Tout sur mes cheveux après 5 ans de soins naturels / Bio

IMG_9612J’en suis arrivée à un point avec mes cheveux où moins j’en fais, mieux ils se portent. Enfin moins j’en fais… J’utilise peut être plus de produits que certaines d’entre vous mais ce n’est rien comparé à la multiplicité des flacons divers et variés qui s’accumulaient il y a encore quelques mois dans ma salle de bain. Je n’irais pas jusqu’à parler de routine « slow » mais plutôt de routine simplifiée avec des basiques et des gestes simples qui me permettent d’entretenir mes cheveux longs. Disons que je pense avoir trouvé un rythme de croisière qui me convient bien et que je pense conserver pendant un long moment.

Vous êtes de plus en plus nombreuses à me complimenter sur ma crinière dans les vidéos où mes cheveux sont détachés. J’en suis toujours plus que flattée même si j’avoue être un peu honteuse de ne pas vraiment les apprécier à leur juste valeur. Disons que j’en prends soin d’un côté et que je les malmène de l’autre en les attachant très souvent, les empêchant de respirer. Mais je « me soigne », et un jour viendra où je saurai dompter cette touffe dense et épaisse ;-)

Quoi qu’il en soit, tous ces compliments me confortent dans une idée simple : nul besoin d’aller fréquemment chez le coiffeur pour avoir de beaux cheveux (mis à part pour la coupe si on a vraiment peur de se rater). Il suffit juste de choisir les bons produits et de faire preuve de patience. Voilà près de 5 ans que je suis passée au naturel / Bio pour mes cheveux et je ne regrette pas le moins du monde. Et quand je dis naturel / Bio, je parle véritablement au sens strict du terme. Je pense que vous le savez, je suis très à cheval sur les compositions et mon niveau d’exigence est particulièrement accru en ce qui concerne les soins capillaires. Je n’ai par ailleurs nullement envie de passer à la méthode du no poo (ne pas utiliser de shampoing), tout du moins ce n’est absolument pas dans mes « plans » pour l’instant.

Côté soins, j’utilise désormais : un shampoing, un après shampoing / masque, une huile capillaire et une crème de jour sans rinçage. C’est un peu mon quator gagnant en somme =)IMG_9614Avant d’entrer plus amplement dans le vif du sujet, je crois qu’il est judicieux de vous préciser avec quoi et de quelle manière je brosse mes cheveux. Car si j’avais tendance à négliger ce geste il y a quelques mois, le pratiquer convenablement a nettement amélioré la « texture » de mes cheveux. C’est cette vidéo de Mini qui m’a donné l’envie de m’appliquer dans l’étape du brossage et surtout, de le faire tête en bas. Et là… Révélation ! Ce geste les rend souples, légers, mes longueurs sont mieux hydratées, et conjugué à ma brosse en bois qui absorbe l’excès de sébum, il permet à mes racines de regraisser un peu moins vite. Résultat : je pense ne plus jamais pouvoir me passer de mes 5/10 minutes de brossage quotidiennes! ;-)

J’utilisais auparavant une brosse en bois « classique » achetée chez Nature et Découvertes il y a déjà plusieurs années. Les picots commençant à être fatigués, j’ai décidé d’investir dans la marque italienne Tek qui a plutôt bonne presse. Et bon sang la différence est flagrante! (Tellement flagrante que j’ai ensuite craqué pour une autre brosse en version mini et pour un peigne) Non pas que mon ancienne brosse était « mauvaise » mais les brosses Tek sont d’une qualité folle et cela s’en ressent nettement au moment du brossage : des picots d’une taille et d’une forme parfaites qui procurent un massage crânien très agréable et permettent une répartition du sébum des racines jusqu’aux pointes, un coussin d’air généreux et souple, un nettoyage assez rapide… Bref, ces brosses sont PAR-FAITES!
IMG_9581#1 LE SHAMPOING – Un seul mot d’ordre ici : de la douceur (et rien d’autre!) Depuis plusieurs mois maintenant j’ai délaissé les shampoings « spécifiques » dédiés à mon type de cheveux : à savoir racines qui regraissent vite et longueurs et pointes qui se déshydratent facilement. Je n’utilise désormais que des shampoings pour cheveux normaux et ça fonctionne très bien.

Pour vous expliquer ma position je considère que ce n’est pas le rôle d’un produit moussant que de « résoudre » un problème capillaire : un cuir chevelu qui regraisse trop vite doit être calmé et régulé par des bains d’huile et des longueurs et des pointes en manque d’hydratation ou de nutrition doivent être chouchoutées avec des soins spécifiques (après shampoing, masque, crème hydratante, bain d’huile)

En d’autres termes, un shampoing est fait pour laver, point. Il ne doit donc ni être trop riche, ni être trop asséchant, pour nettoyer le cuir chevelu en douceur, sans l’agresser, ni malmener les longueurs lors de son passage au moment du rinçage. Pour cela, exit les sulfates les plus agressifs qui, certes, permettent au shampoing de mousser généreusement, mais malmènent et sensibilisent considérablement le cuir chevelu. Si je tolère le sodium coco sulfate, je « boycotte » systématiquement tous les ammonium (ou sodium) lauryl / laureth sulfate. D’une manière générale, j’essaie de privilégier des tensioactifs plus doux (sodium cocoyl isethionate, sodium lauroyl sarcosinate, cocamidopropyl betaine…) et, surtout, des bases lavantes douces à base de sucres (lauryl / decyl / coco glucoside). Pour en savoir plus sur ces tensioactifs, rendez-vous chez Mini.IMG_9582

Ces dernières années, j’ai eu l’occasion de tester différents shampoings de différentes marques et nombreux ont été ceux qui m’ont plu : le shampoing doux aux protéines de blé de Fleurance Nature dont je vous parlais ici, le shampoing Douceur de miel de Ballot Flurin (voir ici), le shampoing à l’aloe vera pour cheveux normaux Urtekram (voir ici), le shampoing Amazonian açai Ikove Organics…

Mais comme je ne suis pas très fidèle en la matière (le goût du risque tout ça ^^’) j’utilise en ce moment le shampoing brillance dédié aux cheveux bruns de la marque Douce Nature* (qui a justement revu toute sa gamme capillaire en ôtant les sulfates). IMG_9578

Côté compo, voilà ce que ça donne : Aqua, Aloe Barbadensis Leaf Juice, Cocamidopropyl Betaine, Coco-Glucoside, Inulin, Glycerin, Decyl Glucoside, Disodium Lauryl Sulfosuccinate, Sodium Cocoyl Glutamate, Vitis Vinifera Leaf Extract, Lawsonia Inermis Extract, Olive Oil Polyglyceryl-6 Esters, Hydrolyzed Sweet Almond Protein, Caramel, Sodium Chloride, Potassium Sorbate, Sodium Benzoate, Citric Acid, Lactic Acid(1), Parfum, Geraniol, Limonene, Linalool.

(1) Après confirmation de la marque, pas de panique, l’acide lactique est bien d’origine végétale ;-)

Les ingrédients « actifs » (en rose) sont en nombre suffisant à mon goût : de l’aloe vera, de l’inuline et de la glycérine pour l’hydratation et la souplesse des cheveux. De l’extrait de vigne rouge et de henné Bio pour favoriser l’éclat et la brillance. Quant-aux tensioactifs (en bleu), ils sont doux mais nombreux. Ils permettent au shampoing de mousser assez généreusement tout en ne malmenant pas le cuir chevelu. Néanmoins, avec mes longueurs capricieuses ayant une tendance à la déshydratation, le shampoing est justement un poil trop « détergent ».IMG_9586

Pour tout vous dire, j’avais commencé à l’utiliser seul et au bout de 3/4 utilisations, j’ai constaté que mes longueurs étaient plus déshydratées qu’auparavant. C’est pourquoi je l’utilise désormais en alternance avec le shampoing solide pour cheveux normaux de Lamazuna*.

Je vous ai déjà parlé de cette marque (notamment dans cet article, dédié à mes conseils pour réduire ses déchets dans la salle de bain) J’apprécie énormément cette marque française 100% naturelle, vegan et cruelty free qui met le zéro déchet à l’honneur par le biais d’une beauté plus écolo-responsable (cotons lavables, oriculis, cosmétiques solides…) Après avoir adoré le dentifrice, j’ai eu un avis peu plus mitigé sur le déodorant qui, bien qu’efficace, m’avait provoqué quelques irritations. Restait à essayer le shampoing. Celui-ci est disponible en trois versions : au sapin argenté pour les cheveux normaux (celui que j’ai choisi), à l’orange pour les cheveux secs et à la litsée citronnée pour les cheveux gras.

Verdict : je suis FAN! Il suffit de mouiller ses cheveux et d’y frotter le cannelé afin qu’il s’émulsionne. La mousse est dense et onctueuse, l’odeur discrète mais agréable. Il se rince très rapidement et laisse les cheveux souples et légers. C’est un shampoing qui est extrêmement doux avec le cuir chevelu et qui le nettoie tout en douceur. Un sans faute! Sa composition est, qui plus est, très simple et va à l’essentiel : des tensioactifs doux (sodium cocoyl isethionate et decyl glucoside), de l’argile, de l’huile de coco, de l’acide stéarique qui joue le rôle d’agent « solidificateur » et de l’huile essentielle de sapin argenté.
IMG_9588#2 L’APRES-SHAMPOING / MASQUE (je parle ici d’un seul et même produit, je ne fais pas différence entre les 2 dans ma salle de bain) – Ici, je ne lésine ni sur l’hydratation, ni sur la nutrition. Je cherche bien entendu une composition clean exempte de silicones (tout ingrédient finissant par -cone ou -xane) et de simili-silicones (représentés notamment par les ammoniums quaternaires => quaternium-[chiffre]; polyquaternium-[chiffre]; et les ingrédients se terminant par -trimonium chloride ou -trimonium methosulfate). Là encore, pour en savoir plus, rendez-vous chez Mini.

Mais je veille également à sa richesse – au sens large du terme. Concrètement, je n’ai pas envie d’un produit qui contienne 90% d’eau et de corps gras et 3% d’agents hydratants et nourrissants. C’est pourquoi je me concentre toujours sur le début de la liste INCI (les 4/5 premiers ingrédients dirons-nous) lorsque j’examine la composition d’un masque ou d’un après shampoing, car ce sont eux qui pèse le plus (quantitativement parlant) dans la formule.

IMG_9593Lorsque l’eau est remplacée par de l’aloe vera en première position, c’est déjà un très bon point car c’est un actif très apprécié de mes longueurs déshydratées, tout comme la glycérine végétale, un humectant qu’on retrouve parfois dans les premiers ingrédients. Pour le côté nutritif, j’apprécie retrouver des huiles végétales / beurres végétaux qui viennent nourrir la fibre capillaire en profondeur. Mes cheveux adorent le beurre de karité mais aiment également beaucoup l’huile de ricin et l’huile d’argan.

En parlant d’huile d’argan j’avais beaucoup apprécier le baume démêlant à l’argan de la marque Natessance. Il nourrissait parfaitement mes longueurs et mes pointes tout en prévenant leur déshydratation. Dans une gamme de prix encore plus raisonnable, l’après shampoing Biopha, disponible en grandes et moyennes surfaces, fait également très bien son job. Ceux d’Urtekram ont aussi très bonne presse. J’ai donc hâte d’essayer l’un d’entre eux une fois que j’aurai terminé mon après-shampoing en cours, à savoir le baume démêlant nourrissant au karité et jojoba destiné aux cheveux secs et abîmés de la marque Douce Nature*. IMG_9591

Sa composition est correcte : Aqua, Aloe Barbadensis Leaf Juice, Glycerin, Cetearyl Alcohol, Dicaprylyl Carbonate, Simmondsia Chinensis Seed Oil, Bentonite, Arachidyl Alcohol, Butyrospermum Parkii Butter, Helianthus Annuus Seed Oil, Behenyl / Stearyl Aminopropanediol Esters, Behenyl Alcohol, Sodium Stearoyl Glutamate, Arachidyl Glucoside, Glycine Soja Oil, Coco-Caprylate/Caprate, Glycine Soja Sterols, Pca Glyceryl Oleate, Coconut Alkanes, Phospholipids, Glucose, Xanthan Gum, Glycolipids, Quartz, Tocopherol, Dehydroacetic Acid, Sodium Benzoate, Citric Acid, Parfum, Benzyl Alcohol, Linalool

Même si elle n’est pas parfaite, elle est plutôt bien travaillée avec des alcools gras qui permettent une bonne pénétration des huiles (jojoba, tournesol) et du beurre de karité. Petit bémol pour l’eau qui aurait pu laisser sa première place à l’aloe vera. Mais je chipote car d’une manière globale, sa formulation est bien adaptée aux cheveux en manque de nutrition. Le baume les assouplit sans pour autant les alourdir, en tout cas pas de la manière dont je l’applique.

Car de ce côté, j’applique toujours mon après shampoing / masque AVANT mon shampoing. Même si c’est loin de paraître logique, ça fonctionne du tonnerre sur mes cheveux qui regraissent vite. Je les mouille comme si j’allais les shampouiner et je les essors correctement. J’applique ensuite une généreuse noisette d’après shampoing ou de masque sur mes longueurs et mes pointes, j’attache mes cheveux et je laisse agir une vingtaine de minutes. Je rince ensuite très légèrement mon cuir chevelu, histoire de réhumidifier mes cheveux, puis je procède à mon shampoing, toujours en me concentrant sur le cuir chevelu et sans toucher aux longueurs. Une fois le rinçage effectué, les cheveux sont doux, brillants, soyeux mais sans être lourds comme ils pouvaient l’être lorsque j’effectuais mes masques après le shampoing.

Tant qu’à être dans le blabla « technique », j’effectue tout ça (shampoing + masque) tête en bas au dessus de ma douche. Je trouve ça nettement plus pratique et beaucoup plus efficace (pour bien décoller et aérer les racines). Et puis cela m’évite en plus de sensibiliser mon visage avec l’eau du robinet qui n’est pas des plus douces qui soit.
IMG_9595#3 L’HUILE CAPILLAIRE – Toutes les 3 semaines, j’effectue un bain d’huile. C’est un geste qui nourrit et adoucit considérablement le cheveu et qui peut également permettre de traiter des petits désagréments capillaires comme des pellicules, un cuir chevelu qui démange, des longueurs déshydratées… Le mien a commencé à faire des caprices en début d’année avec une plaque de pellicules sèches sur le devant de la tête et des gratouilles désagréables sur le haut du crâne. Aujourd’hui je pense pouvoir l’avancer sans me tromper : j’ai réglé ce problème en quelques mois grâce à l’huile apaisante et purifiante Hévéa (que je vous présentais déjà ici). A force de persévérance et d’application minutieuse de mon bain d’huile, mon cuir chevelu s’est régulé et est redevenu normal ou presque puisqu’il me reste « simplement » le problème des racines qui regraissent vite.

En ce moment, j’utilise beaucoup l’huile de soin capillaire d’une petite marque française de qualité qu’est En vert vous* (dont on a déjà eu l’occasion de parler par ici). Sa composition fait franchement rêver : Huile de sésame, Huile de ricin, Huile d’avocat, Huile de jojoba, Huile essentielle de gingembre, Huile essentielle de cèdre, Huile essentielle de Bay Saint Thomas, le tout certifié Nature & Progrès. J’ai envie de dire : que demande le peuple?! ;-)

C’est, selon moi, un sans faute sur toute la ligne : les huiles végétales sont choisies à la perfection pour agir en synergie sur la fibre capillaire (action nourrissante et assouplissante, action fortifiante et stimulante sur la pousse, action sébo-régulatrice…) De même pour les huiles essentielles qui favorisent la pousse du cheveu tout en fortifiant la fibre capillaire. Et que dire de son odeur de gingembre absolument divine, un véritable bonheur à l’application!

IMG_9599Cette huile nourrit les cheveux, les rend incroyablement souples et soyeux, tout en prévenant leur déshydratation. Je n’ai par ailleurs aucun problème pour la « rincer » avec un seul shampoing. Même si je l’utilise plus rarement, j’aime également beaucoup l’huile de coco qui est l’une des rares huiles végétales à pouvoir pénétrer au cœur de la fibre capillaire pour la renforcer de l’intérieur.

Dans tous les cas, la méthode est toujours la même. La veille au soir, j’enduis ma chevelure mèche par mèche en terminant par un massage crânien. J’attache mes cheveux en un chignon haut pour la nuit (et je prends soin de couvrir mon oreiller avec une serviette). J’effectue un rinçage le matin avec un shampoing en insistant à la fois sur le cuir chevelu et sur les longueurs.
IMG_9604#4 LA CREME DE JOUR SANS RINCAGE – Des mois voire des années que j’entends moult éloges au sujet de la crème lactée Denovo. Et puis alors que j’étais sur le point de craquer, Mini m’a mis le doute en vantant les louanges de la crème de jour sans rinçage de la marque 2moss*. Comme je lui fais une confiance aveugle (#groupiepuissance1000) j’ai décidé de l’essayer lorsque la boutique en ligne Ecocentric m’a proposé de me faire parvenir le produit de mon choix.

Je pense l’avoir mise à l’épreuve dans toutes les situations possibles : sur cheveux humides, sur cheveux secs, juste après le shampoing, entre deux shampoings. Le résultat est toujours le même : une odeur de dingue et des cheveux incroyablement doux et soyeux sans être gras. En clair : un énorme coup de cœur! Sa composition(2) est parfaite à mes yeux et sa texture laiteuse mais relativement épaisse très agréable à travailler sur les cheveux. Il n’y a absolument aucune sensation de matière : juste une douceur incroyable et une odeur fraîche terriblement addictive (qui reste dans les cheveux et que le chéri aime autant que moi) ;-)

(2) Aqua, Aloe barbadensis leaf juice, Myristyl alcohol, Myristyl glucoside, Macadamia ternifolia oil, Corylus avellana seed oil, Dicaprylyl carbonate, Simmondsia chinensis seed oil, Sodium cocoyl hydrolyzed amaranth protein, Parfum, Benzyl alcohol, Salicylic acid, Glycerin, Sorbic acid, Sodium hyaluronate, Tocophérol, Succinoglican gum, Phytic acid, Potassium sorbate, citral, limonene, linalol

IMG_9610Bref, je ne peux que vous la recommander car pour ma part, je ne peux vraiment plus m’en passer. Ses seuls inconvénients tiennent à son prix un peu élevé et à sa date d’utilisation conseillée qui est de 3 mois. Je l’utilise justement depuis environ 3 mois et j’en suis environ au tiers du flacon. Ni la texture ni l’odeur n’ont changé, je continue donc de l’utiliser avec grand plaisir!

D’une manière générale, la crème de jour capillaire sans rinçage est un produit qui m’est devenu totalement indispensable. Vu ma technique d’application de l’après-shampoing / masque (voir plus haut), je ne peux pas me permettre d’en faire un à chaque shampoing, c’est à dire 2 à 3 fois par semaine. Je l’admets, c’est une méthode qui fonctionne mais qui demande un peu de temps devant soi. Alors 2 fois sur 3 c’est la crème de jour qui joue le rôle d’hydratant / nourrissant. C’est rapide et efficace : 2 pompes réparties entre les deux mains puis appliquées sur les longueurs et les pointes. L’affaire est bouclée en 15 secondes top chrono! ;-)

Si vous êtes arrivées jusqu’ici sans vous être endormies, hé bien je vous tire mon chapeau! ^^’ Je suis particulièrement prolixe en ce qui concerne le soin des cheveux, j’espère au moins que ce pavé aura pu vous être utile sur certains points.

N’hésitez pas à me conter à votre tour vos péripéties capillaires : depuis combien de temps êtes-vous passées au naturel? Quels produits utilisez-vous? Avez-vous des chouchous dont vous ne pourriez plus vous passer?

Je vous embrasse bien fort!

* produits reçus pour tests

45 petits mots

  1. Nelht

    Cet article est un plaisir à lire. Je deviens de plus en plus exigeante concernant mes cosmétiques et notamment ma routine cheveux. Ces conseils me sont précieux ! Pour le brossage des cheveux, c’est un véritable dilemme pour moi car j’ai les cheveux ondulés bouclés. Pour le moment, je ne les brosse que les jours de lavage ! Je pense tâtonner encore un peu avant de trouver une routine qui me convienne complètement !

    Répondre
    1. Thessalie

      Pareil ici ! J’ai les cheveux très bouclés, pas possible de les brosser à sec sinon je ressemble à un plumeau, c’est donc uniquement les jours de shampoing ^^

      Répondre
  2. sophie lamainsurlesyeux

    Je n’ai qu’une chose à dire ça fait envie!! Ça doit faire un an que je suis passée au bio, peut être un peu plus mais j’avais fait un balayage chimique (qui a massacré ma tignasse) et j’ai du garder mes cheveux longs jusqu’à mon mariage en Avril pour me faire la coiffure de mes rêves. Bref depuis j’ai tout coupé et ça y est je vois clairement les effets de bons produits cheveux, ils sont brillants, j’ai des boucles rebondies sur le dessus des cheveux bien que la masse empêche souvent les boucles de tenir, et surtout ils sont extrêmement doux. Pour l’instant je ne fais pas la difficile, je contrôle les compo mais je pense être plus souple que toi (et moins avertie, je dois encore me faire avoir comme une bleue sur certaines choses), j’aime aussi les shampoings simples et les soins ciblés. J’utilise beaucoup de shampoings Alverde, pour l’instant ils me conviennent très bien et le prix est très bas, par contre pour les après shampoings/masques j’ai adoré Lavera, surtout celui à l’avocat et à la mangue. Je testerai d’autres marques prochainement en m’inspirant de tes articles et de ceux de mini qui me sont d’une grande aide. Bisou

    Répondre
  3. Pauline

    Hello ! Cette routine me donne envie de chouchouter mes longueurs et de câliner mon cuir chevelu !
    Je suis moi aussi tombée raide dingue du shampoing solide Lamazuna, vraiment un gros gros coup de coeur.
    Je ne connaissais pas la crème de jour pour les cheveux, ça a l’air intéressant comme produit, au moins à tester ! Petite question : est-ce que tu as déjà essayé de rincer tes bains d’huile avec le shampoing Lamazuna, ou est-ce que c’est un truc que tu fais uniquement avec ton shampoing liquide ? J’aimerais bien me refaire des bains d’huile mais j’ai peur de ne pas réussir à rincer, et je n’ai plus qu’un seul shampoing avec moi ;)
    Merci en tout cas pour ce super article très complet, les brosses Tek me font trop envie et je pense qu’elles conviendraient mieux à mes boucles qu’une brosse à implantation dense, comme c’est souvent recommandé dans le no-poo/les cheveux au naturel.
    Bises !

    Répondre
  4. Sabrinamkp

    Ouahouu ! J’ai adorer te lire . Ah ah moi aussi ça fait 5 ans que je suis au naturel pour ma tignasse *_*
    Avant je faisait pleins de soins bon j’était un peu bornée sur la pousse mais maintenant je me contente du minimum .
    Un article extra encore une fois <3

    Répondre
  5. Célia - Vénus Green

    Bonsoir jolie Julie !
    Je suis ravie d’avoir lu ton article, je crois que les billets et vidéos sur tes routines capillaires sont de loin mes préférés !
    J’ai très envie d’une brosse TEK, je pense me laisser tenter bientôt. Ta routine est très complète mais sans pour autant surchargée de produits, bien joué ! Tes cheveux s’en portent très bien à ce que je vois !
    Pour ma part, je suis au naturel pour mes cheveux depuis près de deux ans et il y a un seul produit dont je ne pourrais plus jamais me passer : mon après shampoing Brilliant Care de la marque Santé. La composition est remarquable et l’efficacité… Que dire ! Une pure merveille. Niveau shampoing, je ne suis pas satisfaite… Je lutte désespérément contre un cuir chevelu très irrité, et comme toi, j’ai plusieurs plaques de pellicules sèches qui ne veulent pas partir. La poudre de shikakaï est très efficace sur moi, mais son application est vraiment fastidieuse… J’ai acheté, toujours selon tes précieux conseils, le spa capillaire Hévéa mais je n’ai pas constaté de chouettes résultats… Peut-être que je ne suis pas assez assidue ! Je vais m’y remettre.
    Bref, je m’arrête là (je pourrais moi aussi déblatérer pendant des heures à parler cheveux ^^) ! Je te souhaite une très bonne soirée. Plein de bisous <3

    Répondre
  6. Cham

    Merci pour chouette article (et plus c’est long, plus c’est bon !)
    En ce qui me concerne, cela fait quelques années que je n’utilise plus que des shampoings (et de temps à autre un après-shampoing) bio. Bon, j’avoue avoir quand même pas mal chercher au début, aucune marque ne semblait me satisfaire pleinement…

    Puis, j’ai découvert la poudre de Shikakai… coup de foudre dans ma salle de bains ! C’est ultra simple (il suffit de diluer la poudre avec un peu d’eau pour en faire une pâte, que l’on applique directement sur les cheveux) , ça nettoie impeccablement, les cheveux sont doux, légers et brillants, et mon souci de pellicules n’était plus qu’un mauvais souvenir… le bonheur quoi ! J’y ajoutais de temps à autre quelques gouttes d’huile essentielle de Bay de Saint-Thomas ou de Palmarosa.
    Malheureusement, avec le temps, mes démangeaisons sont revenues, donc je n’en fais plus qu’un par mois (j’ai la chance de pouvoir me laver les cheveux qu’une fois tous les 8/9 jours), et ce rythme me convient parfaitement !

    Entre deux, j’alterne avec le shampoing au bouleau d’Urtekram (2ème coup de foudre dans ma salle de bains… avec dans le rôle de Cupidon : toi Julie ! Je ne connaissais absolument pas cette marque, et l’ai découverte par ton intermédiaire. Pour cela, mon cuir chevelu et moi-même t’offrons notre gratitude éternelle !), et de temps à autre, un bain d’huile de Jojoba ou de Coco (hum…ça risque de faire beaucoup de gratitude d’un coup, mais…merci qui ?? Merci Julie !!!)

    Bon, j’avoue que le shampoing solide Lamazuna me fait de l’œil maintenant… Succomberais-je ou resterai-je fidèle à mon amoureux danois ?? :-) Merci en tout cas de partager avec nous toutes ces belles découvertes !

    Répondre
  7. Les causettes de Célestine

    Moi aussi je suis fan du shampoing solide Lamazuna! Avant de l’acheter, j’étais un peu sceptique, je n’y croyais pas trop, mais en fait, il est top! Et je fais des masques à l’huile de noix de coco. Et c’est tout. J’ai des longs cheveux mais je ne fais rien de très particulier en fait. Ah je me fabrique aussi parfois du shampoing avec une base lavante neutre à laquelle je rajoute plein de trucs (HE de pamplemousse, vitamine…) et de la protéine de soie, c’est super!
    ^^
    Célestine

    Répondre
  8. Ophélie

    Bonjour Julie !
    Très bon article très intéressant et qui me donne très envie d’acheter la crème 2moss…
    En ce qui me concerne, j’ai les cheveux fins et ils regraissent donc plutôt vite. A une époque je devais me faire un shampooing par jour c’était l’enfer ! Alors en 2013, je me suis laissée tenter par le shampooing solide de chez lush promettant d’espacer les shampooings. Ça a bien marché mais après 1 an d’utilisation, je suis passée à 2-3 shampooings par semaine mais avec le cuir chevelu super irrité ! J’ai acheté (sur les conseils de mini aussi ^^) le shampooing helvetia natura, qui est neutre et qui ne fait que laver ^^. Malgré qu’il soit un peu dur à faire mousser il fait bien son job et je le couple à des huiles essentielles comme l’ylang ylang ou la sauge sclarée. Je perds mes cheveux plus que d’habitude depuis 1 an et je pense que c peut être du au fait que le helvetia natura est difficile à appliquer et donc je frotte peut être un peu trop.. Je ne sais pas. Toujours est il que je continue d’utiliser ce shampooing neutre en parallèle avec le shampooing solide de chez secrets de Provence. Celui-ci mousse bien plus :)… Sinon aucun sèche cheveux ni lisseur ou autre ne s’approche de mes cheveux, juste de l’aloe vera, huiles de coco ou de ricin ou de nigelle, et j’ai essayé une fois le henné neutre pour fortifier mais à part me faire perdre encore plus de cheveux au rinçage je n’ai pas vu de bienfaits ! Désolée pour ce petit roman, c’est sur que quand on doit parler cheveux ça peut aller vite ! A bientôt !

    Répondre
  9. laetitia

    Coucou, super article.
    Moi je suis passé au bio depuis quelques mois, j’ai testé plusieurs marques : Coslys, lavera, weleda mais toujours pas trouvé ce qui me convient. Et je sais pas si c’est le passage au bio ou les hormones de la grossesse qui me joue des tours mais beaucoup de pellicules et de démangeaisons. Là je teste un shampoing urtekram au tea tree pas d’effet particulier pour le moment je verrai si tout rentre dans l’ordre après l’accouchement parce que là je ne sais plus quel shampoing choisir.

    Répondre
  10. Martine V

    Merci pour tous ces conseils ! :)
    Cela fait quelques mois que j’ai changé ma routine pour des produits beaucoup plus respectueux, et j’ai gagné en nombre de jour avant lavage !
    Cela a été un petit peu difficile au début avec le changement (radical) de compo, mais je m’en porte mille fois mieux !
    Par contre je note précieusement le conseil des brosses que je ne connaissais pas du tout !
    Je dois justement changer la mienne donc ton article tombe à pic ! (Justement … ;) )
    Bonne soirée !
    Et encore merci pour ces articles toujours plein de découvertes !

    Répondre
  11. Juliette

    Depuis que je les utilise, je ne peux plus me passer des shampoings solides! Ce n’est guère étonnant étant donné que j’apprécie énormément les pains de savon, si possible saponifiés à froid, et retrouver ce plaisir en me lavant les cheveux est très agréable.
    J’apprécie également énormément le fait de produire moins de déchets. J’attends avec impatience le magasin qui proposera l’après-shampoing et le lait corporel en vrac. Ca me fait mal au coeur de jeter les tubes et les flacons une fois qu’ils sont vides, j’aimerais tellement pouvoir les réutiliser…
    Bonne fin de semaine.

    Répondre
  12. Bérengère in Wonderland

    Coucou :)

    Je vois que toi aussi tu fais confiance à Mini, la pro du cheveux sain !
    Ma routine capillaire à tendance à se rapprocher de la tienne, nous avons les mêmes soucis et le même genre de produits !
    Je note bien tes coups de coeurs pour de prochains achats :)

    Tendresse et baisers sucrés

    Répondre
  13. Lexie

    Coucou Julie,
    Merci pour ce nouvel article très complet !! La crème de jour me fait très envie depuis que tu en as parlé dans un autre article et en vidéo. J’ai vu qu’elle était en rupture sur le site, à voir en octobre mais je trouve quand même le prix assez élevé, craquera, craquera pas…
    Tu avais testé, et bien aimé il me semble, les soin aux henné neutre, est-ce que tu as renouvelé l’expérience ? Ou testé des poudres ayurvédiques ?
    Belle journée à toi
    Bises, coeur, palmier, dauphin…

    Répondre
  14. Tefyline

    J’entend tellement parler qu’il faut se brosser les cheveux, un jour peut être je serai motiver ^^
    Article bien complet en tout cas :)
    Moi, ça fait 1 an et demi que je suis au bio pour le shampoing. Ce qui est a été une révélation (mes cheveux ne sont plus gras !!).
    Le temps de finir mon stock d’après shampoing, et j’ai passé les soin aussi au naturel/bio. Mais depuis par mon cuir chevelu me démange (c’est horrrible !) et j’ai des pellicules sèches. Le bain d’huile n’apaise que de temps en temps mais c’est loin d’être encore ça.
    J’ai dû mal à comprendre comment en purifiant notre cuir chevelu, au final il ne va pas si bien que ça :(

    Répondre
  15. Beauté de Porcelaine

    Sacrée routine capillaire, juste parfaite ! *.*
    Je lorgne tout particulièrement sur le shampoing solide Lamazuna depuis quelques temps :) Etant fan de la crème lactée denovo, la crème de jour que tu présentes m’intéresse aussi grandement. Merci pour cet article avec de jolies découvertes et tentations !

    Bises,
    Laura

    Répondre
  16. Jeunes & sportifs

    Merci pour cet article !!!!! Ca fait 3 mois a peu près que je tâtonne pour trouver une routine capillaire naturelle. Ca a commencé à cause des démangeaisons, je me suis dit fini les produits chimiques. J’ai testé le bicarbonate, le savon de marseille et des shampoings bio
    Mais ton article répond à pas mal de mes questions donc je le garde de côté :D

    Bon weekend
    Laura

    Répondre
  17. ctextiles

    je suis complètement épatée par votre article!
    alors moi je ne suis pas passée au bio du tout, j’ai 54 ans, les cheveux longs, de plus en plus de cheveux blancs (mais ils ne sont pas encore arrivés au pointes) et je n’ai jamais fait grand chose pour mes cheveux, shampoing doux genre Yves rocher ou autre marque pas chère, après-shampoing (n’importe lequel) sur les pointes, brosse en sanglier, peigne en bois, jamais de coiffeur, mon mari me coupe les cheveux une à deux fois par an. je me lave les cheveux 1 fois parfois 2 fois par semaine et c’est tout, mes cheveux sont plutôt mieux qu’étant jeune et plutôt mieux qu’il y a 10 ans comme quoi vieillir n’a pas que des inconvénients!
    par contre depuis quelques temps je m’intéresse au zéro déchet et à la simplification en général et l’idée d’utiliser un shampoing solide m’attire bien, et vos essais de masque avant shampoing et crème de jour sont très tentants surtout quand on a l’assurance d’avoir des produits non toxiques dedans car je m’aperçois comme tout le monde que même en faisant soi-m^me beaucoup de chose et bien on ne contrôle par vraiment toutes les cochonneries que ‘l’on veut bien nous vendre
    je vais mettre votre blog dans ma liste car finalement la beauté je ne m’y suis guère intéressée jusqu’à présent : i l serait temps!
    et rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule à être bavarde!
    Marie

    Répondre
  18. Cocon de Douceur

    Bonsoir Julie!
    Ton article est très intéressant. Je te remercie d’avoir partager ta routine capillaire avec nous.
    Je commence à passer au bio pour mes cheveux depuis plusieurs mois. J’ai opté en premier pour le shampoing soin réparateur de Lavera à la rose. J’avoue ne pas avoir fait assez attention à son étiquette, une erreur de ma part. Ce shampoing a beaucoup asséché les cheveux. J’ai dû faire couper 2 cm de mes cheveux récemment d’ailleurs. J’ai un échantillon d’un Shampoing et un full-size Après-Shampoing démêlant Bio Nuxe que j’apprécie. Cependant, je souhaite essayer d’autres produits, les plus sains possibles. Je suis tenté d’essayer le shampoing solide de Lamazuna; marque dont j’apprécie les valeurs 0 déchets ainsi que végane. Je vais regarder pour d’autres aussi (je consulterai ta petite liste). Je vais encore me renseigner davantage sur les ingrédients à éviter mais tes informations m’ont déjà apporter des connaissances supplémentaire. Je pense également investir au fur et à mesure dans des brosses Tek. J’ai commencé aujourd’hui la méthode de coiffage / démêlage de Mini et j’en suis déjà amplement ravie! Merci beaucoup.
    A bientôt et bonne continuation!
    Bisou ♡

    Répondre
  19. Porcelaine

    J’hésitais à me commander la brosse Teck, pour compléter ma petite collection. Je vais certainement craquer !
    De mon côté, je suis passée au naturel/bio pour mes cheveux il y a 8 ans, et je ne ferais pas machine arrière. Mes cheveux et cuir chevelu se portent mieux ainsi.
    J’essaie aussi de m’y tenir pour mes soins corporels, un peu plus délicat (avec ma peau capricieuse), mais dans l’ensemble j’utilise une très très forte majorité de produits naturels (et bio).
    Bonne journée !

    Répondre
  20. Chamallow Show

    Pavé mais superbement rédigé :D
    Ton article est utra complet et c’est hyper agréable. Pour ma part ça faisait bien un an que j’étais passée au bio pour ma chevelure mais comme ça fait un mois que je suis en galère de logement et que je dois transporter ma vie dans une valise, j’ai dû fauter quelques fois puisque je n’avais pas de format mini bio… Je suppose que quand je trouverais enfin mon nouveau chez moi ce sera retour à la case départ !

    Répondre
  21. Perrine

    Merci pour ce partage de bilan capillaire, je blogue sur le voyage mais j’aime lire les blogs beauté surtout sur la thématique bio/naturel. Après quelques expériences j’ai 3 éléments principaux : un savon-shampoing de chez Happy Leon, du rhassoul (c’est de l’argile) pour les jours où j’ai le temps de faire le masque-lavant et je garde un shampoing liquide si je fais des masques dont le rinçage est difficile (santé naturkosmetik en ce moment mais je compte tester ballot flurin).
    Par contre j’avoue ne pas être adepte des baumes et crèmes capillaires. En général je me fait ma tambouille maison pour mes masques peau et/ou cheveux régulièrement. J’ai donc quelques ingrédients maison que je trouve bien efficace : miel, yaourt, aloe vera, huile végétale, hydrolat, beurre de karité, et parfois de la banane ou une huile essentielle. Cela me sert tant pour la peau que pour les cheveux. Je souhaite tester sous peu l’après-shampoing aux flocons d’avoine fait maison de Mini et éventuellement le beurre de cacao lorsque le karité sera fini … Enfin, un must pour des boucles : l’huile de macadamia, j’adore!

    Répondre
  22. Edelweiss

    Coucou Julie,

    J’ai récemment découvert ton blog et je vais très certainement petit à petit l’engloutir (le parcourir) tout entier !
    C’est très agréable à lire et bien illustré :) (par contre ma CB ne va pas te remercier… la bougie Note SUAVE a comme un air à figurer dans ma wishlist pressante !)

    Concernant cet article, comment résumer parfaitement l’expression Less is more ! C’est vrai que nos cheveux apprécient cette « méthode », il n’y a qu’à voir leur réaction quand on enchaine les shampooings toute la semaine, brushings et produits en tout genre (ça c’était moi avant).
    Ma routine n’est peut être pas aussi minimaliste mais mes conclusions sont les mêmes :) Je suis au naturel depuis 2011 et la grosse différence avec avant c’est l’absence quasi totale de fourches et de casse sur les longueurs.

    J’utilise et connais bien la crème 2Moss mais les produits Lamazuna jamais eu l’occasion de tester. Prochainement j’espère !
    La brosse TEK par contre me suit depuis mes débuts, sans aucun doute la rolls des brosses !

    Merci pour cet article qui résume une routine sans prise de tête et respectueuse :)

    Répondre
  23. Lutetia Flaviae

    Super ce bilan ! Merci beaucoup d’avoir partagé ton expérience. J’ai beaucoup entendu parlé de ces brosses tek, ça me donne d’autant plus envie d’essayer. Quant aux produits, beaucoup de choses que je ne connaissais pas du tout ! Je vais me renseigner sur tout ça, notamment la crème de jour qui m’intéresse !

    Répondre
  24. Sunnh

    Coucou! Merci pour cet article, j’essaie depuis quelques temps de me mettre au naturel (et au minimal) pour mes cheveux et autres produits de beauté, mais un problème persistant c’est la chute de mes cheveux… Je pensais que c’était passager (changement de saison, tout ça) mais ça fait des mois que ça dure et je ne sais pas quoi faire pour arrêter ça. Je sais que c’est normal de perdre une certaine quantité de cheveux tous les jours mais là c’est vraiment infernal, j’en retrouve absolument partout, tout le temps! As-tu par hasard entendu parler de quelque chose qui puisse aider ma crinière à rester sur ma tête? J’essaie de les attacher moins souvent mais à part ça je ne sais vraiment pas quoi faire… Merci!

    Répondre
  25. Scotis

    J’aime beaucoup lire les soins des autres, ça me permet de piocher des idées et d’adapter. Merci beaucoup pour ton article, il était agréable à lire et j’ai apprit des choses ^^.

    Cela fait maintenant deux ans que je cherche MA brosse. J’en avais une en plastique à picôt non souple, je l’aimais bien moi, mais bon sang que cela âbime mes pointes. J’ai donc testé un peigne en bambou, certes, mes racines étaient moins grasses, mes cheveux plus beaux sur la surface, mais avec mon épaisseur, les noeuds étaient là, ça tirait, bref, ce n’était pas agréable (ceci dit mon homme l’adore pour sa barbe et cela a réduit ses irritations, elle tire moins selon lui). Je suis donc passée à la brosse en plastique à picôt et souple, alors, heu, je sais pas si c’est que la mienne est naze, mais ça étale le sébum partout et tous les trois jours je me retrouve à laver ma brosse. J’ai jamais aimé le plastique, mais bon, disons qu’avec ma masse c’est le plus pratique actuellement. Je cherchais une brosse en bois (les brosses en poil ne me tente pas du tout), mais sans vraiment trouver mon bonheur, mais je viens d’aller voir les brosses Tek, je suis bien tenter de les tester dès que j’aurais l’occasion d’en acheter une. Merci du partage de cette marque que je ne connaissais pas.

    Je ne suis pas (encore) passer au naturel, je ne suis déjà pas très testeuse question cheveux, mais il y a trois ans, je me suis mise à chercher un remède contre mes racines très grasses et mes pointes sèches et âbimé. J’ai donc parcourut beaucoup de site de personnes faisant elle-même leur shampoing, teintures et soins.
    Mon premier grand acte à été de dire stop le coiffeur, tu coupe toujours trop (15cm en moyenne) et pour juste raccourcir les pointes tu coutes trop cher (ce qui résulte à le faire que tous les six mois et donc couper beaucoup). Je me coupe moi-même les cheveux (au début je dégradais aussi les côtés du visage, mais j’ai arrêté, je préfère les cheveux longs de partout) et comme je peux me permettre de le faire tous les mois (au revoir petit centimètre), mes pointes ne fourchent plus (un soucis en moins). Pour ce qui est de mes cheveux graisseux, poisseux dès le lendemain du shampoing, je n’ai jamais passé le cap du tout bio. J’ai commencé à diluer mon shampoing classique à l’eau (moitié-moitié) et j’ai vu déjà un grand changement, puis j’ai commencé à faire attention aux composants et je vire tout ce que je connais pas (dans le doute), dès que ça me semble trop chimique, c’est non. Au final, je finis souvent avec les premiers prix dont je connais/comprends tous les ingrédients et je fais mon mélange 2/3 shampoings, 1/3 eau. Parfois je rajoute un peu de citron, pour les légers reflets plus clair que ça apporte (mais pas trop, ça assèche héhé). J’ai également arrêté les après-shampoings, j’en ai un pour quand vraiment j’ai l’impression d’avoir le cheveux terne, mais cela fait deux ans que je ne ressent plus le besoin d’en faire un à chaque shampoing. Au final, mes cheveux n’ont quasiment aucun soins, mais ils ne graissent plus et sont beau. Alors ça me suffit.
    Il faudrait que je passe le cap et prennent le temps de m’intéresser aux shampoings bio et shampoings secs, je suis sûre que mes cheveux seraient aux anges. Je me dis que nourrir mes pointes et longueur ne seraient pas du luxe non plus.

    J’ai vu que certaines dans les commentaires parlaient de brosser les cheveux mouillés. Avant, je brossais quand j’y pensais, puis j’ai eut une période où je le faisais chaque jours. En testant et en suivant mes cheveux, j’ai fini par trouver qu’ils appréciaient mieux quand je le fais avant de les laver (à sec donc), je ne les brosse que deux fois par semaines et je les trouve moins fragile comme ça.

    Pavé César !
    Et encore merci de ton article, il est super intéressant.

    Répondre
  26. aava

    au bio et « doux » depuis a peu pres trois ans, mes cheveux se sont considerablement embelli, et davantage lorsque j ai definitivement arreté les colo chimiques…il y a deux ans. J ai encore pas mal de pousse a rattraper mais je suis contente de ma routine.
    Je n utilise que tres rarement d apres shp (et sinon c est celui a l acai de chez Ikove) mais je me sers de ma creme de jour comme d apres shp et ca marche aussi bien (j’utilise la denovo qui est un pur delice elle aussi…et qui me dure tres tres longtemps)
    Mon shp est le shp format familiale de chez Ballot furtin, tres doux mais quand meme lavant.
    J ai egalement remarqué que le brossage y faisait pour beaucoup dans la qualité de cheveux, j ai donc opté pour un peigne en corne (bon c etait avant de me poser des questions sur les produits vegan ou non) qui me satisfait bcp

    Répondre
  27. Belinda

    merci pour toutes ces infos
    pour le moment j’ai également une mini brosse teck (mais j’avoue passer beaucoup mais beaucoup moins de temps à me brosser donc je vais y remédier ;-) )
    ensuite j’ai un shampooing bio Coslys pour cheveux normaux à la Reine des près, j’aime bien :-) et de temps à autres je pose sur mes pointes le trop plein de mon huile visage que j’ai sur les main et je fais également de l’huile en pause nuit, j’adore
    cela fait plus d’un an que je n’ai pas fait de couleur (la dernière était bio mais avant c’était du chimique sans ammoniaque :-( ), mes cheveux blancs sont là de manière éparse mais pour le moment ça ne ma gène pas et mes cheveux ont une meilleures textures qu’avant
    je penses me refaire une couleur bio à la maison de chez Biocoiff et je vais certainement mieux m’appliquer pour les brosser car clairement je suis convaincu :-D

    Répondre
  28. Flora

    Ah, les filles et leurs cheveux …
    Moi aussi, ça fait 5 ans que je suis passée au « bio/naturel » pour mes cheveux, c’est d’ailleurs pour eux, car je les voulais longs (une envie qui m’est passée depuis), que je me suis intéressée à cet aspect et cette approche de la beauté.
    Je n’ai pas de produits fétiches ou favoris, du moment que le shampoing est « safe », ça me va. J’aime bien les Urtekram mais sans réel coup de foudre, je pourrais me diriger vers tout autre shampooing (par contre, faut que ce soit un shampooing, le rhassoul n’est pas pour moi, je me suis lassée des poudres ayurvédiques et le pain solide ne m’attire pas tant que cela car j’ai mes petites habitudes, mais pourquoi pas?).
    Je n’utilise de masque/après shampooing et tout le reste que de manière exceptionnelle parce que ça me soule et que je n’en ressens pas le besoin.
    En revanche, le truc dont je me pourrais plus me passer, c’est l’eau de riz que je récupère pour en imprégner mes pointes avant presque chaque shampoing. C’est d’ailleurs souvent par ce biais là que je « passe » les rares après-shampoings que j’achète. Je mélange l’eau de riz et l’après shampoing, je pose la chose sur mes longueurs et j’attends. En ce moment, j »utilise l’après shampoing Fleurance Nature (recommandé par Mini, hé hé) dont la texture extrêmement dense et épaisse se prête bien à un mélange avec un truc aqueux histoire de l’assouplir. Je procède au shampoing sans toucher les pointes et là, quelle douceur! C’est ainsi que j’ai découvert que mes cheveux avaient surtout besoin d’hydratation.
    Et c’est tout!
    Si, des fois, en cas de jours bien froids (l’hiver quoi), je mets une ou deux noisettes d’huile de coco sur mes pointes pour les protéger si j’ai les cheveux lâchés – et encore, si j’ai pas la flemme.

    Répondre
  29. camille

    Le rhassoul pour moi, qui m’a sorti complètement de tous le produits chimiques du marché ! cheveux doux, brillants, légers, c’est parfait ! Application rapide, 15 min de repos et rinçage…
    Tu as déjà essayé ?

    Répondre
  30. syl_viie

    Merci pour cet article bien construit et riche en conseils. Ayant les cheveux qui regraissent vite également j’étais très intéressée. Par contre je n’ai pas bien saisi ce que tu fais pour régler (ou tenter de régler) ce problème. Tu as arrêté d’utiliser des shampoings spécifiques et tes racines ne regraissent plus trop vite ? Car chez moi ça ne fonctionne pas ! Tu dis finir tes applications d’huile par un massage du cuir chevelu, ce qui est une super technique pour le détendre et le revitaliser mais ça ne graissent pas tes racines malgré le shampoing que tu pratiques au réveil ? Peux-tu m’apporter des précisions sur ces points là ? Merci beaucoup. :)

    Répondre
  31. Ma Beaut'éthique

    Bonjour,

    Cette petite revue est très intéressante et je partage ton avis sur la réduction du nombre de produits utilisés lorsque l’on passe au bio. Une période transitoire est nécessaire (parfois douloureuse) mais je ne regrette pas. Pour les shampoings, je suis fidèle à Cattier ces derniers temps. Je connais la marque 2Moss, je l’aime beaucoup, et je pense très prochainement m’acheter le masque et la crème sans rinçage…

    Bises ! Xx

    Répondre
  32. Caroline

    Concernant les tensioactifs à favoriser, j’ai lu sur internet (notamment sur le site la vérité sur les cosmétiques) que le cocamidopropyl betaine était d’origine en partie pétrochimique (diméthylaminopropylamine), même si plutôt doux pour les cheveux. Ainsi les labels NaTrue et BDIH ne l’autorisent pas…

    Répondre
  33. Anaïs

    Bonjour Julie,

    Je pense (très bientôt) me laisser tenter par la brosse à cheveux Tek car ma brosse à cheveux actuelle ne me convient pas du tout. J’avais juste une petite question : comment fait-tu pour l’entretenir/la laver ?

    Merci de ta réponse, à bientôt !

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Coucou Anaïs, je la lave tout simplement à l’eau chaude avec du savon liquide (savon de Marseille généralement) à l’aide d’une brosse à dents usagée. C’est parfait! =) Tu verras, ces brosses sont formidables! A bientôt!

      Répondre
  34. Sagot

    Bonjour,
    Je vais à la pisci e 2 fois par semaine avec huile de coco sous le bonnet mais mes cheveux souffrent horriblement de l’eau chlorée.
    Avez vous une recette ou un produit miracle pour sauver mes cheveux parce mes cheveux gris repousse et j’appréhende le jour de la couleur qui approche…
    Merci,
    Claire

    Répondre
  35. sami

    Bonsoir
    je viens de decouvrir votre blog et jaimerai avoir des conseils d’experte car la je suis au bout du rouleau
    Je vous explique cela fait 1an et demi que je suis passée au naturel et cela doit faire un an que j’utilise le shampoing cosmo naturel usage fréquent avant lui javais helvetia nature mais j’ai toujours eu un probleme que je n’arrive pas a regler et je commence à désesperer j’ai les cheveux bouclés pas crepus qui sont tres sec aux pointes (restant de coloration blonde) et normaux a la racine
    Seulement depuis plusieurs temps a chaque fois que je me lave les cheveux j’ai comme un restant de shampoing la meme sensation en tout cas je regarde bien et en fait juste au niveau des racines j’ai comme une genre de creme blanchatre tres collante que je n’arrive pas a faire partir et c’est cela qui me donne cette effet cheveux gras en racine
    J’ai tout essayé l’argile verte pensant que si c’etait le gras de mes cheveux cela allé marcher mais, non j’ai bien entendu bien bien rincer mes cheveux (pas tres ecolo toute l’eau utilisé mais je me suis dit je veux etre sur que ce ne soit pas lié a un mauvais rincage)toujours rien la je desespere car normalement apres un shampoing cela devrait partir mais cosmo naturel niet de lavage en lavage n’enleve pas cette effet poisseux collant et creme blanche d’ailleurs quand je me coiffe sur les picots de la brosse se retrouve ensuite cette matiere blanchatre comme de la creme désolée pour les details mais je suis arrivée a un stade ou je me dis peut etre que seul un shampoing bien chimique (qui me decapera pour le coup)peut arriver a faire partir ce truc.
    J’ai cherché sur plusieurs blog pour voir si il y avait des cas similaires au mien mais jai rien trouvé donc c’est ma derniere chance de contacter des blogueuses qui s’y connaissent beaucoup mieux que moi
    Je suis preneuse de toutes explications et conseils (pas farfelu svp) pour resoudre ce gros gros soucis
    Voila je precise que je ne mets plus ni huile de coco ni masque yahourt sur mes cheveux depuis un moment je me lave uniquement au cosmo naturel et rincage au froide vinaigre de cidre

    merci pour vos reponses

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *