SOAP JUNKIE

IMG_5635J’aime les savons solides. Beaucoup, beaucoup, beaucoup. Alors que je ne jurais auparavant que par des « nettoyants » liquides, que ce soit pour mon corps, mes mains ou mon visage, j’aime de plus en plus collectionner les pains de savon solides, vers lesquels je m’étais initialement tournée pour des raisons écologiques.

Oui parce qu’un savon solide, ça dure généralement très longtemps et, surtout, ça n’a pas de contenant, à part une petite boîte en carton. Exit le plastique et les emballages superflus!

Les savons, c’est comme tout, il y en a des bons et des moins bons. Je ne vais pas ici entrer dans les détails complexes de la saponification mais pour faire simple, tout savon résulte d’un mélange de corps gras (huiles végétales, beurres végétaux, …) et d’un agent alcalin (potasse, soude, cendre, …). De cette saponification, on obtient du savon et de la glycérine végétale. Mais suivant le procédé de saponification utilisé, le taux de glycérine peut être plus ou moins élevé, rendant le savon plus ou moins agressif. En effet, alors que la peau a un PH acide, celui du savon est dit alcalin. C’est pour cette raison qu’il peut être / paraître agressif avec la peau en la rendant propre au point de la faire crisser.

C’est là tout l’intérêt de la saponification à froid, procédé de fabrication artisanal où le savon est réalisé sans chauffer les huiles végétales qui le composent. Le savon garde alors une part importante de glycérine végétale, ce qui le rend moins agressif avec la peau. Les peaux les plus sensibles en quête d’apaisement peuvent même opter pour un savon saponifié à froid et surgras où la part de glycérine et de lipides est encore plus importante. Les huiles végétales et / ou les beurres végétaux sont dans ce cas ajoutés en fin de fabrication, ce qui rend le savon plus doux et plus nourrissant.

IMG_5639Evidemment, je ne suis pas en train de vous dire que les savons non saponifiés à froid sont mauvais pour la peau. Ils sont simplement moins doux et plus « détergents ». J’ai eu l’occasion d’essayer les deux et croyez-moi, on sent nettement la différence. 

Le problème c’est que la saponification à froid est à l’image du savon de Marseille : les vendeurs n’hésitent pas à vous emmêler les pinceaux et à embellir leur discours… Alors la méfiance est de rigueur. On peut trouver des savons saponifiés à froid dans les magasins Bio ou dans certaines herboristeries. Ils sont en général plus gras, voire plus mous, que les savons « conventionnels ».

Parce que les reconnaître n’est parfois pas chose évidente, un logo a été créé et est utilisé par tous les savonniers membres de l’Association Des Nouveaux Savonniers (que vous pouvez retrouver sur Facebook). En choisissant un savon qui porte ce logo, vous êtes normalement certain qu’il a été saponifié à froid.

Personnellement, j’utilise à la fois des savons « conventionnels » et des savons saponifiés à froid, tout simplement parce que le prix de ces derniers ne me permet de les choisir exclusivement. Comme partout, la qualité a un prix et un savon saponifié à froid, on ne peut pas dire que ce soit donné. A titre indicatif, j’aime beaucoup les Gaiia et je lorgne depuis quelques temps sur les Codina, les Jurassens ainsi que sur la marque Le Baigneur.IMG_5637

A la maison, on utilise essentiellement les savons pour se laver les mains et le corps et je les utilise également de temps à autre sur le visage. Alors là, il y a deux écoles : les pour et les contre le nettoyage du visage au savon. Je me situe entre les deux. Laver son visage tous les jours au savon, ce n’est vraiment pas bon car quand bien même il est saponifié à froid, le savon reste un détergent. Doux certes, mais un détergent quand même. Cependant le faire 2 à 3 fois par semaine, pourquoi pas, si la peau le supporte évidemment.

J’ai pour ma part pris l’habitude de me nettoyer le visage environ 2 fois par semaine juste après m’être démaquillée (routine ici). Je pense qu’il n’est point besoin d’effectuer un double nettoyage quotidiennement : mon démaquillage à l’huile est amplement suffisant la plupart du temps et laisse ma peau douce et nette. J’utilise donc un savon les jours où je veux nettoyer ma peau en profondeur, là où je n’ai pas le temps d’appliquer un masque purifiant ou d’effectuer un gommage. Et honnêtement, j’ai l’impression que ma peau adore ça. Nettoyée au savon le soir, elle est vraiment radieuse le lendemain matin, sans pour autant être desséchée ou déshydratée.

Après avoir longtemps utilisé le savon noir Nubian Heritage, j’aime désormais varier les plaisirs. En ce moment, j’utilise beaucoup un savon saponifié à froid et surgras au bois de santal que j’avais ramené de Turquie. Il sent divinement bon, ce qui rend le nettoyage vraiment très agréable. En général, j’utilise ma brosse Tosowoong pour un nettoyage parfait (dispo ici ou ici). Elle est d’une douceur absolue et c’est toujours un plaisir de se masser le visage avec.

IMG_5642Et vous, soap junkie ou non soap junkie? =)

44 petits mots

  1. kamille

    Coucou
    Article au top comme d’hab. Alors à force de lire les vertus du savon j’en ai pris un en lagasin bio et je ne l’utilise que le soir pour mon visage et sous la douche.effectivement c’est economique et pour l’instant je n’ai rien à lui reprocher. J’aimerais beaucoup essayer le nubian noir mais je vais attendre après les fêtes pour commander (j’ai pas trop confiance en la poste vers cette periode là).
    Belle journée à toi :)

    Répondre
  2. Yandina

    J’adore le savon!!! j’ai découvert ça il y a peu quand je me suis interrogé de pourquoi mon frère depuis tout jeune ne se lave qu’avec ça.

    Répondre
  3. Muriel

    Salut Julie !

    Comme d’habitude, c’est toujours un plaisir de te lire (ou t’écouter sur Youtube). Je ne commente pas mais là, j’ai envie de te dire plusieurs choses :
    – déjà, en tant que végétarienne / vegan depuis longtemps, merci d’insuffler cette griserie de la découverte qui a tendance à s’estomper avec les années (étoiles dans les yeux, tout ça tout ça)
    – merci pour les astuces, merci de ton partage (mon ressenti va de « je me sens moins seule » à « tiens, mais oui, pourquoi n’y ai-je pas pensé ? »)
    – mais là surtout SURTOUT t’as passé un gros cap : j’étais en pleine recherche du (des ? **ahem**) savon(s) solide(s) SAF, je passe par hasard par ici et PAF ! Merci la coïncidence (la télépathie ?), tu as déjà (encore !) pensé à tout :)

    Belle journée à toi !

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Oh merci mille fois pour ton gentil message! ça me fait super plaisir! <3 Et effectivement si tu étais à la recherche d'infos sur les savons saponifiés à froid, le timing est parfait! =D

      A très bientôt!

      Répondre
  4. axelle et ses caprices

    après un démaquillage à l’huile (d’abricot pour ma part) je ne peux pas m’empêcher de me nettoyer le visage juste après parceque j’ai encore l’impression d’avoir de l’huile (et donc du maquillage) sur le visage. Avant j’utilisais le savon au bois de rose de chez Soapwalla mais maintenant j’utilise un nettoyant lacté (à la mauve) de chez lavera et ma peau préfère visiblement !
    Bisous, Axelle

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Oui si tu as besoin de te nettoyer la peau tous les jours, je pense qu’un nettoyant doux est plus adapté qu’un savon! ;-)

      Bisous!

      Répondre
  5. Helychrise (Les bulles d'inspiration)

    A fond soap junkie!!!

    Pour les mêmes raisons que toi! Même mon homme s’est laissé convaincre – pourtant grand adepte des gels douches (car ça mousse!).

    Le savon se trouve partout chez nous. On l’utilise en nettoyage pour les mains et pour le corps.
    Pour les mains, j’adore changer : actuellement c’est du aroma zone (celui au calendula), du Rampal Latour (car fabriqué de manière artisanal en provence) et karawan authentic (un super savon ayurvédique qui mousse et sent divinement bon). Pour le corps on marche uniquement au savon d’alep, c’est le seul que je tolère!
    Pour le visage j’utilise le savon d’alep une seule fois par semaine sur le visage en masque sous la douche. Pas plus car même celui-ci arrive à m’assécher la peau.

    Et comme toi dans ma routine démaquillage, l’huile de coco me suffit pas besoin d’un double nettoyage avec le savon.

    Bisous

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Héhé j’ai le même à la maison : il faut que ça mousse! ^^ Mais finalement, les savons, ça mousse plutôt bien alors ça ne lui pose pas de soucis! =)

      Aroma-Zone a l’air de faire de chouettes savons, j’en entends de plus en plus parler. Il faudrait que je me penche sur la question! ;-) Et tu me tentes avec le « Rampal Latour » que je ne connais pas, j’irai y jeter un oeil! ;-)

      Je n’ai jamais essayé de laisser poser le savon en masque sur le visage, c’est intéressant, il va falloir que j’essaie! Comment procèdes-tu? Tu « frottes » un peu ton visage et tu laisses le savon agir?

      Bisous bisous!

      Répondre
      1. Helychrise (les bulles d'inspiration)

        Ceux d’AZ sont vraiment pas mal et à petit prix. Mes préférés de tous les temps sont celui au calendula et l’ayurvédique! Leur gamme au lait de chèvre est top aussi mais du coup n’est pas destinée aux personnes vegan.

        Rampal Latour est une entreprise familiale qui m’a beaucoup plu. Les procédés de fabrication sont traditionnels, tu peux visiter d’ailleurs la savonnerie (je l’ai fait, c’est top!) ou juste y acheter les produits (une vraie caserne d’Ali Baba), au détail aussi (donc encore moins d’emballages). Leur gamme bio est trouvable dans certains magasins bio (j’en ai vu en biocoop).

        Pour le savon d’alep, j’humidifie le visage et je fais mousser entre mes mains le savon. Puis je l’applique en quantité en frictionnant le visage. Je le laisse ensuite « poser » quelques minutes (2-3 minutes pas plus, il a le temps de sécher un peu mais ce n’est pas grave) le temps de faire le corps. Je rince ensuite en prenant bien le temps. C’est un bon masque apaisant, anti imperfection, très pratique et rapide à utiliser.

        Bisous!

        Répondre
        1. Julie Auteur de l’article

          J’entends beaucoup de bien du savon ayurvédique d’AZ, vous allez me faire craquer! =D

          Tu m’as furieusement donné envie d’aller visiter une savonnerie, ça doit vraiment être chouette et enrichissant de voir comment tout ça fonctionne! Et je regarderai en Biocoop si je trouve quelques savons Rampal Latour! ;-)

          Bon et c’est décidé, ce soir c’est masque au savon d’alep! ;-D

          Merci pour ta réponse (et pour tes commentaires d’une manière générale) <3

          Répondre
          1. Helychrise

            N’hésite pas à me faire un retour sur le masque au savon d’alep!

            Avec plaisir pour les comm’ ma chère Julie (;-) J’aime beaucoup ce que tu fais.

            Et puis entre mamans de lapinous et tribu de Marguerite and cie, on se comprend, hein (:-)

            Belle soirée

  6. Amélie C

    Je me suis mise depuis l’année dernière aux savons, donc plus d’une année s’est écoulée sans la moindre goutte de gel douche dans notre sale de bains, alors qu’avant j’adorais ça ! Mais depuis j’ai découvert un autre univers, la sensation d’une peau propre qui ne tiraille pas, mais tout en préservant les odeurs gourmands que j’aimais tant dans les gels douches !

    J’ai commencé avec le savon d’Alep, c’est d’ailleurs toujours ce type de savon qu’utilise mon mari, il y est accro, je l’utilise encore moi meme régulièrement. Ensuite, savons de Mareille artisanaux, en prenant bien soin de le choisir en fonction de son procédé de fabrication (bref, le vrai de vrai, pas la pâle copie pleine de produits superflus que l’on peut trouver un peu partout…) et les savons saponifiés à froid. Connais tu Les Savons d’Orély ? Elle a une boutique en ligne, les savons, saponifiés à froid, sentent très bons, et surtout c’est une nana qui a monté ça, de façon artisanale, et j’aime beaucoup soutenir ces initiatives personnelles.

    Pour le visage, en revanche, je me lave tous les soirs au savon, je n’arrive pas à me coucher sans cette sensation de « peau propre ». Néanmoins, je fais très attention au savon utilisé, j’alterne entre un savon au lait d’anesse et un savon à la spiruline qui est TOP !

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Bonjour Amélie,

      Merci beaucoup pour ton partage d’expérience! =) Oui les savons solides, ça change vraiment la vie! A la maison, on a encore quelques gels douche qui traînent dans nos réserves mais une fois ceux-ci épuisés, je doute qu’on y revienne! ;-)

      Ah le savon d’alep… Je l’ai testé il y a peu de temps et je m’en veux de ne pas l’avoir connu plus tôt! Il est si doux! Pour le savon de Marseille, il est vrai qu’il faut être très vigilant quant-à la composition et la provenance du produit. Comme tu dis, les pâles copies sont légion! Je ne connais pas du tout les Savons d’Orély, je note ça dans un petit coin de ma tête pour aller jeter un œil à sa boutique en ligne car j’apprécie moi aussi soutenir ce genre d’initiative personnelle! Et puis s’il s’agit de savons saponifiés à froid qui sentent très bon… ;-)

      A bientôt!

      Répondre
  7. Et pourquoi pas Léa ?

    Coucou Julie !

    Je suis en plein passage du nettoyant liquide au savon, je me renseigne un peu a droite a gauche et j’ai un peu de mal a trouver les bonnes infos ! En ce moment, j’utilise un savon solide au lait d’ânesse bio et je le trouve très doux, je l’utilise tous les soirs et j’ai p

    Répondre
    1. Et pourquoi pas Léa ?

      pas de soucis de déshydratation * (mon commentaire s’est posté tout seul, pas de soucis…) Je pense pas le racheter parce que c’est du lait d’ânesse quoi. :/ Mais ma peau crisse a chaque fois que je l’utilise. Du coup, là, tu dis que c’est pas top si la peau crisse, et c’est pas top d’en utiliser tous les soirs, alors je me dit oups ! Vu que je ne m’y connais pas trop encore, je ne pensais pas que c’était « mal » si ma peau crissait. Du coup, tu penses que ça veut dire que le savon est trop agressif et que je devrais moins l’utiliser ?

      J’ai aussi les savons Gaiia que je n’ai pas encore testé, j’attends de finir celui au lait d’ânesse ! Du coup, tu penses que les Gaiia, je peux les utiliser tous les soirs ? Ou il faut quand même que je rachète un nettoyant liquide a utiliser entre deux ? :/

      Merci pour cet article vraiment intéressant !
      Léa

      Répondre
      1. Julie Auteur de l’article

        Coucou Léa,

        Outch oui tous les soirs, je trouve que c’est beaucoup trop! Ta peau n’a vraiment pas besoin d’être décapée quotidiennement. Parce que le nettoyage au savon, qu’on se le dise c’est un peu du décapage, quand bien même le savon est saponifié à froid… =/ Le fait que ta peau crisse est effectivement normal après un nettoyage au savon, signe que la peau est parfaitement propre. Mais je te déconseille de le faire tous les soirs, c’est beaucoup trop abrasif. Et effectivement, si tu es adepte du double nettoyage (une étape démaquillage puis une étape nettoyage), je te conseille plutôt de te tourner vers un nettoyant très doux pour parfaire ton démaquillage tout en douceur. Si je peux t’aider sur autre chose, n’hésite surtout pas! ;-)

        Bisous bisous!

        Répondre
  8. woodybeauty

    Junkie des savons depuis toujours mais uniquement pour les mains, pour le corps je trouve que ça tiraille toujours après mais faudrait que j’en teste plus pour trouver le Graal. Petite question concernant la brosse, j’en ai lu beaucoup de bien mais aussi qu’elle mettait du temps à sécher et donc prolifération de bactéries. J’ai une routine basique et la plus douce possible et depuis j’ai remarqué une nette diminution des boutons hormonaux (sauf au moment T ^^). Du coup cette brosse me tente bien pour éradiquer les derniers mais j’ai peur de l’effet inverse. Tu l’auras compris, j’ai besoin de ton avis éclairé et avisé :) Merci beaucoup! Bisou

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      C’est toujours avec plaisir si je peux t’aider! =)

      Alors oui la Tosowoong met du temps à sécher, c’est indéniable. Je dirais entre 24 et 48h. C’est dû à la densité de ses poils. Mais je l’utilise 2 à 3 fois par semaine depuis maintenant plusieurs mois (voire des années peut être je ne sais même plus) et elle est toujours intacte : pas d’odeur particulière si ce n’est celle du savon que j’utilise qui reste un peu après chaque utilisation. Je pense que ça peut être problématique si jamais on l’utilise tous les jours puisque la brosse n’a pas le temps de sécher. Mais de mon côté, RAS. Elle ne m’a jamais donné de boutons ou autre. Au pire, si jamais tu crains la prolifération des bactéries, vaporise un peu de désinfectant sur les poils! ;-)

      Bisous bisous!

      Répondre
  9. Mélanie Vert-Citron

    Bonjour Julie,
    aaah ! les savons à froid! un grand et passionnant sujet! En savon à chaud que j’apprécie (qu’il faudra que je teste en le fabriquant à froid) il y’a celui au moringa qui se rapproche de l’alep.
    sinon, juste pour ton info: Jurassens n’existe plus. Enfin… selon les dernières nouvelles que j’en ai! Peut être en as tu de plus récentes que moi!
    A bientôt!

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Oh mon dieu, Jurassens n’existe plus?! Mais c’est le drame de ma journée ça! ='( Malheureusement, je pense que tu as raison vu ce qui est indiqué sur leur site… Je suis super déçue de ne pas avoir essayé au moins une fois leurs savons… Snif!

      Je ne connais pas le savon au moringa, tu m’intrigues! ;-) Par contre, quelque chose m’a de suite interpellé dans ton commentaire : « il faudra que je teste en le fabriquant à froid ». TU FABRIQUES TES SAVONS? =D Je suis carrément preneuse de tout tes précieux conseils en la matière car je pense m’y mettre très bientôt! J’ai acheté un livre mais ça me paraît assez… abstrait! =/

      Bisous Mélanie!

      A bientôt!

      Répondre
  10. Meugleu

    Qui a demandé des savons SAP pour Noël? C’est bibi!!!
    Pour le moment j’utilise du savon de Marseille que je trouve dans mon hypermarché préféré mais qui est tamponné sur les 6 faces et dont la compo est conforme à du savon de Marseille (5 ingrédients dont le premier est l’huile d’olive). Je l’adore il coute 4€ max et dure des mois. Bref, adieu gels douches et autres nettoyants cracras.

    Répondre
  11. !nca13

    Bonjour,
    Merci pour cette article fort intéressant. Je suis passée depuis longtemps au savon d’Alep pour le corps mais pour les mains, le savon de Marseille se désintègre beaucoup trop vite à mon goût ou est trop gros s’il reste entier. Aurais-tu une solution pour son utilisation au quotidien ou une alternative pour ne pas revenir au savon liquide dont j’exècre l’absence d’écologie, même si c’est du bio, à cause du packaging (rebutée par le plastique…).

    Répondre
  12. poulette marie

    Coucou Julie.
    J’ai découvert ton blog à travers la video de Coline et je suis fan.J’adore les savons. Je m’y suis mise en 2007/2008. J’avoue que ça fait un an que j’ai fait une pause et suis revenue aux gels douches…mais j’en ai quelques uns qui dorment dans mon placard (pour que mes petites culottes sentent bons, lol) et vais les ressortir. J’ai testé pas mal de marques, L’ane des bois, madamanne, la paysane, savonerie saponaire… et aussi du moins clean comme Lush et leur savon Karma
    Merci pour ton partage, tes bonnes recettes…

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Haha pour que tes petites culottes sentent bon, j’adore! =D Je vois que Coline a ramené beaucoup beaucoup de monde, c’est chouette! ^^ Tu cites des marques de savon que je ne connais pas, j’irai y jeter un œil du coup! Merci! <3

      Répondre
  13. Lo - Eeonian

    Hello !

    Très chouette article comme d’habitude, je trouve que tu expliques tout très bien sans en faire des tonnes, c’est hyper clair :D

    Personnellement jusqu’à il y peu, je n’utilisais plus du tout de pains de savon au grand dam de mon homme, radin sur les bords, qui n’avait de cesse de souligner que ça dure plus longtemps. Moi, je trouvais ça peu pratique, moyennement efficace (mais de toute évidence je n’avais pas testé les bons) et moins plaisant à utiliser. Finalement pour lui faire plaisir (et pour le côté écolo)n j’ai tenté deux Nubian Heritage, le noir et celui à la mangue, et ils ont divins ! Je m’en sers aussi sur le visage, environ deux fois par semaine, comme toi (et si ça ne tenait qu’à moi et que je ne craignais pas un effet desséchant sur le long terme, ce serait encore plus souvent). Du coup je suis très bien avec ces deux-là et même s’ils vont me tenir un bout de temps encore, tes recommandations me seront tout à fait utiles quand viendra le jour d’en racheter ! Je n’irais pas jusqu’à dire que je suis une « soap junkie » parce que je prends encore bien trop de plaisir aussi à utiliser mes gels/laits/crèmes nettoyant€s, mais ils ont définitivement su se faire une place dans mon cœur :D

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      C’est vrai que les Nubian Heritage sont très chouettes et sentent divinement bons! C’est un très bon choix pour faire ses débuts avec les savons solides! ;-)

      Bisouuuus! (c’est toujours plaisant de lire tes commentaires) <3

      Répondre
  14. Ehtiras

    Owiii j’adoooore les savons! Depuis toujours d’ailleurs, mais là pour une raison ou pour une autre j’ai une passion savonnière. Je pense me mettre à la fabrication ce sera plus économique ;)

    Répondre
  15. Trendmixer

    Hello Julie,

    Je suis totalement soap junkie. Une amie m’a ramené du savon au souffre du Mexique et je suis devenue tout de suite addicte! Maintenant , je n’utilise quasiment que ça! J’en ai pour tout et de partout: au lait de chèvres, au calandula, à l’avoine, à l’aloe vera. Chacun à sa spécificité, c’est un vrai petit plaisirs que je raméne de chacun de mes voyages: ils sont le reflet des secrets de beauté des pays ou des régions que je visite. Pratiques, ils s’emménent partout sans prendre trop de place ou couler dans la trousse de toilette. Comme j’aime changer en fonction de mon humeur, j’ai investi dans des boites à savon. Je les empile, cela prend bien moins de place que les bouteilles de liquide!

    http://thetrendmix.com

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Je suis totalement d’accord avec toi, les savons sont d’autant plus agréables à utiliser lorsqu’ils sont ramenés de voyages. Ça leur donne un côté à la fois authentique et rare que j’apprécie beaucoup. Chaque fois que j’utilise ceux que j’ai ramenés de Turquie, ça me replonge dans mes souvenirs de ce voyage si cher à mon cœur.

      Répondre
  16. Aude

    Bonsoir. Pas soap junkie, mais obsédée du savon qui ne dessèche pas les mains à chaque lavage, celui qui ne génère pas le besoin immédiat de plonger les mains dans un bain de crème (je n’ai pas réussi à éradiquer l’eczéma sur mes mains, chaque hiver, c’est la galère). Bon ça fait un peu soap junkie quand même. Je teste plusieurs savons en ce moment : le « douceur » de Secrets Cosmétiques, mes mains l’aiment bien mais il est un peu cher. Je teste aussi le savon neutre de Gaiia, approuvé par la peau réactive de mon visage et par mes cheveux, et le savon pour peaux mixtes Abellio, qui là me plaît franchement moins. Je crois que je vais faire des infidélités à mes crèmes de douche Weleda.

    Répondre
  17. Caroline

    Ahhh, les savons à froid, quelle découverte… J’en suis devenue fan depuis que mon chéri m’en a rapporté d’un voyage à Taiwan. Une merveille… Ce fut pour moi LA révélation, celle qui a conditionné le changement de toute ma routine cosmétique! Introuvable en France, impossible à faire livrer, du coup, j’ai du faire des recherches et je suis tombée sur le logo SAF. Et là, c’était parti…! Découverte des petits producteurs (régionnaux c’est encore mieux!), des huiles végétales, des huiles essentielles…. J’étais prise au piège de la cosmétique naturelle!!!!
    Aujourd’hui, je trouve mon savon SAF dans une boutique bio pour 3,90 €, bien moins cher que sur les sites internet et fabriqué par une petite entreprise locale. Pour l’instant ça me convient, même si je meurs d’envie d’essayer ceux de la Savonnerie Bourbonnaise, Saponnaire et bien d’autres (liste sur le site de l’association SAF). La peau de mon corps est plus douce, finie la peau de croco, finie les odeurs chimiques, et puis j’adore me laver juste avec les mains (et oui, avant, le marketing m’avait convaincue d’utiliser une fleur de douche fabriquée avec du plastique-pétrole avec mon gel au pétrole!!! Ca moussait davantage!!!!)
    Pour les mains, savon de Marseille! Mais un vrai hein, celui de Marius Fabre, le vert, celui à l’huile d’olive! Finie les mains rèches!
    Par contre, pour moi, interdiction de tout savon sur le visage. J’ai la peau fine, sensible et déshydratée, alors pas possible!
    J’en parlerais des heures moi des savons à froid tellement j’adore….
    Arrêtez-moi….. !!!!

    Répondre
  18. bea

    Je suis en train d’envisager de m’y remettre, mais le souci pour moi, c’est de trouver le bon contenant pour le savon, pour que ce ne soit pas un nid à savon mouillé, ni que j’en mette partout… je prends toute idée :)

    Répondre
  19. Claire

    Merci pour la découverte de la brosse Tosowoong. Un vrai délice d’utilisation !

    Et bravo pour ce magnifique blog qui est la quitessence de ce que je recherchais ! (de la beauté et du bio !)

    Merci xx

    Répondre
  20. Ping : Ma routine soins hivernale | Morning & Night | Friendly Beauty

  21. Marina

    Il y a quelques mois je suis également passée du gel douche au savon solide. J’avais la peau hyper sensible et très sèche, bref comme une peau de croco si je ne mettais pas une tonne de beurre corporel à la sortie de la douche…

    Puis j’ai découvert sur un marché traditionnel alsacien la savonnerie Argasol : The révélation !
    Des petits savons Bio en Saponification à Froid riches en plantes naturelles à moins de 4euros ! Les parfums (ou plutôt les plantes broyées directement incluses dedans) étaient tellement atypiques que j’ai essayé de suite : carotte, thym, romarin, sauge, cannelle, violette, verveine, lavande, pépins de raisin, miel ou même à l’ortie ou au charbon ! etc. Résultat une peau toute douce avec un produit sain, BIO, artisanal et français ! Pas de résidu sur la peau ni d’odeur entêtante, ni de mousse façon lessive. Je complète ensuite avec une huile d’amande douce bio pour bien hydrater.
    Il est aussi possible de visiter gratuitement leur petite fabrique dans les Vosges et depuis peu ils ont ouvert une boutique en ligne. On peut aussi les retrouver chez certains magasins bio je crois.
    Seul bémol, je trouve que leurs savons s’usent très vite, mais je met ça sur le compte de l’absence de produits conservateurs…
    Voici le lien du site : http://www.argasol.fr/

    Répondre
  22. Ping : SAVONDOU | Les savons qui portent bien leur nom | Friendly Beauty

  23. Julie

    J’adore les savons. Il faut dire que chez moi, on a été élevés au savon de Marseille, c’est un peu ma madeleine de Proust en matière d’odeur. Merci pour ce partage!

    Répondre
  24. Ping : Les filles, il faut vraiment qu’on parle… | Friendly Beauty

  25. Marie

    Bonjour Julie!

    Alors moi je voulais te dire MERCI. Merci parce que j’ai simplement arrêté de me laver le visage deux fois par jour à la suite de la lecture de ton article. Depuis c’est lavage à l’eau, eau de rose, et gommage de temps en temps. Et ma peau A-DORE. Je n’arrivais pas à trouver une bonne crème bio assez hydratante pour mes joues qui montraient de petites rougeurs de dessèchement, et qui ne fasse pas trop briller ma zone T. Là c’est bingo! Ma peau ne regraisse quasiment plus, mes joues n’ont plus de rougeurs et mes imperfections se font petit à petit la malle. Mon soin hydratant est un mélange d’huiles et huiles essentielles fait maison, et je soigne mes quelques imperfections avec de l’huile essentielle de Tea tree. Je fais la paix avec ma peau, passe beaucoup moins de temps dans la salle d’eau, et dépense mieux mon argent.

    Ça méritait bien un petit mot de remerciement ;)

    Répondre
  26. Delphine

    Salut Julie,
    Ton blog est très intéressant et je commence tout juste à m’ouvrir à une cosmétique plus saine (surtout bien moins chiiiimique). Et j’avais une petite question pour toi. Que pense tu du savon de Marseille d’appellation contrôlée ?

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *