Le point sur les rouges à lèvres et mon combo gagnant Benecos

IMG_2478S’il y a bien un produit de maquillage dont je ne peux pas me passer, c’est le rouge à lèvres. En particulier le rouge à lèvres rouge qui, je trouve, me sied le mieux. Mais il y a forcément des jours où je n’ai pas envie de mettre du rouge, où j’ai envie de quelque chose de plus discret ou de plus orangé. Quoiqu’il en soit, et peu important leur couleur, je choisis toujours mes rouges à lèvres avec un impératif à l’esprit : leur composition.

Souvenez-vous, début 2012 une étude de chercheurs de l’Université de Californie, à Oakland, a révélé, sur un échantillon de 32 rouges à lèvres et gloss, une concentration élevée de composants a priori peu compatibles avec le soin et la beauté de nos lèvres : plomb, aluminium, chrome, cadmium et cinq autres métaux toxiques. La présence de ces composants n’était certes pas nouvelle, mais la quantité observée par les chercheurs atteignait, voire dépassait les limites recommandées… Or, lorsqu’on sait qu’une utilisatrice de rouge à lèvres en avale entre 24 et 87 mg par jour, cette étude ne peut qu’être préoccupante. Si certains spécialistes ont pu considérer que ces doses n’étaient pas susceptibles de porter atteinte à notre santé, je pense qu’il est important d’avoir à l’esprit un vieil adage : mieux vaut prévenir que guérir, pour que le résultat d’aujourd’hui ne se paye pas demain.

IMG_2493

R A P P E L

La base d’un rouge à lèvres est essentiellement composée d’huiles et de cires. Elle peut donc contenir un large éventail de composants, des plus naturels aux plus chimiques (coucou les huiles minérales). La cire agit sur la consistance du rouge à lèvres (plus il en contient, plus il est solide) tandis que les huiles agissent sur sa brillance et sur la répartition des pigments colorés. Ces pigments sont généralement fabriqués chimiquement et sont appelés des colorants azoïques. Alors que certains d’entre eux sont déjà considérés comme nocifs, ces colorants sont assez préoccupants d’une manière générale et seraient susceptibles de provoquer des allergies.

Revenons-en maintenant aux huiles et cires minérales. Plusieurs études ont démontré que l’administration orale de ces hydrocarbures minéraux (Paraffinum Liquidum, Petrolatum, Cera Microcristallina, Ozokerite, Ceresin, Paraffin) peut aboutir à des effets d’accumulation dangereux. Quand on sait qu’on avale quelques dizaines de miligrammes de rouge à lèvres par jour, ces composants chimiques se retrouvent dans notre estomac, tout simplement. Sachant qu’ils ne sont bien évidemment pas biodégradables dans l’organisme, je ne sais pas pour vous mais moi ça ne me rassure pas tellement… Par ailleurs, si vous avez les lèvres sèches et déshydratées et que vous n’arrivez pas à régler ce problème, les hydrocarbures minéraux y sont sans doute pour quelque chose. En effet, les huiles et cires à base de paraffine forment un film à la surface des lèvres et ne sont pas « thermoactifs ». Dès lors, si leur teneur est trop élevée, les lèvres rejettent ce corps étranger et ne cessent de se dessécher.

Sources * *

IMG_2485

Pour ma part, vous savez que je ne jure plus que par les produits naturels voire bio. J’ai commencé par les soins puis par le maquillage même si, en la matière, ça a été un peu plus délicat. Quoiqu’il en soit, j’étais persuadée que mes petits bâtons colorés conventionnels n’avaient rien de bon à m’apporter, que ce sublime écrin Dior ou YSL renfermait en réalité un tas de cochonneries fort peu recommandables pour un produit qu’on est susceptible d’ingérer.

Cependant, comme je suis parfaitement honnête avec vous, je vais vous faire part de deux regrets que je n’ai plus aujourd’hui mais que j’ai pu ressentir lorsque je suis passée au naturel pour mes rouges à lèvres :

le choix de couleurs est assez restreint par rapport aux marques conventionnelles. C’est le jeu : les pigments utilisés ne sont pas les mêmes. Il vous faut oublier ces couleurs absolument démentes et flashy qu’on peut trouver chez certaines marques… A vrai dire sur ce point, j’ai parfois été agréablement surprise. A force de chercher et de retourner tous les sites de green beauty, j’ai fini par tomber sur de véritables pépites dont je suis follement amoureuse. Après, comme les swatches sont encore trop peu nombreux sur la toile, je vous avoue y aller la plupart du temps à l’aveugle. Parfois ça paye, parfois je me demande ce que je vais faire de ce rouge à lèvres marron violacé pailleté…

la tenue est moindre par rapport aux rouges à lèvres conventionnels. Bé oui forcément. Un rouge à lèvres longue tenue ou une composition saine qui prend soin de nos lèvres, c’est comme boire ou conduire, il faut choisir. Je ne vous le cache pas, je rêve comme vous toutes que mes rouges à lèvres tiennent plusieurs heures sans devoir faire de retouches. C’est vrai, quoi de mieux que des lèvres encore bien rouges après un repas entre copines? Le secret d’un rouge à lèvres longue tenue tient à deux éléments indissociables : les pigments colorés et les huiles légèrement volatiles qui s’évaporent au contact de la température de la peau. Le problème, c’est que ces composants proches des silicones sont synthétiques et n’ont rien à apporter à nos lèvres. Avec les rouges à lèvres naturels, la tenue est souvent plus que moyenne et les applications doivent être répétées plus fréquemment mais au moins, la qualité de soin est optimale et ça c’est chouette. Et puis, là encore j’ai pu avoir de bonnes surprises, comme avec les rouges Silk Naturals qui tiennent quand même vraiment bien la route.

IMG_2492

Sur cette loooongue introduction je vais vous présenter mon petit duo du moment, celui qui ne quitte plus mes lèvres tant j’apprécie la couleur qu’il leur donne. Ce petit combo vient tout droit de la marque allemande Benecos qui est certifiée BDIH. Avec ce label, on peut y aller les yeux fermés. Les cosmétiques sont formulés à partir de matières premières naturelles, issues du règne végétal ou minéral et priorité est donnée aux végétaux de culture BIO Bases lavantes et émulsifiants d’origine végétale, obtenues par des techniques « douces » (hydrolise, estérification). Quelques conservateurs doux sont utilisés de manière très restreinte (acide benzoique, acide sorbique) et dans tous les cas cette utilisation doit être mentionnée sur le produit. Sont interdits : les produits de la pétrochimie, les colorants ou parfums de synthèse, les bases lavantes ou émulsifiants éthoxiliés, l’irradiation, les matières premières génétiquement modifiées, le blanc de baleine ou collagène animale et les tests sur les animaux.

Rassurées? Moi oui! ;-)

IMG_2489

J’aime particulièrement la marque Benecos qui reste dans une fourchette de prix plutôt raisonnable pour une qualité au rendez-vous. Vous trouverez généralement leurs produits dans les magasins bio (personnellement je me fournis en biocoop). Si vous êtes une inconditionnelle du shopping sur le net, une multitude de sites proposent cette marque (Monde bio, Houppette et compagnie, Greenweez, Natural Forme, …)

Aujourd’hui, je vous présente Peach et Flamingo, (ça pourrait presque le faire pour un dessin animé Disney!) un duo aux noms et aux couleurs tellement charmants qu’on aurait presque l’impression qu’ils sont faits pour aller de pair.

IMG_2535

Peach fait partie de la gamme des rouges à lèvres qui comprend à ma connaissance une dizaine de teintes. Sa texture est très crémeuse et prend véritablement soin des lèvres. Sa couleur est intense, j’avoue avoir été plutôt impressionnée par sa pigmentation. C’est un joli pêche aux sous-tons rosés. Sur les lèvres, sa couleur est à la fois bien présente et discrète. Je trouve qu’il embellit vraiment les lèvres et le côté nude qu’il leur donne me plaît beaucoup. Bien que le raisin soit satiné, son rendu est plutôt mat ce qui n’est pas forcément pour me déplaire.

Flamingo fait quant-à lui partie des gloss de la marque qui ont l’énorme avantage de NE PAS COLLER (oui ce point méritait d’être souligné et mentionné en lettres capitales). La pigmentation et l’opacité n’est pas tellement au rendez-vous mais ce n’est pas ce que je lui demande donc tout va bien. Il a une jolie couleur pêche orangé qui relève Peach à merveille en lui apportant la juste brillance pour un léger effet plumpy. Il a également l’avantage de prolonger quelque peu sa tenue. L’ensemble tient un bon couple d’heures, ce qui n’est déjà pas si mal. Et puis dans tous les cas j’ai toujours mon petit combo sur moi pour les retouches en cours de journée.

Sur ces bonnes paroles je vous fais plein de bisous marqués de mon duo Benecos! ;-)

23 petits mots

  1. Claire

    Haaaan Peach est franchement joli, il me fait penser à une nuance d’une marque conventionnelle que j’adore. Comme c’est une marque certifiée, je le prendrais bien à ma prochaine commande sur Monde bio *_* Comme tu dis, le choix des couleurs est plutôt restreint côté rouges à lèvres naturels et/ou bio et actuellement je cherche le rouge froid parfait . . . Peut-être que les nouvelles teintes de Boho cosmetics pourraient faire mon bonheur . . . d’autant plus que je souhaite une marque que l’on peut facilement commander sur un site français, c’est pas évident ! :-)

    Merci pour ce bel article <3

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Un rouge froid? Il me semble en avoir vu un quelque part mais impossible de me souvenir où! =/ En tout cas, la prochaine fois que j’en croise un promis je pense à toi! ;-) Effectivement Boho Cosmetics fait pas mal de rouges, leurs nouvelles teintes sont donc à guetter! =) Des bisous! <3

      Répondre
  2. Délia

    J’ai un mascara de cette marque je le trouve chouette!! :D
    Là tu m’as un peu tentée pour le rouge à lèvres mais bon, vu que je me prépare déjà une P****** de commande de folie, je vais p’têtre me calmer haha (mais je bave quand même!)

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      J’ai vu leurs mascaras mais ils sont tous à poils (pas tout nus hein, juste en matière poils => la pauvre fille qui tente une blague douteuse ^^’) Et moi je n’aime pas les poils, je préfère les picots en plastique du coup j’hésite à les essayer… =/ C’est lequel le tien? Il sépare bien les cils? C’est ce que je cherche en priorité dans un mascara. Bisous bisous <3

      Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci beaucoup, ravie qu’il t’ait plu! Et oui on trouve parfois de jolies choses dans les magasins bio, je pense que ça vaut le coup d’aller y jeter un oeil! ;-) SMOUAK <3

      Répondre
  3. eithlenn

    je te rassure, mes rouges à lèvres classiques me tiennent rarement la demi-journée ! là je viens de tomber sur un dupe du Frambourjeoise de Bourjois chez l’allemand Catrice et je suis joie ! même si la compo est pas propre mais je ne mets pas de ràl tous les jours donc bon :)
    par contre, mes baumes à lèvres sont tous bio et vegan (hurraw et crazy rumors sont mes chouchous)
    le souci avec les trouges à lèvres, c’est qu’il faut que je vois la couleur en vrai voire que je l’essaye sur ma peau (hors de question que je foute ça sur mes lèvres, on sait pas où ça a trainé !) et par exemple pour les ràl mat de Bourjois l’un des produits avait une texture différente des autres et comme dit, je préfère tester avant d’acheter ^^;

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Oui pour les baumes à lèvres c’est d’autant plus important de les prendre naturels! Je ne vois vraiment pas l’intérêt d’hydrater et de nourrir ces lèvres avec un baume à la rose à la composition douteuse et qui coûte 30 balles (comment ça on voit de suite de quel produit je parle? ^^’) alors qu’il y a d’excellents produits naturels et vraiment peu chers. Perso, entre Hurraw et Crazy Rumors mon cœur balance… =D J’aime beaucoup ces deux marques à l’éthique fort sympathique! =)

      Sinon, j’avoue que c’est toujours mieux de voir les couleurs en vrai, ça évite de se retrouver avec un rouge à lèvres qu’on ne portera jamais! ;-)

      Répondre
  4. Mamzelle Boom

    Il est super ton article Julie ! Ce n’est pas que je n’avais pas réfléchi à la question avant … c’est juste que ça remet les pendules à l’heure (j’ai tendance à être dans le déni quand je vois de jolis produits de maquillage à la composition bien cracra, tu vois ?).
    Je suis passée aux produits naturels et bios pour les soins, mais pour le maquillage, c’est pas encore gagné ! Et tu soulèves exactement les points qui me chagrinent : le choix limité (et encore, je trouve que ça va en s’améliorant), la moins bonne tenue, et souvent la moins bonne pigmentation. Je n’ai pas encore trouvé mon bonheur en maquillage naturel et/ou bio (en fait j’en suis encore loin !), mais à force de te lire, de m’informer et de tester, je ne désespère pas d’y arriver :)
    Merci pour ton article super informatif et bien construit !
    Bisous bisous <3

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci beaucoup je suis ravie que mon article t’ait plu! <3

      Je comprends tout à fait ce que tu dis : quand on voit des merveilles chez certaines marques, dur dur de résister! Je ressentais la même chose au départ et je m'en suis détachée petit à petit sans "trop" de difficulté. Maintenant, plus rien ne me tente sans que je puisse vraiment l'expliquer. Je pense que la composition du produit et l'éthique de la marque me concernent tellement que je suis devenue totalement indifférente face aux tentations des marques conventionnelles ;-)

      Bisous bisous! =)

      Répondre
  5. Florence

    Jolie couleur !

    Je suis tentée par Benecos pour les même raisons : prix corrects et on peut les tester en vrai.
    Ce qui est dommage c’est que les rouges à lèvres peuvent contenir du carmin :/

    Donc pas vegan … Je vais peut être leur demander une liste de leur produits sans carmin.

    (si le message s’affiche plusieurs fois, j’ai cafouillée, désolée )

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Exact, les produits Benecos ne sont pas certifiés vegan et certains contiennent du carmin, tu as raison de le préciser! ;-)

      Répondre
  6. uchiwa

    coucou Julie! je profite de cette article pour te dire que j’ai acheté le blush sassy salmon de benecos suite à ton conseil et franchement je n’ai jamais vu un blush aussi beau sérieux !il remplace à merveille mon pot rouge de bobbi brown coral (très cracra donc) .
    Bref je tien à te dire que ton blog et ta chaine youtube sont géniaux même si je ne commente pas vraiment .

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Oh merci beaucoup, c’est tellement agréable de lire des petits mots gentils comme ça! =’)

      Pour le blush Sassy Salmon de Benecos j’en suis complètement gaga! =D Et je suis super contente de vous l’avoir fait découvrir car tu n’es pas la seule à me dire que toi aussi tu l’aimes beaucoup! ;-)

      Des bisous et à très bientôt! <3

      Répondre
  7. Ping : RED APPLE LIPSTICK | Friendly Beauty

  8. Chacha

    Coucou, :)
    Que je suis contente d’être tombé il y a peu sur ton blog. C’est une vrai mine d’or.
    J’y trouve toutes les informations que je veux…
    Je me transitionne petit à petit vers le bio. Je n’avais jamais eu de fond de teint auparavant et
    j’ai essayé la gamme UNE beauty. La marque n’est pas entièrement bio/naturelle car elle appartient a un sous groupe…
    Ça je l’ai su grâce a toi je pense… Mais pour un premier jet dans le naturelle je trouve ça pas mal. Car on le trouve plus facilement.
    Surtout qu’avant d’acheter je lis beaucoup d’avis, je déniche beaucoup de swatch. D’ailleurs ceux-ci sont dur dur a trouver !
    Voilà pourquoi va falloir que je m’ouvre aussi un petit blog pour parler de toutes mes péripéties ^^.

    Bonne continuation, parce que ce blog est pour moi indispensable !
    A chaque fois que je fais mes recherches il ressort dans les résultats. ^^

    Bisous !

    Répondre
  9. Lavandine83

    Très intéressant tes billets sur les rouges à lèvres. Mais ce que je déplore ce sont les trop rares magasins où l’on peut voir et choisir des RAL en vrai avec toute la gamme…A ma BIOCOOP il y a un petit rayon grand comme une peau de chagrin. Alors je commande sur internet, mais là c’est la grande aventure pour les couleurs, car les moniteurs ne rendent pas toujours les couleurs fidèlement et les photos des sites également. Il y a un RAL « couleur caramel » que je n’ai jamais porté…poubelle !!! A quand une grande surface de type SEPHORA uniquement consacré au maquillage BIO et VEGAN ?

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *