Les hydrolats | Conseils, utilisations, favoris…

IMG_8642Ah les hydrolats… Voilà des produits dont je ne pourrais plus du tout me passer dans ma salle de bain. Depuis des années que je les utilise, j’ai désormais mes petits favoris qui me sont devenus indispensables. J’ai aussi eu l’occasion de comparer en essayant différentes marques et de me faire une idée plus ou moins précise de ce qu’est un hydrolat de bonne qualité. Je me suis donc dit qu’il était intéressant de partager tout ça avec vous dans un billet global sur ces merveilles que sont les hydrolats aromatiques.

D’abord un hydrolat c’est quoi? Il s’agit d’une eau obtenue lors de la fabrication d’huiles essentielles par distillation de plantes aromatiques. Pour faire simple et clair : pour fabriquer une huile essentielle,  on fait passer de la vapeur d’eau au travers de plantes aromatiques, cette vapeur entraînant avec elle les molécules aromatiques. Ces composés se condensent ensuite pour donner un distillat et les molécules aromatiques se séparent alors de l’eau pour constituer l’huile essentielle. Lorsque vous versez de l’eau et de l’huile dans un verre, l’huile va se séparer de l’eau et se décanter en surface. C’est la même chose ici : l’huile essentielle se trouvera à la surface tandis que l’eau distillée au dessous constitue l’hydrolat aromatique. En somme, un hydrolat n’est autre qu’une eau chargée en huiles essentielles, une eau qui s’est enrichie après décantation des principes actifs aromatiques.

Si vous avez bien saisi ma petite explication, vous comprendrez alors qu’il est très intéressant d’utiliser des hydrolats puisqu’ils ont les mêmes fonctions / vertus que les huiles essentielles tout en étant beaucoup plus doux. Nettement moins chargés en molécules aromatiques, leur utilisation ne nécessite pas les mêmes précautions d’usage et ne comporte aucune contre-indiction particulière, ce qui est très pratique. Par contre, cette « sûreté » d’utilisation a pour corollaire une action thérapeutique plus faible.
IMG_8644Justement, parlons de l’utilisation des hydrolats. Personnellement, j’en fais quasi exclusivement un usage cosmétique. Je les utilise beaucoup en guise de lotion tonique : le matin pour me réveiller et donner « un coup de fouet » à ma peau avant d’appliquer mes soins, le soir après mon démaquillage à l’huile pour parfaire celui-ci… L’été il peut également m’arriver d’en vaporiser en journée sur mon visage. C’est un geste très rafraîchissant qui fait beaucoup de bien. Je les utilise  aussi occasionnellement dans des masques maison en les mélangeant par exemple à de l’argile (comme ici).

Enfin, toujours côté beauté, les hydrolats sont également des alliés précieux pour les cheveux et le cuir chevelu. En guise de spray capillaire et vaporisés à la racine, certains peuvent apaiser et calmer les démangeaisons, tandis que d’autres empêcheront les cheveux de regraisser trop rapidement. Il peut même être intéressant de mélanger certains hydrolats (2/3 max) pour créer un effet de synergie.

Les hydrolats aromatiques peuvent ensuite s’utiliser en interne pour une action thérapeutique et « santé ». Personnellement je n’en suis pas une adepte même si je m’y intéresse de plus en plus. Pour cet usage, il faut bien sûr suivre certaines « recommandations ». Une cuillère à soupe d’hydrolat diluée dans un verre d’eau par jour est en général une bonne moyenne.

Mais l’utilisation interne des hydrolats peut également revêtir une dimension « plaisir » à laquelle je ne pense pas assez souvent personnellement. En effet, il est tout à fait possible de cuisiner avec, de préparer des cocktails, etc… Je rêve de muffins chocolat / géranium, il faut à tout prix que je trouve le temps de tenter la recette! ;-)

*

Le choix d’un hydrolat peut paraître anodin mais je crois qu’il requiert certaines « précautions ». Je ne parle pas ici du choix de la plante mais bien du produit en lui-même. Car si de nombreuses marques proposent des hydrolats aromatiques, tous ne se valent pas en terme de qualité.

Tout réside en fait dans le travail de distillation. Plus il sera soigné et bien fait, plus l’hydrolat (et a fortiori l’huile essentielle) sera de qualité. Une distillation réalisée dans les meilleures conditions possibles aboutit à des hydrolats bien chargés en molécules aromatiques, qui se conservent sans trop de soucis et restent stables une fois le flacon fermé et stocké dans un placard à l’abri de la chaleur et de la lumière. Car contrairement à ce que peut conseiller une boutique bien connue qui commercialise des produits d’Aromathérapie et des ingrédients cosmétiques, non un hydrolat ne nécessite pas qu’on le conserve au réfrigérateur, du moins lorsqu’il est de bonne qualité…

Par ailleurs, je vous conseille de prêter une grande attention à l’étiquette lorsque vous achetez un hydrolat. La composition doit être simple et ne contenir un seul et unique ingrédient, à savoir… l’hydrolat aromatique! Car plusieurs marques proposent des hydrolats pasteurisés, additionnés de conservateurs ou coupés avec de l’alcool ou de l’eau, ce qui dénature complètement le produit.

D’ailleurs, en parlant d’eau, il est aussi judicieux de s’intéresser au rapport quantité d’eau / quantité de plantes, si tant est qu’il est indiqué par le fabricant, ce qui n’est pas toujours le cas puisqu’il ne s’agit pas d’une obligation. Une moyenne d’1 litre d’eau par kilogramme de plantes est généralement le bon indicateur d’un hydrolat correctement chargé en composés aromatiques, la concentration en principes actifs étant alors bien optimisée.
IMG_8653Sur ces « explications » générales, je vous propose maintenant de faire un petit tour de mes hydrolats favoris et des marques qui, selon moi, proposent des produits d’une bonne qualité.

Si je devais ne garder qu’un seul hydrolat, ce serait sans hésiter celui de géranium. Il convient parfaitement à ma peau normale à mixte ayant besoin d’être régulée. Son odeur puissante est un véritable bonheur (si on aime les fragrances fleuries évidemment) et ses propriétés purifiantes et régénérantes visibles à vue d’oeil sur la peau. Vraiment, je crois que je ne pourrai jamais m’en passer.

En deuxième position vient la rose qui est probablement l’hydrolat le plus connu et celui que je vous conseille si vous débutez car il convient à tous les types de peaux. Il apaise les peaux sèches et sensibles, tonifie les peaux normales, purifient les peaux mixtes / grasses, régénère les peaux matures… C’est, selon moi, un couteau suisse de la beauté à posséder dans son placard de salle de bain ;-)

Même si son odeur mi-pruneau mi-artichaut est assez détestable au petit matin (admettons-le ^^), l’hydrolat de bleuet fait également partie de ceux que j’apprécie le plus car il est un allié de taille pour réveiller le regard et décongestionner le contour des yeux. Il fait dégonfler des poches en moins de deux et fait disparaître les traces de fatigue d’une manière assez impressionnante. Et on peut même optimiser ses effets en en faisant des petits glaçons à se passer sur le contour des yeux au petit matin.

J’apprécie également beaucoup l’hydrolat de lavande dont les propriétés apaisantes et calmantes ne sont plus à prouver, ainsi que les hydrolats de romarin, de menthe poivrée et de verveine citronnée que j’utilise au printemps et en été pour leur côté ultra rafraîchissant.

*

Côté marques, j’avoue avoir un sérieux faible pour Essenciagua, petit laboratoire familial du Sud Ouest de la France qui élabore des hydrolats certifiés Bio d’une très bonne qualité. Parce qu’ils ont choisi une distillation longue, leurs hydrolats sont bien chargés en composés aromatiques et se conservent très bien. Le seul et unique reproche que j’aurais à leur faire est qu’ils utilisent des flacons en plastique bleuté en guise de contenant. J’aurais préféré du verre quitte à payer un peu plus cher. Mais dans tous les cas, le rapport qualité / prix est plus qu’au rendez-vous. Vous trouverez généralement les hydrolats Essenciagua dans les magasins Bio mais ils sont également proposés à la vente sur la boutique en ligne de la marque.

J’aime également beaucoup Asterale qui propose là encore des hydrolats d’une excellente qualité. Ce laboratoire produit et commercialise des produits issus de végétaux qui sont cultivés à Madagascar. Ce qui me plaît particulièrement : le label Nature & Progrès et les flacons en verre bien opaque, gage d’une grande qualité et d’une conservation optimale.

D’une manière générale, il existe de nombreux producteurs / distillateurs locaux dont on entend peu parler. Je n’aurai donc qu’un conseil à vous donner : vous rendre sur les salons de votre région où ils sont généralement présents. De mon côté, en Bretagne, j’aime beaucoup les hydrolats de Naturacelt et de Subtilessences.

*

J’espère que cet article aura pu vous être utile.

N’hésitez surtout pas à partager vos avis, vos hydrolats préférés, vos « bonnes adresses »… Je ne le répéterai jamais assez mais on est ici pour échanger! =)

Prenez soin de vous 

60 petits mots

  1. Sissi

    Bonjour !
    Merci pour cet article. J’utilise depuis peu les hydrolats comme tonique le matin, pour réveiller ma peau car je n’utilise plus du tout d’eau du robinet. J’ai testé la camomille (mais je ne sais pas trop ce qu’elle a de spécifique, en tout cas ma peau sensible l’apprécie), le bleuet et la rose, qui sent divinement bon ! J’achète la marque que je trouve dans mon petit supermarché bio : « La Drôme », en plus pour moi c’est local.
    Bonne journée !

    Répondre
  2. Talline

    Bonjour
    Merci pour cet article, très complet comme d’habitude ^^
    Pour ma part j’ai découvert les hydrolats, il y a 3/4 ans, j’utilise celui à la lavande du Quercy qui est parfait pour ma peau grasse à problème. Je dois dire qu’il est redoutable avec mes petits boutons traites !!
    J’avais aussi essayé celui à la rose et à la carotte, mais la lavande est celui qui correspondait le mieux à ma nature de peau.
    Je suis assez tenté également par celui au bleuet pour son coté décongestionnant qui serait parfait pour le matin.

    Répondre
  3. Hibou_des_bois

    J’ai été agréablement surprise de découvrir que non, un hydrolat ne nécessite pas d’être conservé au réfrigérateur, ce qui était pour moi, un gros inconvénient. Je crois qu’il est grand temps que je teste autre chose qu’aromazone ^^ Perso pour les yeux je préfère l’hamamélis, très efficace aussi pour réveiller le regard et ça sent bon, parce que l’odeur du bleuet, non vraiment j’y arrive pas !

    Répondre
    1. Friendly Beauty Auteur de l’article

      Ah oui tu trouves que l’hamamélis sent bon? Je crois qu’il faudrait que je réessaye parce que je n’ai testé qu’une seule fois et j’ai détesté l’odeur. Tellement détesté que je n’ai même pas pu terminer le produit, c’est dire! Je pense qu’il devait y avoir un petit souci de conservation du coup… ^^

      Répondre
  4. Renoud

    Pourrais-tu nous dire si certains des hydrolats sont photosensibilisants ? Je suis une grande adepte: rose, bleu, tilleul, .. mais j’ai toujours la crainte que certains fassent des réactions au soleil !

    Répondre
  5. Odile

    Merci pour cet article bien structuré!

    Juste une petite question: je cherche un hydrolat pour apaiser mon cuir chevelu et essayer de combattre gentillement mes pellicules sèches. J’ai vu que tu as cité cette utilisation dans ton article mais tu n’as pas donné d’exemple d’hydrolat, le(s)quel(s) utilises-tu dans ce cas? Lavande?

    Moi j’utilise l’hydrolat de Camomille Allemande pour réveiller/calmer ma peau intolérante (bonjour eczema atopique!) chaque matin et je n’ai encore jamais eu de réaction :)

    Biz!

    Répondre
    1. Friendly Beauty Auteur de l’article

      L’hydrolat de romarin fonctionne assez bien pour ça, ainsi que l’hydrolat d’arbre à thé =)

      Répondre
  6. Clao

    Je vais ouvrir grand les yeux car je n’ai vu en magasin que les produits essenciagua, résidant en Bretagne je devrais en trouver d’autres ! Pour les recettes capillaires,je découvre : tu as des pistes ? Ce qui peut m’intéresser c’est pour démêler/hydrater des cheveux frisés et secs au quotidien.

    Répondre
    1. Friendly Beauty Auteur de l’article

      Arf je ne suis pas sûre qu’un hydrolat fonctionne à lui tout seul pour démêler et hydrater les cheveux. Il faudrait dans ce cas faire une petite tambouille avec de la glycérine végétale ou un autre actif un peu plus hydratant =) Tu peux par exemple utiliser l’hydrolat d’ylang-ylang, c’est top pour fortifier les cheveux ;-)

      Répondre
  7. Marie

    Contrairement aux conseils de ladite boutique, je n’ai jamais conservé mes hydrolats au frigo, et je n’ai jamais eu de problème! Je trouve même ça assez illogique compte tenu de l’humidité contenue dans un frigo de cuisine lambda… Et moi aussi je commence à voir pour me tourner ailleurs, je ne supporte plus le côté hyper commercial du truc.
    Bref, sinon mon préféré c’est l’hydrolat de rose =) Cet été je projette de tester le géranium dont j’ai entendu beaucoup de bien. La verveine, j’adore également, cette petite odeur citronnée, c’est le pied quand il fait chaud!

    Répondre
  8. Julytoseptember

    Marrant car j’ai acheté un hydrolat de tea tree il y a 2 jours donc ton article m’a interpellé ;)! Bon je l’ai acheté chez Aroma Zone et au vu de ton article j’ai compris que tu n’étais pas fan, je me demandais pourquoi il fallait le conserver au frigo..Tanpis ce n’est pas très pratique je le saurais pour la prochaine fois! Je sais que ce ne sont pas les meilleurs en la matière mais me concernant je reste très contente des divers produits que j’ai acheté chez eux. Cette fois j’ai testé le gel d’aloe vera et cet hydrolat de tea tree en plus de mon huile de jojoba à laquelle je suis accro.

    Répondre
  9. Marine

    Coucou Julie,

    Que penses-tu des hydrolats Revel’essence ? Sincèrement j’aimerais bien avoir ton avis car tu parais apprécier la marque mais tu n’en parles pas ici.
    Personnellement j’ai arrêté AZ pour me tourner vers eux, et j’ai été étonnée de découvrir que leurs hydrolats n’étaient pas « purs » (même si ce sont des conservateurs naturels). Du coup je ne sais que trop penser…

    Si tu pouvais m’éclairer un peu ça serait super ! :)

    Bises

    Marine

    Répondre
    1. Ama

      Hello Marine,

      Je me permets de te répondre en attendant la réponse de Julie :-) J’ai commandé il y a quelques mois une eau florale de bleuet et une de géranium chez RevelEssence. J’avais acheté celle de bleuet pour décongestionner mes yeux. Je me rappelle avoir fait des compresses avec des rondelles de coton imbibées d’eau de bleuet et avoir laissé poser 10 minutes. En les enlevant… je ressemblais à un panda!!! :-D Sauf qu’au lieu de noir autour des yeux, c’était du rouge. Ce n’était pas enflé par contre, juste rouge. Je dirais que la couleur de mon contour des yeux et paupières est revenue à la normale dans l’heure qui a suivi. C’est un peu de ma faute également car j’avais ressenti des picotements assez rapidement mais j’avais décidé de continuer la pose des compresses. Cet hydrolat de bleuet contient du potassium de sorbate et de l’acide citrique en tant que conservateur. Cette expérience n’engage que moi car il se peut très bien que j’aie fait une réaction au bleuet en lui-même (je ne crois pas encore avoir testé un hydrolat de bleuet pur, donc je ne sais pas si ça aurait eu le même effet). Mais tout de même, je me demande si ce n’est pas un peu contradictoire de recommander un produit pour le contour des yeux et y ajouter des ingrédients comme l’acide citrique qui est irritant pour les yeux… Quant à l’eau de géranium, je l’avais introduite dans la composition d’un masque contre les rougeurs que j’ai l’habitude de faire et qui d’habitude marche très bien. D’habitude je le faisais sans eau mais cette fois-ci j’avais décidé de mélanger l’aloe vera avec l’eau de géranium. Après une vingtaine de minutes de pose, rebelote, visage tout rouge! C’est quand même le comble pour un masque anti-rougeurs! :-D Et cette fois-ci, n’ayant ressenti aucun picotement, je ne me suis pas méfiée… A nouveau, la rougeur est partie dans l’heure suivante. Par contre, si j’utilise ces eaux comme simple tonique (en les passant sur mon visage avec un coton ou en me les aspergeant sur le visage), il n’y a aucun problème (j’ai remarqué quelques légères rougeurs avec celle de bleuet si j’en mets trop mais elles se dissipent rapidement).
      A nouveau, cette expérience n’engage que moi et je pense essayer un vrai hydrolat de bleuet pour voir si je fais une réaction au bleuet en lui-même. J’avais également commandé chez RevelEssence de l’huile de jojoba et de l’huile d’argan dont j’ai été contente.

      Répondre
      1. Marine

        Merci beaucoup Ama pour ta réponse détaillée ! :D
        J’utilise les deux hydrolats (Lavande et Hamamélis) que j’ai commandés chez eux en tonique, et c’est vrai que je n’ai eu pour l’instant aucun problème. Mais je m’interrogeais tout de même sur l’utilité d’ajouter des « conservateurs » à ces produits qui devraient normalement rester purs.

        Et sinon les huiles de rose musquée, noisette et jojoba que je possède venant de chez Revel’Essence aussi sont très bien ! :)

        Répondre
        1. Friendly Beauty Auteur de l’article

          Coucou Marine (et un grand merci Ama pour ton partage d’expérience!)

          Alors en ce qui me concerne, oui j’aime beaucoup les hydrolats RevelEssence. Je précise que je les utilise uniquement en tonique, je n’ai donc pas eu de soucis particulier. Par contre, effectivement, ils contiennent des conservateurs, ce qui explique que je ne les ai pas mentionnés dans cet article. Même si je les apprécie, je préfère me tourner vers d’autres petites marques qui proposent une qualité équivalente avec un produit 100% hydrolat. On prend plus de risque quant-à sa conservation c’est certain mais au moins on bénéficie pleinement des vertus de la plante! =)

          Répondre
  10. Flora

    Ah là là, les hydrolats sont mes péchés mignons de la cosmétique, je peux me passer de sérum, d’actifs anti-âge, anti-rides, anti-toutcequetuveux, même de crème quotidienne mais les hydrolats, non!
    J’aimerais tester tous ceux qui me font envie. J’adore les renifler, comme si je redécouvrais les plantes, ces petites choses vivantes qu’on a tendance à oublier. C’est un vrai bon produit brut.
    Adolescente, j’utilisais les hydrolats de ma mère, qui se trouvaient être des eaux aromatisés de Christian Lenart. Bon, c’était (et c’est encore) loin d’être brut et sain comme produit mais au moins, ça m’a familiarisé avec le geste de se passer une « eau » sur le visage deux fois par jour (mes copines de l’époque ne possédaient pas cet acquis par exemple). Ensuite, j’ai viré « naturel » et consommé activement les hydrolats du site que tu évoques. Ces hydrolats m’ont longtemps convaincus, ceux de tea tree et de menthe poivrée en particulier frôlant la déification instantanée tant ils ont eu un « effet éclat » sur ma face.
    Depuis, j’ai voulu voir ailleurs et je découvre encore des petites boutiques artisanales. Je pense à terme me concentrer sur Essenciagua, RevelEessence et Florame en privilégiant les plantes locales qui ont fait leurs preuves sur mon visage comme le rose, la menthe, la verveine, le romarin, le thym. Je ne suis pas tentée par la plante indigène du bout du monde qui ne pousse initialement pas dans nos contrées. Je veux du simple, du sans chichi.
    Un truc que j’aime faire pour économiser mes hydrolats, c’est de réserver une partie de mon thé vert bio pour l’utiliser comme tel. Évidemment, ce n’est pas vraiment un hydrolat puisque le procédé diffère totalement mais ça marche assez bien sur moi. En plus, dès que l’été arrive et que la chaleur s’installe, je n’ai plus de scrupule à m’asperger allégrement le visage avec mon thé vert parce que sinon, la bouteille d’hydrolat de 200 ml file bien trop vite. Je le trouve aussi efficace que mon hydrolat de tea tree tant adoré, je pourrais parfaitement m’en contenter même, mais bon, je suis faible dès qu’on me fourre sous le nez une bouteille d’hydrolat.
    Très bel article Julie, encore une fois. Bon courage dans ton nouveau travail.

    Répondre
  11. Mlle Mandorle

    Coucou Julie !

    Quelle bonne idée cet article sur les eaux florales / hydrolats ! C’est vrai qu’on les utilise beaucoup, et que ce sont de grands alliés de beauté, mais aussi de santé.
    J’ai testé ceux de So’Bio étic mais ils contiennent de l’alcool, ce qui ne me dérange pas en soi, mais une amie n’a pas supporté l’alcool présent pour conserver l’hydrolat. J’ai commencé par la camomille qui m’allais bien, pour sauter le pas du géranium. Tu en parlais tellement, que j’ai eu envie de retenter ma chance avec le géranium. J’avais essayé l’HE ajouté à mes soins, et ma peau n’avait pas trop aimé à l’époque (mais l’HE n’était pas de qualité topissime aussi), et au final, c’est l’hydrolat que je préfère avec le bleuet que je connais très bien (ma grand-mère l’utilisait) et la carotte.
    La carotte donne un effet bonne mine vraiment visible, elle se combine très bien avec le géranium d’ailleurs.
    Question marque, j’avais reçu pour test l’eau de carotte de LCA Aroma, qui est de très bonne qualité, la partie aromathérapie de la marque est prise en charge par Françoise Rap, qui est aromathérapeute et très très accessible. Je te recommande vraiment si un jour tu as envie de tester. http://www.lca-aroma.com/
    Sinon, une amie m’a dit que les hydrolats de la marque Saint Hilaire sont très bien (http://www.de-sainthilaire.com/fr/), et le mouvement Slow vient d’ouvrir une boutique en ligne avec sélection de produits labélisés Slow, et avec des listes INCI top, et je dois avouer que c’est une boutique où l’on peut commander les yeux fermés ! https://www.slow-cosmetique.com/
    Voilà pour mes petits tuyaux. Tu n’as pas parlé de RevelEssence, mais en tout cas, j’aime beaucoup leurs produits aussi et leurs hydrolats également (j’ai connu la marque grâce à toi).

    Merci encore une fois pour cet article complet, et bonne semaine à toi !
    Des bisous !

    Répondre
  12. Mathilde

    Salut,

    Super article comme d’habitude !
    J’habite non loin d’Avignon et nous avons la chance d’avoir le musée des arômes qui fait sa propre boutique; au menu: hydrolats, crèmes, HE… Le tout certifié bio par la non moins connue Nelly Grosjean ( Nathuropathe de renom )
    Leur marque est biossentiel et les produits sont d’excellente qualité
    Je vous met le lien de la boutique : http://www.biossentiel.com
    Vous pouvez y aller les yeux fermés !!!

    Bises

    M*

    Répondre
  13. Thelaly Lalou

    Coucou ! J’adore utiliser des hydrolats que ce soit le matin ou le soir ! Perso j’ai une préférence pour les hydrolats de fleurs d’oranger et de rose. J’achète ceux des producteurs de St Hilaire, de Florame . Je ne connaissais pas les 2 derniers dont tu parles, je vais jeter un coup d’oeil ! :)

    Répondre
  14. Maite DM

    C est marrant, moi après avoir utilisé les hydrolats de cyste et romarin, je trouve l’odeur du bleuet hyper agréable :-) il y aussi la marque belge Bioflore (ils ont un eshop) qui est très bien! Bonne continuation :-)

    Répondre
    1. Friendly Beauty Auteur de l’article

      Ah oui tu préfères le bleuet au romarin? Comme quoi les goûts et les couleurs! =D Moi j’ai vraiment adoré le romarin, super frais et agréable pour réveiller la peau! =)

      Répondre
  15. Juliette

    Super article !

    J’ai découvert les hydrolats il y a quelques temps aussi et c’est vrai que c’est top. Pour ma part j’utilise pour le moment citron et Ylang Ylang et parfois ça remplace totalement mon soin le soir et je sens que ma peau me remercie !!!
    En tout cas je les ai acheté sur Aroma Zone car je ne connaissais pas trop d’autres boutique donc c’est bien grâce à ton article je vais aller faire un tour sur les boutiques dont tu parles :)

    Répondre
  16. Eléonora

    Bonjour,

    Amusant de voir combien ton article tombe à pic ! Les hydrolats, j’ai commencé doucettement il y a quelques mois avec celui à la Rose de Damas de chez AZ et le week end dernier j’en ai pris 2 autres, l’un au Géranium et l’autre au Pamplemousse …. J’avais lu des commentaires très très positifs sur celui au Géranium et je dois dire que je suis aux anges !!! Je l’utilise le matin en spray et j’avoue que j’ai suivi les indications d’AZ en mettant les hydrolats au frigo. J’aime bien, c’est frais sur la peau et puis comme j’ai déjà mon déo au frigo (oui c’est ta recette que je refais sans arrêt et vraiment elle est parfaite), ça ne me dérange pas de faire un détour par la cuisine avant d’aller sous la douche !
    Je mets aussi de l’hydrolat dans mes masques à l’argile, ça sent bon et ça me détend et dernièrement j’en vaporise aussi sur mes cheveux quand ils sont bien essorés et que je vais passer au brossage … Je ne sais pas si ça leur fait du bien mais je me dis que ça doit toujours évacuer un peu de calcaire et puis ça sent bon !!
    Merci pour tes adresses, je vais regarder d’un peu plus près. J’habite Paris alors la boutique AZ c’est pratique ! Je suis assez sensible à leur packaging et je me fie aux mentions « bio », jamais eu de problème produit mais ce que j’apprécie moins c’est le manque de sourire des vendeurs et les queues interminables qui rendent la circulation dans la boutique quasi impossible !
    Bises et très belle journée
    P.S. : depuis que j’ai vu tes frittes aux patates douces sur Instagram … j’en rêve !!!

    Répondre
  17. Gwladiou

    J’ai justement du mal à trouver des hydrolats sans alcool, la seule marque que j’aie trouvée en belgique c’est « Laboratoire des Sources » qui est labellisée Nature et découvertes . Ils utilisent des flacons en verre bleu. ils ne mentionnent juste pas le rapport eau/plantes. J’ai un hydrolat d’eux depuis un an, je ne vois aucun signe de changement ou pourrissure. Suis-je folle?

    Répondre
    1. Friendly Beauty Auteur de l’article

      Haha! Je ne sais pas si tu es folle mais si ni l’aspect ni l’odeur n’ont changé alors je pense qu’il n’y a pas de soucis… Mais méfies-toi tout de même hein! ;-)

      Répondre
  18. Pureepicure

    Salut Julie,

    Top cet article et sans citer la dite marque, on comprend où tu veux en venir.
    J utilise bcp’les hydrolat en cosmétiques.
    Rose, géranium et fleur d oranger sur le visage, récemment j ai découvert le bois de rose et l odeur est une tuerie
    Romarin, ortie pour les cheveux
    Bleuet pour les yeux, bizarre mais je ne trouve pas que Ca sente mauvais, ni l artichaut.

    J utilise aussi mes hydrolats dans mes smoothies, fleur d oranger, cassis, cannelle, menthe.

    Je me sers chez abiessence, de St hilaire, fraisse et quatrone, florihanna et ferme de saussac.

    Je profite aussi de mes échappées touristiques notamment dans les Cévennes pour découvrir, cevenat, plante infuse, plantes des Cévennes.

    Je rêve de tester essenciagua et asterale.

    A bientot

    Répondre
  19. Isabelle D.

    Merci pour ce bel article. Je découvre depuis peu la marque BIOFLORE, marque belge dont les produits peuvent se trouver sur leur site mais également sur le site AROMA ZEN (et non zone) site avec lequel je n’ai jamais eu de problème (site qui commercialise pas mal de jolies marques et notamment Berthe Guilhem, Ballot-Flurin …).
    Les hydrolats BIOFLORE me semblent corrects (bouteilles en verre, possibilité de recharge en 1 litre). J’aime beaucoup également leur gel d’aloe vera.
    Je cours voir les 2 dernières marques que tu as citées et que je ne connaissais pas. Biz

    Répondre
  20. Virginie Perroud

    Bonjour bonjour, j’ai adoré cet article. J’étais déjà convaincue par les hydrolats car avant de commencer mon traitement anti acné j’utilisais de l’hydrolat de tea tree pour ma peau mixte/grasse à problèmes. J’avais déjà vu une nette différence. Malgré le fait que j’étais bien renseignée sur ces produits, cet article m’a également appris qu’on pouvait utiliser des hydrolats pour les cheveux! Je crois que ça m’a illuminé ma journée! Par exemple, quels hydrolats utiliserais-tu pour donner un coup de fouet à des cheveux gras? Ou coloré? J’ai bien envie de tenter l’expérience en attendant de pouvoir réutiliser un hydrolat sur mon visage après mon traitement. Encore merci pour ce bel article!

    Répondre
  21. ema

    Je découvre ton très joli blog bravo c’est passionnant et très bien écrit
    J’utilise de l’eau de rose depuis des années je suis ultra fan de ses bienfaits
    A bientôt

    Répondre
  22. blandine

    Hello!

    Super article, pour changer ;-)

    J’adore l’hydrolat de fleur d’oranger pour ma part. Pour rafraîchir le visage, en vaporisation sur les cheveux ( ça calme l’électricité statique et les frissotis) et sur les cheveux métisses de mon fils ça le faire sentir tout bon! En vapo sur l’oreiller aussi….
    J’aime bien la marque du laboratoire Kart, la compo est simple et c’est fabriqué à moins de 10km de chez moi!

    Répondre
  23. Kantu - Birds and Bicycles

    Hello! Merci pour ce super article vraiment intéressant!!!
    Comme Hibou des Bois cela me pousse à m’interroger sur AZ ;) Je triche et ne garde pas mes hydrolats au frigo – pas eu de problème pour autant. Comme tu trouves que leurs hydrolats sont de qualité bof – comme je l’ai compris à travers tes lignes – cela me donne envie d’en essayer d’une autre marque la prochaine fois, pour voir si en tant que néophyte je remarque une différence! J’utilise leur hydrolat de rose de Damas depuis trois ans et je l’aime beaucoup!

    Répondre
  24. gwen

    Bonjour julie!
    Cela fait un moment que je consulte ton blog et tu as grandement participé à mon virage naturel/bio….donc merci de partager tes découvertes et conseils!
    Par contre, je reste perdue dans certains choix comme celui des solaires. Aie ! Comment trouver une crème solaire non comedogene, sans effet fantomette et bien entendu efficace? Autant dire que je vis un grand moment de solitude car je n’arrive pas à me décider. Si tu peux me conseiller ça serait extra!
    Je partage aussi ton addiction aux hydrolats et j’aimerai tester celles que tu utilises…je prends donc bonne note de tout ça
    A bientôt et bon courage à toi pour tout gérer (taf/blog….) je n’ai pas de blog mais je suis une jeune maman!

    Répondre
  25. Qu"on se le dise

    Sinon tu peux aussi noyer tes collègues de boulot pas cools dans un bain d’hydrolat, nan..?..

    Bref, j’ai encore abusé de la théine..

    En ce moment j’utilise l’hydrolat d’Hamamélis (dans le genre odeur de pruneau il se place bien, aussi…), parce-que j’avais lu sur je ne sais plus quel blog, qu’il avait je ne sais plus quelle super propriété…Ce qui fait que je m’en sers quotidiennement, sans savoir pourquoi, mais intimement convaincue…^^
    En ce qui concerne l’utilisation interne, n’importe quels types d’hydrolat sont comestibles, ou il faut en choisir des spécifique, portant une mention particulière? Les essenciagua ou Aromazone sont « ingurgitables »?
    C’est vraiment une chouette idée de Essenciagua de proposer des mélanges d’hydrolats pour des vertus spécifiques (la fille qui découvre le principe des mélanges à but marketing, pour apâter le chaland..) : j’ai l' »Equilibre », pour les peaux mixtes, et il a une ptite odeur bien sympathique !
    J’ai vraiment hâte de tester l’hydrolat de Géranium une fois celui-ci terminé (dans 3 mois?..^^) ; je le sens qui transpire dans la boite où je l’ai rangé, tellement il a la pression parce-que j’en attends énormément de lui ;)

    CoUrAgE pour la suite <3 (tiens, dans courage, il y a rage… pas si surprenant pour ce que tu ressens en ce moment)

    Répondre
    1. Friendly Beauty Auteur de l’article

      Merci pour ton commentaire qui met la pêche! ;-)

      Je pense qu’effectivement tout hydrolat est « ingurgitable » à partir du moment où il est 100% pur. Personnellement, je n’utilise pas en interne ceux auquel il a été ajouté des conservateurs.

      Des bisous <3

      Répondre
  26. Aude

    Je suis une grande fan de la rose de Damas, surtout en hiver, l’été je préfère utiliser de l’hydrolat de lavande, ce sont les deux hydrolats que j’achète le plus. Je m’en sers aussi pour mon cuir chevelu, ça aide et c’est un petit geste sympa à faire dans sa routine. J’aime bien aussi la mélisse, et j’ai aussi acquis un hydrolat de menthe poivrée pour m’en servir comme bain de bouche. Je suggère l’hydrolat de cassis dans un smoothie, c’est top.
    Je n’ai pas testé essenciagua car j’ai vu qu’ils livrent uniquement du lundi au vendredi, pas pratique quand on travaille la semaine. Je suis un peu déçue par Revelessence, je ne recommanderai pas d’hydrolat chez eux.

    Répondre
  27. Matilda

    J’ai acheté mon premier hydrolat la semaine dernière ; j’ai choisi un flacon de la marque Les sentiers d’Alors et en comparant avec ton article je vois qu’il rempli toutes les conditions :)
    J’ai pris la menthe poivrée parce que je savais l’odeur sympa et aussi parce que la flacon est en verre. J’aurais bien voulu tenter le bleuet, mais il n’était dispo que chez une autre marque avec un flacon en plastique. Adorant l’odeur du géranium, j’ai très envie de le tester, mais je pense que je vais d’abord bien terminer la menthe avant de faire un nouvel achat.
    Pour l’instant je l’ai utilisé comme nettoyant visage quand je ne maquille pas ; ou le matin histoire de ne pas utiliser mon eau micellaire. Je m’en suis aussi servie pour parfumer mon dentifrice maison puisque je n’avais plus d’huile essentielle de menthe ; ça ne sent pas très fort pour le coup, mais ça ne peut pas faire de mal.

    Répondre
    1. Friendly Beauty Auteur de l’article

      Oh c’est une super idée la menthe poivrée pour parfumer un dentifrice home made, je note je note! ;-)

      Répondre
  28. Kartell

    Bonjour Julie,
    Je parcours régulièrement ce blog qui me satisfait un peu plus à chaque lecture. Une petite question concernant les eaux florales De St Hilaire : as- tu déjà eu l’occasion de les tester ? Je suis par ailleurs très tentée par Essenciagua mais j’avoue que le prix de leurs frais de port me fait hésiter… Dans quelle(s) enseigne(s) bio pourrais-je trouver leurs produits ?
    Merci beaucoup !

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Alors non je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer les hydrolats St Hilaire, ni cette marque en général d’ailleurs. En revanche, elle a plutôt bonne presse et j’en ai entendu beaucoup de bien ;-) Pour Essenciagua, la marque est normalement distribuée en Biocoop =)

      Répondre
  29. Laetitia

    Merci pour cet article très complet et intéressant (comme souvent :-))
    J’utilise depuis de nombreuses années de l’hydrolat de Rose qui me convient très bien. Ce weekend j’ai acheté de l’hydrolat de Géranium (j’en entends parler si souvent et toujours en bien) de la marque Bioflore en Belgique mais je ne sais pas ce que cette dernière vaut. Je n’aime pas trop cumuler ces derniers temps donc ce sont les seules que j’utilise ;-)

    Répondre
  30. iane

    Pour faire suite à ton article, je viens de commander 3 hydrolats chz Essenciagua mais je trouve le port de 11 € cher ! et ne connaissant personne pour faire une commande groupée….

    Répondre
  31. Anne

    Bonjour Julie,

    Tout d’abord, je tiens à te remercier pour ce blog très intéressant et enrichissant où chacune de nous peut y puiser les conseils/astuces désirées.

    Je me permets de t’écrire pour savoir où tu achetais ton hydrolat de la marque Essenciagua ? Car je viens de constater que via leur site Internet, c’était 11€ de frais d’expédition, ce que je trouve relativement élevé.

    Je te remercie d’avance et te souhaite de passer un excellent week-end !

    Répondre
  32. Laura

    Merci Julie pour cet article !
    Aurais-tu des exemples d’hydrolats à utiliser en spray capillaire pour apaiser le cuir chevelu irrité ou empêcher les cheveux de regraisser trop vite s’il te plait ?
    Découvert il y a peu de temps, je trouve ton blog super !! Merci de nous faire partager tes expériences :-)
    Laura

    Répondre
  33. vanessa

    Bonjour,
    J’utilisais l’hydrolat de rose de St Hilaire mais je suis allée consulter mon médecin pour des rougeurs et desquamations sous le nez il y a un mois, il m’a dit d’arrêter mon hydrolat qui contient de l’alcool selon lui « benzyl alcohol », limonene, citronellol, geraniol, etc. Pourtant je l’ai acheté dans un biocoop et il a la mention Ecocert, je suis déçue. Est-ce que le benzyl alcohol est effectivement mauvais dans mon cas ? Quelle marque est vraiment clean en matière d’hydrolat ? Merci de ta réponse.
    Vanessa

    Répondre
  34. Caro

    Hello,
    Je viens de tenter un shampooing rhassoul + HE de tea tree + hydrolat de menthe poivrée + eau afin de faire un shampoing clarifiant (j’utilise beaucoup de soins et produits coiffants pour mes cheveux bouclés et secs).
    On m’avait prevenu que le resultat serait un peu reche et sec Mais que cetait pour le bien de mes cheveux, pour qu’ils respirent. Et la, oh surprise, Mes cheveux sont magbifiques: souples et brillants, alors que pour la premiere fois de ma vie je n’ai utilisé ni masque, ni creme de soin.
    Quelqu’un pourrait -il m’expliquer ce miracle? Est ce l’hydrolat qui lisse les ecailles ? Ou des restes de produit coiffant? En tout les cas je suis scotchée

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *