Mon allié naturel pour discipliner les frisottis

IMG_5452Il y a quelques années en arrière, si on m’avait dit que je prendrai soin de mes cheveux avec de l’huile végétale de brocoli, je n’y aurais probablement pas cru. Sérieusement, de l’huile de brocoli?! On est très loin du soin capillaire ultra glamour au parfum frais et envoûtant. Ici, point d’étoiles plein les yeux mais de la douceur plein les cheveux! ;-)

J’ai découvert l’huile de brocoli alors que je venais de passer au naturel pour mes cheveux (piouf, ça date!). J’étais auparavant une grande utilisatrice de fer à lisser et ma crinière m’en a voulu pendant un très long moment. Mes cheveux étaient très abîmés, fins et extrêmement fragilisés.  Une fois passée la phase « cheveux en détresse », j’ai eu envie de trouver une alternative douce et naturelle pour lisser un peu mes cheveux tout en préservant leur volume. En somme : garder mes « ondulations » naturelles mais dompter les frisottis.

Je me suis alors penchée sur l’huile végétale de brocoli, dénichée sur Aroma-Zone. Grâce à son action gainante et lissante comparable aux silicones, elle promet d’apporter douceur et brillance aux cheveux sans les alourdir, et surtout de contrôler les frisottis. Et je dois dire que j’ai été agréablement surprise! Si elle ne fait pas de miracle, elle permet indéniablement de gainer le cheveu et de dompter un peu les frisottis. Autre bon point : elle facilite le démêlage et donc le brossage.

Comment je m’en sers?

 En association avec d’autres huiles végétales dans mes bains d’huile : l’huile de brocoli étant assez grasse, je la conjugue toujours à une ou plusieurs huiles végétales avant d’effectuer un bain d’huile (par exemple 1/3 d’huile de brocoli et 2/3 d’huile de jojoba). Le principe est simple : je divise mes cheveux en sections, j’applique ma petite mixture en insistant sur les longueurs et les pointes puis en effectuant un massage du cuir chevelu, j’enveloppe mes cheveux dans une serviette et je laisse poser plusieurs heures (toute une nuit c’est encore mieux). J’effectue ensuite un shampoing et j’admire le résultat : des cheveux très souples, gainés et disciplinés.

 En sérum après un shampoing : il m’arrive d’en appliquer une toute petite quantité sur mes cheveux encore mouillés si le temps est à l’humidité (comme c’est le cas en ce moment). Même si elle n’éradique pas complètement les frisottis, le résultat avec / sans est très probant!

 En ajout dans mes produits tout faits ou dans mes préparations : j’ajoute parfois une à 2 gouttes d’huile de brocoli dans mes masques capillaires, qu’ils soient faits maison ou déjà tout faits. Allié aux vertus hydratantes et / ou nourrissantes des masques, son effet gainant est très appréciable et, au moins, son odeur est masquée.

Oui parce que son point faible tient sans surprise à son odeur de choux… (là, j’ai perdu 257 lectrices d’un coup ^^) Je l’admets, j’ai eu du mal au départ. Il faut dire que c’est peu conventionnel! Néanmoins, elle s’évapore assez vite des cheveux et peut facilement être masquée par des huiles essentielles. C’est d’ailleurs un bon moyen de profiter par la même occasion de certaines huiles essentielles aux vertus intéressantes pour les cheveux : ylang ylang, géranium, bois de santal, camomille…

Voilà, vous savez tout sur mon arme secrète anti-frisottis et 100% naturelle ;-)

Et vous, quelle est la vôtre? Connaissiez-vous l’huile végétale de brocoli? 

14 petits mots

  1. Helychrise

    Je te rassure malgré sa très forte odeur de choux (!) il fait partie de mes indispensables (même ma maman s’y est mise)!

    Et le format en 30 ml d’Aroma zone dure une éternité car il ne suffit que de 3 gouttes (j’ai les cheveux longs).

    bises

    PS : au faite comment va le lapinou?

    Répondre
  2. Nolwenn

    J’adore ce produit que j’avais découvert il y a quelques mois suite à ton haul Aromazone sur YouTube ;-)
    Ayant les cheveux secs et bouclés, c’est en sérum après l’étape shampooing que je le préfère. Enfin, comme tu le dis, son gros point faible c’est l’odeur… Oui pour les brocolis dans l’assiette mais dans les cheveux c’est pas trop ça…
    Bonne journée à toi !

    Répondre
  3. Ehtiras

    aaah génial merci de l’astuce! Depuis que j’ai les cheveux au naturel ils sont tellement légers que ça frisouille de partout, c’est pile ce qu’il ma fallait :)

    Répondre
  4. axelle et ses caprices

    Moi je suis une fan de l’huile de macadamia. Les jours (par exemple à partir de 2 jours après le shampoing) ou ma tignasse est super gonflée et que mes boucles ne sont pas dessinées, j’applique une pompe de cette huile sur mes longueurs et ça les rend super jolis : ils ne sont plus mousseux, j’ai des belles boucles, bref cette huile est une merveille
    Et puis elle sent bon la noisette .. aha
    Bisous, Axelle

    Répondre
  5. Alicia M

    Merci pour le tuyau, si je peux aussi te conseiller l’huile de coco qui apporte force et brillance et dont l’odeur is just perfect! Bonne journée!

    Répondre
  6. prettydiaryblog

    Je l’ai acheter il y’a pas longtemps sur aroma zone et j’adore ! Cette huile rend mes cheveux tellement beau ! Le seul soucis c’est l’odeur du brocolis quand on ouvre le flacon mais sinon l’odeur ne reste pas. Je l’utilise avec mon après shampoing sur les longueurs :) un top

    Répondre
  7. laetitia

    Je l’ai achetée il y a quelques temps chez Aroma Zone. Comme toi, je l’utilise en bain mélangée à de l’huile de coco et de ricin. Je suis totalement d’accord sur tout ce que tu dis, elle discipline bien les cheveux mais l’odeur de brocolis… Faut s’y faire hein ;)

    Très bonne soirée ;)
    Laetitia

    Répondre
  8. Tiphanie

    Merci pour cet article ! Justement je cherchais un ingrédient naturel pour lutter contre les frissotis ! Lors de ma prochaine commande AromaZone je prendrais du brocolis alors héhé :)

    Répondre
  9. Ping : « Objectif pousse. 1 mois et demi après: L’évolution de la catastrophe . | «Beauté et société

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *