reprise de l’école si tu sautes le pas, l’an passé je suis moi-même repartie en licence pro à 32 ans et bien que mes petits camarades avaient au bas mot 10 ans de moins que moi, ça a été une superbe expérience, pour moi comme pour eux :) . Ce qui compte c’est de faire une activité qui nous passionne et nous épanouie. Je te souhaite une belle réussite à la découverte de toi-même et de tes aspirations.
    Bises! <3

    Répondre
  18. Kakou

    Coucou toi !
    Je pensais t’avoir laissé un message mais non !
    Comme toi, l’année 2017 (et même 2016) a été difficile … J’ai perdu ma maman en mars 2016 et ma soeur en mars 2017 alors tu vois je ne peux que comprendre ses bas dont tu parles et ce manque … la pente est difficile à remonter …..
    Très émue donc en lisant le début de ton article
    Je te souhaite une belle année 2018 positive et remplie de projets !
    Gros bisous

    Répondre
  19. Roques

    Un bilan très touchant mais finalement, je me rends compte que ce n’est pas ton bilan qui l’est mais la jolie personne qui l’écrit.
    Je t’ai suivie très assidûment cette année 2017, tu étais un peu le rendez vous « copines » pour moi, que ce soit sur le blog ou les réseaux. Peu importe le support c’est tellement apaisant de te lire, de t’écouter (bon, ok, les sujets et ta vision sur la vie en général aident quand même à rendre ce moment agréable mais pas que hein ! … dit par un(e) autre, ce ne serait pas pareil… :-) )
    Bref, j’espère que 2018 te permettra de concrétiser encore plein de beaux projets et je suivraisparticulièrement de près tes expérience au jardin et bocautage que j’essaie de reprendre moi aussi ;-)
    A très bientot
    Cécile

    Répondre
  20. MARIE-LAURE

    Coucou Julie,

    Très touchée par ton article … Je te souhaite en tout cas une merveilleuse année 2018, que tu trouves ta voie, celle qui t’épanouisse!
    En attendant, je suivrais tes vidéos et tes articles avec bcp de plaisir. Prend soin de toi Jolie Julie et surtout ne change pas ;) Je t’embrasse
    Marie-Laure
    PS: J’attend la réouverture du blog de Virginie avec impatience ;)

    Répondre
  21. Louise

    Belle année à toi aussi et merci pour cet article sincère et émouvant.
    Ici aussi l’année a été riche en émotions (joyeuses et moins joyeuses). Cette année j’aimerais passer plus de temps avec ma famille, car ils me sont très précieux et je m’en rends de plus en plus compte.

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *