La mousse de teint Lavera | Presque apprivoisée

IMG_4171Aujourd’hui, on parle maquillage du teint. Je vous l’ai déjà dit à plusieurs reprises : en la matière, j’aime que ce soit léger, naturel et quasi imperceptible sur la peau, quitte à laisser visibles quelques imperfections. Alors lorsque Lavera a sorti sa mousse de teint il y a plusieurs mois, décrite comme faisant un teint très naturel, je me suis dit qu’entre ce produit et moi ça ne pouvait que fonctionner.

J’avais de suite accroché à ses belles promesse : une texture à la fois crémeuse et poudrée qui fond sur la peau, idéale pour les personnes en quête de naturel et de matité. Tout ce que je cherche en somme. J’avais aussi fortement apprécié ses certifications (Natrue et Vegan) et sa composition riche en huiles et beurres végétaux. Le seul ingrédient qui m’avait quelque peu refroidie c’est le dodécane, présent en tête de composition. Après quelques recherches, il s’avère que cet ingrédient appartient à la famille des paraffines. Dans les soins cosmétiques, il est généralement utilisé en guise d’émollient et d’agent parfumant.

IMG_4161Dès la première utilisation, on voit très bien à quoi sert ce fameux dodécane. C’est lui qui donne au produit son toucher sec et glissant, façon silicone-like, sauf que précisément cette mousse de teint ne contient pas de silicones. C’est donc a priori un avantage : le produit lisse et matifie la peau mais ne l’étouffe pas en obstruant les pores. Sauf que chez moi, ce bon point s’est de suite transformé en inconvénient majeur lors des premières utilisations : le produit perd toutes ses qualités hydratantes / nourrissantes et marque la moindre petite zone de sécheresse.

J’avais beau l’appliquer au doigt, au pinceau, à l’éponge, le rendu était toujours le même : pas assez naturel, presque plâtreux, avec des petites zones du visage vraiment marquées (le nez et les joues notamment). Je m’étais donc abstenue de vous en parler et lisais avec incompréhension de multiples revues élogieuses ici et là sur la blogosphère beauté. J’étais pourtant très optimiste et j’avais moi aussi prévu de vous en dire du bien. En témoignent les photos du produit encore tout neuf qui datent du mois d’août 2014! ;-)

LAVERALe rendu avant / après – peau nue / après application de la mousse de teint

Et puis il y a environ trois semaines, je lui ai redonné sa chance et je pense être enfin arrivée à m’en servir pour obtenir un rendu mat mais non moins naturel. Première étape : je ne lésine pas sur la crème hydratante et j’en applique une bonne couche. Deuxième étape : une fois ma crème absorbée, j’applique la mousse de teint au doigt, par petites touches sur les endroits que je souhaite couvrir, un peu à la manière d’un correcteur. J’en applique vraiment très peu mais à plusieurs reprises (deux / trois suivant les zones de mon visage) et je prends le temps de bien étaler la matière. De cette façon, ça fonctionne plutôt bien et j’obtiens un rendu comme j’aime : peu couvrant, naturel, mais tout de même un peu unifiant quoique subtil.

Oh et j’allais oublier un point non négligeable et plus que positif : le fini sec et glissant du produit permet d’omettre la case poudre sans pour autant que ma peau mixte ne brille plus que la normale. Et ça, je pense que ça ne m’est jamais arrivé avec un autre fond de teint naturel /Bio. Alors oui on peut le dire : c’est une petite révolution! ^^

IMG_4168Côté pratique, le produit est conditionné dans un petit pot en verre de 15g et est disponible en 3 teintes : 01 Ivory / 02 Honey / 03 Almond. Je possède la première qui « match » plutôt bien à mon teint clair à medium. Son prix est quant-à lui plutôt raisonnable : comptez entre 9 et 13 euros. Disponible notamment chez Ecco Verde, Monde Bio, Mademoiselle Bio.

 Avez-vous déjà testé ce fond de teint? Si oui, qu’en pensez-vous? Êtes-vous adeptes des textures mousse?

20 petits mots

  1. Les Carnets de Christelle

    Bonjour Julie!
    Ce produit m’avait tenté mais moi c’est le Bismuth Oxychloride qui me rebute complétement! J’ai toujours lu et entendu que cette substance que l’on pouvait trouver dans certains fond de teint minéraux comme ceux de Bare minerals par exemple était à éviter car mauvais pour la peau. J’ai donc été très déçu dans trouver dans ce produit…
    Je suis mitigée, ça refroidit un peu mon envie de le tester…
    Bises

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Alors là je t’avouerais que je ne me suis jamais attardée sur cet ingrédient en particulier… Quelles sont les « controverses » à son sujet au juste? S’agit-il d’un conservateur? Tu attises ma curiosité de maniaque de la composition! ;-)

      Répondre
      1. Les Carnets de Christelle

        Ce n’est pas un conservateur mais un minéral me semble-t-il. Alors la « controverse » c’est que c’est un produit qui peut être très très irritant et qui est fortement déconseillé sur certaines peaux. Quand j’ai voulu tester du make up mineral par exemple, c’était l’ingrédient à bannir absolument, même d’après certains dermato. Les produits bare minerals en contiennent, c’est de là que j’ai entendu pour la première fois que cette substance était à bannir et qu’un produit en contenant ne pouvait pas être un « bon » produit, en tout cas point de vue de la compo.
        Concrètement, j’ai toujours évité ce produit donc je ne pourrais pas te dire si ma peau le supporterai ou non, mais ça fait partie des substances que j’évite. Dans le doute, je m’abstiens :-)

        Répondre
  2. Audrey

    J’aime beaucoup le rendu car il est très naturel, on dirait vraiment que tu ne portes rien sur ta peau (mais aussi, tu as déjà une jolie peau naturellement..ça aide ^^)
    Bisous

    Répondre
  3. delphine b

    Re-bonjour,
    je disais donc (avant de valider par erreur mon message!), que je suis en quête de FDT et poudre naturels – je suis donc avec assiduité tes découvertes, conseils et avis. Je recherche un produit au rendu naturel et discret et matifiant, quitte à laisser quelques imperfections apparentes. Que conseillerais-tu pour une peau mixte voire grasse? Les FDT so’bio ou bien ce produit Lavéra?
    D’autre part, rien à voir avec ce billet, mais je voulais avoir ton avis sur l’utilisation du savon Herbamix sur cheveux. Mes cheveux regraissent rapidement à la racine (shampoing indispensable tous les 2 jours). J’utilise ce savon pour la peau sans oser l’utiliser sur ma su-per-be chevelure ;-)))
    Enfin, tosowoong VS éponge Konjac – dans le duel, qui est la gagnante à ton avis et pourquoi?
    Je pose ces 2 questions après avoir vu tes vidéos – je voulais avoir ton avis avec du recul et de la pratique!
    Allez, je te laisse à tes cartons! Bon courage et bonne continuation!
    Delphine b

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Alors pour une peau mixte à grasse, ce produit est certainement plus adapté que les produits teint So’Bio étic, quoique leur BB crème texture légère pourrait également convenir mais nécessiterait d’être poudrée alors que ce n’est pas le cas de cette mousse (tout du moins personnellement je n’ai pas besoin de la poudrer pour garder une matité très correcte au fil de la journée).

      S’agissant du savon Herbamix, j’ai entendu à la fois du bon et du moins bon. Certaines n’arrivent pas à l’utiliser. Il laisse les cheveux à la fois rêches et poisseux. Sur moi par contre il fonctionne du tonnerre et rend mes cheveux très doux et brillants. Je ne l’utilise pas à chaque shampoing car ça reste un savon donc il est potentiellement asséchant si on l’utilise trop souvent. Mais à chaque fois que j’y retourne, j’en suis amplement satisfaite. Peut être que tu devrais l’essayer une fois par semaine ou une fois tous les 15 jours pour voir ce qu’il donne sur toi? =)

      Enfin, en ce qui concerne les éponges, j’avoue avoir du mal à choisir… Bien que j’apprécie beaucoup l’éponge konjac d’EcoTools de part sa forme en goutte d’eau qui permet un nettoyage précis du visage (surtout au niveau des ailes du nez), cette forme est vraiment propre à cette marque américaine et non générale à toutes les Konjac. J’aurais donc tendance à préférer la Tosowoong. Cette petite brosse est une vraie merveille à utiliser. Ses poils sont d’une douceur absolue! Par contre elle a un énorme inconvénient que n’a pas la Konjac : elle sèche très très lentement. Il faut compter au moins 48 à 72 heures pour qu’elle soit parfaitement sèche! En revanche, ce point n’affecte pas selon moi le côté hygiénique de la brosse. Il suffit de bien la rincer après utilisation et normalement, les vilains petits microbes ne prolifèrent pas ;-)

      Voilà j’espère vraiment avoir répondu à tes questions!

      Au plaisir

      Répondre
  4. Clao

    Un remplaçant clean aux dream mat mousse et mat’morphose ? Ça peut m’intéresser ! Je les ai laissé tomber pour 2 bb crèmes de so bio et lily lolo mais si j’ai une envie de changement… je note pour plus tard.

    Répondre
  5. Lola Loves Beauty

    Bon bon bon… c’est un produit naturel certes, mais qui demande un certain doigté on dirait! Avec mes deux mains gauches, je ne sais pas si je m’en sortirais! Mais j’aime ces textures qui « flouttent » les défauts sans complètement les cacher/plâtrer! Je serais pourquoi pas tentée d’essayer, mais d’abord d’y mettre les doigts dedans dans un magasin pour voir si je m’en sors avec son utilisation!

    Bisettes,
    Lola

    Répondre
  6. Salomé

    J’hésite un peu à l’acheter, la mousse me fait peur… Le fond de teint bio qui me convenait très bien était celui de Dr. Haushka mais il est cher (plus de 25 euros je crois). Donc j’ai testé un de Santé mais il est horrible à appliquer, sur le nez, il pèle et s’accroche aux imperfections donc le resultat est nul !! Donc jvais ptete tester la mousse, je réfléchis ^^

    Répondre
  7. julie

    Super revue, détaillé et honnête.. Par contre, pour moi ce ne sera pas un gagnant puisque j’évite le Bismuth Oxychloride, car je réagis beaucoup a cet ingrédient.

    Julie <3

    Répondre
  8. Tefyline

    Oh génial ton article, car j’ai le même problème justement !
    Je l’ai laissé de côté car je n’arrive vraiment pas à maîtriser l’application, le rendu est juste horrible, des ptites plaques sèches partout. Et pourtant je sens qu’il est super agréable à porter, et j’aime bien son odeur.
    Et bien il va falloir que je réessaie avec ta méthode, j’espère que j’ai saisi comment faire ^^

    Répondre
  9. Hime

    Quand on me dit fond de teint mousse, je pense automatiquement aux testeurs dégoûtants des Dream Mat Mousse de Gemey chez Monop, c’est plus fort que moi! XD
    Je n’avais pas entendu parler de ce produit. J’ai tendance à avoir pas mal de zones de sécheresse, donc d’après ce que tu en dis, il ne serait pas top pour moi… Pour l’instant je pense que je vais rester fidèle à mes produits teint Lily Lolo que j’aime d’amûûûr =)

    Répondre
  10. Mlle Mandorle

    Coucou !

    Oulala ! Quel jolifini naturel, ça se fond tellement avec ta peau !
    ça me donne envie ! Pourtant, je porte peu de fond de teint depuis mon passage au naturel, seulement quand je me maquille les yeux avec des fards. J’utilise mon fond de teint minéral de Tarte, qui a une compo presque clean, c’est un reste d’avant mon passage au bio.
    Mais là, ce fini mat, poudré et velouté, wow !
    Bisous à toi!

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *