Chocolat cru maison cacao & coco

IMG_6913Haaa le chocolat… Voilà une gourmandise dont je ne pourrai probablement jamais me passer. Je l’ai toujours aimé, qu’il soit noir, au lait ou blanc. Comme beaucoup de personnes, c’est mon pêcher mignon, ce petit réconfort qui fait du bien au moral ♥ Cependant, lorsque j’ai commencé à m’intéresser plus amplement à l’alimentation et à toutes ses problématiques, notre relation a considérablement évolué. Le fait de devenir végétarienne et quasi végétalienne a également beaucoup pesé dans ce changement.

Lorsqu’il est cru le cacao est une véritable bombe nutritive. Particulièrement riche en antioxydants, il est également un allié de taille pour fortifier les os grâce à sa haute teneur en magnésium (environ 450 mg pour 100 g de cacao!) Il contient également du fer en quantité intéressante; ainsi que du zinc, un oligoélément qu’on trouve rarement dans le règne végétal.

Le problème avec le chocolat que l’on trouve dans les commerces traditionnels ou auprès de chocolatiers artisanaux, c’est qu’il a perdu une bonne partie, si ce n’est la totalité, de ces nutriments. Sa fabrication implique une cuisson à température élevée qui amoindrit considérablement la valeur nutritionnelle du cacao. Sachant que les nutriments les plus fragiles ne résistent pas au delà de 40° et qu’ils sont intégralement détruits au delà de 120°, je vous laisse imaginer la pauvre teneur en nutriments du chocolat conventionnel dont le processus de fabrication nécessite une torréfaction à 140°… Comme si vider le cacao de toutes ses richesses nutritives ne suffisait pas, on y ajoute très souvent du sucre blanc raffiné (voir ici), du lait en poudre, divers arômes et conservateurs.

IMG_6909IMG_6911Il est donc très intéressant de se pencher sur le chocolat cru, et encore plus sur le chocolat cru fait maison. Car bien que celui-ci ait le vent en poupe depuis quelques mois, il est encore assez difficile de s’en procurer et son prix reste franchement inaccessible. Le réaliser soi-même coûte non seulement moins cher mais procure d’autre part la possibilité de varier considérablement les saveurs : du simple chocolat cru noir « classique » au chocolat cru aromatisé aux huiles essentielles ou auquel on a ajouté des éclats de fèves de cacao, des morceaux de fruits séchés, des graines de sésame… Bref, c’est amusant, ludique et les possibilités de création sont quasi infinies alors pourquoi s’en priver? ;-)

L’ingrédient de base pour faire son chocolat cru est la poudre de cacao. Il faut bien sûr la choisir de qualité crue (on oublie de suite la Nestlé hein). On peut ensuite y ajouter de manière combinée ou alternative : de l’huile de coco pour enrober la poudre d’un corps gras, du beurre de cacao (la matière grasse du cacao) et / ou de la pâte de cacao (matière grasse + matière maigre du cacao). Pour adoucir le côté amer, il est de bon ton d’opter pour un sucrant non raffiné comme le sucre de coco. Attention néanmoins à le mixer très finement pour qu’il soit imperceptible sous la dent.

IMG_6920IMG_6895Les proportions étant susceptibles de varier en fonction des goûts de  chacun, je vous conseille vivement de réaliser la recette à plusieurs reprises pour trouver celle qui ravira vos papilles. De mon côté, voilà ce que j’utilise et comment je procède pour obtenir 4 petites tablettes de chocolat cru à la noix de coco (mon gros pêcher mignon) :

INGREDIENTS – 120g de poudre de cacao / 60g de beurre de cacao + 50g d’huile de coco pour les corps gras / 90g de sucre de fleur de coco / 4 cuillères à soupe bombées de copeaux de noix de coco

RECETTE – Bien que très simple, elle nécessite de prêter une grande attention à la fonte du beurre de cacao puisque que comme indiqué plus haut, la température ne devra jamais excéder les 40° au risque de voir certains nutriments détruits. Faire fondre au bain marie à feu très doux le beurre de cacao et l’huile de coco. Mélangez doucement et retirez le bol de temps en temps afin qu’il refroidisse. Si vous avez un thermomètre de cuisine, c’est le moment de vous en servir! Une fois le mélange fondu et homogène, y ajoutez la poudre de cacao, le sucre de fleur de coco et les copeaux de noix de coco. Bien mélangez et versez dans des moules appropriés (j’ai trouvé les miens – des Tefal – dans un leclerc). Réservez au réfrigérateur toute une nuit.

IMG_6919IMG_6925Et voilà, il n’y a plus qu’à déguster… Si vous êtes une grande adepte du Milka et compagnie, je préfère vous prévenir, le goût du chocolat cru est à 1000 lieux de ce à quoi votre palais est habitué. Il est nettement moins sucré, riche et profond.

Si ce sujet vous intéresse, je vous conseille très vivement le superbe article de Mély qui est très complet. En ce qui concerne les ingrédients, je vous recommande le site Keimling dont les produits sont d’une très bonne qualité. Je les remercie d’ailleurs de m’avoir fait parvenir leur beurre de cacao que j’ai utilisé dans cette recette ♥

Alors, envie de s’y mettre ou pas?

19 petits mots

  1. Charlotte | The Midnight Blog

    Merci pour cette jolie recette ! J’ai commencé à faire mon propre chocolat cru il y a un peu plus d’un an, et j’adore toujours autant ! Comme tu le dis, rien à voir avec le chocolat qui vient du commerce traditionnel et j’adore son côté personnalisable.

    Répondre
  2. Violaine

    Oh la la, j’ai très très envie de tester ! Ca a l’air délicieux. D’autant que c’est difficile de trouver du bon chocolat dans le commerce et quand on est vegan, entre le lait en poudre et le beurre dans le chocolat noir, faut vraiment lire les étiquettes… Pas encore eu l’occasion de goûter le chocolat cru mais ça me tente vraiment.

    Répondre
  3. Hyorin

    Wahou ça donne vraiment envie de tenter ! Par contre niveau goût, est ce que c’est vraiment super amer ? Et à ton avis, on pourrais pas rajouter un petit goût sucré pour contrecarrer ça avec du sirop d’agave ou autre…? (J’avoue avoir encore un palais d’enfant et j’ai du mal avec tout ce qui est trop amer) Ou sinon des cristaux de sel ? J’adore le chocolat noir avec « point de sel », ça peut peut être aider aussi … ?
    En tout cas merci pour cette recette !

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      La côté amer est largement modulable en fait. Comme je le dis dans l’article, on peut ajouter plus ou moins de sucre suivant l’amertume qu’on veut garder du cacao! ;-) Et effectivement, avec des petits cristaux de sel, ça fonctionne du tonnerre! =)

      Répondre
  4. Gallou

    Très très intéressant ! Par contre, est-ce que tout se trouve facilement hors internet type en biocoop ? Car généralement, qui dit commande, dit frais de port et donc coût global plus élevé.

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Non tu ne trouveras pas ces ingrédients en magasin Bio. Mais vu le prix du chocolat cru « tout fait », je peux t’assurer que même avec les frais de port, on est largement gagnant! ;-)

      Répondre
  5. Rose Citron

    Ah! le chocolat cru, c’est le paradis! Pourtant, j’étais à peu près sure de ne as aimer la 1ère fois que j’ai testé, je m’attendais à quelque chose de très amer, mais ça ne l’est pas du tout!
    Personnellement, lorsque j’en fais, je ne mixe pas le sucre de coco, j’aime sentir ses petits grains!
    Merci pour ce partage!

    Répondre
  6. Chô

    Mmmh une recette qui donne envie !
    Le rendu est très joli.
    Le site que tu a donner est très sympa mais je comprends pas trop leur système de prix/quantité…
    Sinon est ce que on peut retrouver tout ces ingrédients en magasin bio ?
    Comment savoir qu’une poudre de cacao est bonne pour faire du chocolat cru ?

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Alors non tu ne trouveras pas ces ingrédients en magasins Bio, il faut les commander en ligne…

      S’agissant de la qualité crue du cacao, c’est une question épineuse et complexe… Je te renvoie aux commentaires sous l’article de Mély : http://www.chaudron-pastel.fr/2012/07/10/chocolat-cru-fait-maison-fabrication-proprietes-raw-vegan/comment-page-2/#comments. Elle avait questionné plusieurs marques de cacao cru et seulement certaines lui ont répondu en lui fournissant des documents officiels attestant de la qualité crue de leur cacao. Il s’agit de Keimling et Sol Semilla.

      Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Bien sûr! Tu peux utiliser le sucrant de ton choix! =) A toi d’ajuster les proportions en fonction du degré de « sucrosité » et d’amertume que tu souhaites donner à ton chocolat ;-)

      Répondre
  7. Ping : Que faire avec de la rhubarbe ? | Mad tea & glory

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *