Les huiles essentielles dans mon quotidien

IMG_9937Attention, cet article s’annonce long, trèèès long (prévoyez la tasse de thé). Comme à chaque fois qu’un sujet me passionne, j’ai tendance à être bien trop prolixe… Vous me pardonnez dites ? Aujourd’hui, je vais tout vous dire sur mon rapport aux huiles essentielles et l’utilisation que je peux en faire au quotidien (diffusion, application cutanée, utilisation en interne…)

Mais avant même de commencer cet article, il m’apparaît nécessaire de vous rappeler quelques « règles » en la matière. Car si les huiles essentielle sont une source extraordinaire de bienfaits, tant thérapeutiques que cosmétiques, leur utilisation est loin d’être anodine. Il s’agit en effet d’actifs extrêmement puissants. Utilisées à bon escient et de manière consciencieuse, ce sont de véritables trésors susceptibles de nous apporter de nombreux bienfaits. Mal utilisées, elles peuvent au contraire s’avérer dangereuses et néfastes pour la santé. La précaution est donc de mise lorsque vous ouvrez un petit flacon! D’une manière générale, il convient d’en faire une utilisation extrêmement prudente, voire de ne pas en utiliser du tout, chez la femme enceinte ou allaitante, chez l’enfant, chez les personnes asthmatiques, en présence d’animaux, en cas d’exposition au soleil (pour certaines huiles essentielles qui sont photosensibilisantes comme la bergamote ou le citron).

Bref, si vous n’êtes pas sûr(e) de vous, mieux vaut demander l’avis d’un spécialiste. D’ailleurs, les huiles essentielles n’ont nullement vocation à se substituer à un diagnostic ou un traitement médical quel qu’il soit, mais doivent davantage être considérées comme en étant un complément. Elles ont pour objet d’améliorer les petits inconforts quotidiens mais une consultation médicale est nécessaire en cas de symptômes avérés. IMG_9954A la maison, je commence doucement à avoir une belle petite collection d’huiles essentielles, que je conserve dans un tiroir à l’abri de la lumière et de la chaleur pour préserver au maximum leurs propriétés. Je les choisis systématiquement Bio mais j’avoue ne pas avoir de marque « attitrée ». Certaines me servent plus que d’autres mais toutes ont un petit quelque chose en plus qui les rend unique à mes yeux, que ce soit sur le plan olfactif ou « thérapeutique ». J’en ai sélectionné 10 qui sont en quelque sorte mes huiles essentielles « essentielles », celles dont, vraiment, je ne pourrais pas me passer. Vous le verrez, je n’utilise certaines que par pur plaisir olfactif et d’autres davantage pour leurs intéressantes propriétés.

L’huile essentielle d’Arbre à thé (ou Tea tree) – Je pense ne pas me tromper en disant qu’elle fait partie de mon top 3, voire que c’est celle que je choisirais si je devais n’en garder qu’une (mais attention hein, uniquement sous la menace parce que faire un choix parmi tout mes petits flacons me fendrait le cœur ^^’) Les propriétés de l’huile essentielle de tea tree sont multiples : anti-infectieuse, antibactérienne à large spectre d’action, antifongique, assainissante, anti-parasitaire, antiseptique, cicatrisante, anti-fatigue, tonique… De part toutes ces vertus, elle est susceptible de calmer, voire d’éradiquer, de nombreux maux : les affections et infections cutanées (imperfections / boutons, impétigo, psoriasis => c’est la partie glam/chic/paillettes) ; les infections de la muqueuse buccale (nos chers amis les aphtes et les caries) ; les coups de froid et infections respiratoires ; certains problèmes capillaires (pellicules, poux). Oui on peut le dire, c’est l’huile essentielle à tout faire !

Je m’en sers très très régulièrement. D’ailleurs, lorsque j’en rachète, j’opte désormais pour un flacon de 30 ml, nettement plus économique. Elle me sert dans toute la maison ! J’en verse toujours quelques gouttes dans mes produits ménagers –  oui promis, je vous ferai un article sur tout ça ;-) – Elle a aussi sa place dans ma salle de bain puisqu’il m’arrive très souvent d’en verser une ou deux gouttes sur ma brosse à dents ou dans mon shampoing. Enfin, elle est un allié de taille contre les maux de l’hiver que ce soit en inhalation ou en massage, diluée dans une huile végétale (sur le front, les tempes et le plexus solaire).IMG_9944L’huile essentielle de Ravintsara – il s’agit ni plus ni moins de mon plus fidèle allié hivernal. Antivirale et anti-infectieuse, l’huile essentielle de Ravintsara est un puissant fortifiant du système immunitaire d’une manière générale. Moi qui suis très sensible dès que les températures chutent, ce petit flacon m’est d’une grande utilité. Petit bonus qui peut s’avérer très utile même si je n’y suis pas tellement sujette : c’est un moyen redoutable pour éradiquer un bouton de fièvre. Côté utilisation, je m’en sers davantage en prévention des infections hivernales (plutôt que comme un « remède »). En plein hiver, si je me sens fébrile ou vulnérable, j’en avale systématiquement une goutte chaque matin dans une cuillère à café de miel et j’en applique également une goutte sur chaque poignet.

Les huiles essentielles d’Eucalyptus globulus et d’Eucalyptus radiata – Dans la même veine, ces deux huiles essentielles aux propriétés anti-virales et anti-bactériennes me servent également beaucoup durant la saison froide. Attention, il ne faut surtout pas les confondre ! La première (Eucalyptus globulus) est un assainissant broncho-pulmonaire très efficace et peut donc être utilisé pour remédier aux maux affectant les voies respiratoires basses tandis que la seconde (Eucalyptus radiata) a des propriétés mucolytiques qui permettent de traiter les infections des voies respiratoires hautes (toute la sphère ORL). Côté pratique, j’utilise l’Eucalyptus globulus en application cutanée par le biais d’un massage du thorax (en diluant 2/3 gouttes d’huile essentielle dans un peu d’huile végétale). Quant-à l’Eucalptus radiata, je m’en sers essentiellement de 3 façons : en inspirant de temps à autres un mouchoir imbibé de quelques gouttes, en spray nasal avec de l’eau de source, en inhalation façon bain de vapeur.

L’huile essentielle de lavande – Elle, c’est la petite préférée de ma peau normale à mixte avec une tendance (de plus en plus rare toutefois) aux caprices. Astringente, cicatrisante et anti-bactérienne, elle est un allié de taille face à divers problèmes cutanés : elle régule la production de sébum, resserre les pores, assèchent les boutons et accélère leur cicatrisation. Je m’en sers également beaucoup dans des petites recettes « anti-stress » (brume d’oreiller, baume relaxant à appliquer sur les tempes) car ses propriétés apaisantes et calmantes fonctionnent généralement bien sur moi. Enfin, elle a également des vertus anti-parasitaires qui la rendent intéressante à utiliser dans les produits ménagers. Personnellement j’aime beaucoup la coupler à l’huile essentielle de Romarin pour une odeur fraîche dans la maison juste après le ménage.

L’huile essentielle de Palmarosa – Elle fait également partie des huiles essentielles que j’utilise surtout pour ses vertus « cosmétiques » dans la salle de bain. Au même titre que la précédente, l’huile essentielle de Palmarosa est excellente pour les peaux à problèmes qui nécessitent d’être régulées. Elle a, en outre, des propriétés régénératrices non négligeables qui permettent d’amenuiser les petites cicatrices de boutons. Mais personnellement, je l’utilise d’une seule façon : dans mon déodorant maison (voir ici) car c’est un anti-odeur re-dou-table ! Je sais que certaines l’appliquent seule, en massant quelques gouttes sous chaque aisselle. De mon côté, ma peau ne supporte pas et s’irrite assez vite. Alors je reste sur ma petite recette habituelle qui fonctionne bien, même par temps chaud.IMG_9948L’huile essentielle d’Ylang Ylang – Voilà un allié capillaire de taille ! En plus de son odeur agréable que j’aime personnellement beaucoup, cette huile essentielle équilibre la sécrétion de sébum et  favorise la pousse et la brillance des cheveux tout en renforçant la fibre capillaire. J’en verse très souvent 1 ou 2 gouttes au creux de ma main avant de faire mon shampoing et il m’arrive également de l’intégrer dans des masques capillaires maison avec, par exemple, de la crème de la coco et de la glycérine végétale. Cheveux forts et souples garantis ! Même si je me cantonne à une utilisation capillaire, sachez que l’huile essentielle d’Ylang Ylang est aussi très intéressante pour accélérer la régénération des cellules (elle a toute sa place dans un soin « anti-rides » maison) et pour stimuler votre libido ;-)

Les huiles essentielle d’Orange douce, de Pamplemousse et de Citron – Ce sont trois huiles essentielles que j’apprécie énormément au niveau olfactif, si bien que je m’en sers quasi uniquement « par plaisir ». Elles sont absolument parfaites dans les produits ménagers auxquels elles donnent une odeur très agréable (je pense notamment à la lessive => voir ici). Je les utilise également en diffusion, parfois seules, parfois mélangées entre elles. Enfin, il peut aussi m’arriver de verser quelques gouttes d’huile essentielle de pamplemousse, qui possède des propriétés anti-cellulite, dans un gommage maison au marc de café.

L’huile essentielle de Géranium bourbon – Voilà ma petite préférée au niveau olfactif (ex-aequo avec l’huile essentielle de Patchouli). Certes, il faut aimer les odeurs fleuries mais vraiment, celle-ci est une véritable merveille, si bien que je l’utilise partout dans la maison : en diffusion, dans les produits ménagers (elle se marie très bien avec une huile essentielle agrumée dans une lessive), dans mes cosmétiques maison… D’ailleurs sur ce dernier point, c’est également un actif puissant sur le plan de la cicatrisation et de la régénération cellulaire. Il m’arrive d’en verser une ou deux gouttes dans mes soins quotidiens mais aussi dans des masques home made comme celui-ci.IMG_9950Vous le voyez, je fais des huiles essentielles une utilisation assez diverse et variée. Une chose est sûre : je ne pourrais désormais plus me passer de ces petits flacons, capables d’améliorer des inconforts du quotidien. Si je manque d’inspiration ou si j’ai besoin d’une information, je fais une entière confiance aux ouvrages de Dominique Baudoux, pharmacien et aromatologue de renom, qui inspire le laboratoire Pranarôm depuis des années.

J’ai personnellement un faible pour Essences de femmes qui est un petit ouvrage que je vous conseille très chaudement puisque je le trouve parfait, tant sur la forme que sur le fond. Sur la forme, on s’éloigne des ouvrages « classiques » traitant de l’Aromathérapie, qui peuvent paraître trop austères ou rébarbatifs aux yeux de certaines. Ici, on a à faire à un livre ludique et superbement illustré des jolis dessins de Valentine De Cort, dans lequel l’humour a toute sa place. Sur le fond, l’ouvrage se veut pratique et exhaustif avec 200 recettes très simples correspondant à toutes les femmes, quels que soient leurs profils (la fragile, l’enrhumée, la coquette, la « pas ce soir chéri », la psychorigide, etc ). En somme, c’est selon moi le livre parfait si vous voulez avoir des petites recettes clefs en main sans vous « farcir » toute la partie plus théorique et technique sur les huiles essentielles (même si je trouve tout cela fort intéressant). De mon côté, dans un autre registre, j’ai particulièrement envie de m’offrir le Guide pratique d’Aromathérapie chez l’animal de compagnie qui, je pense, me serait d’une grande utilité pour mes poilus à la maison.IMG_9949Côté diffuseurs, il en existe différentes sortes (à ultrason, par nébulisation et même des nomades) et, surtout, à différents prix (qui oscillent entre 30/50€ et 200€) Un diffuseur d’huiles essentielles est aussi un objet esthétique à part entière, du moins c’est de cette façon que je le perçois. Il me paraît inconcevable de devoir ranger le mien dans un placard lorsque je ne m’en sers pas. C’est pourquoi je me suis très vite tournée vers des diffuseurs aux formes rondes et harmonieuses avec un socle en bois blond et une belle verrerie. Et là… GLOUPS ! Complètement hors budget ! J’ai donc longtemps lorgné sur le modèle Lilien recommandé par Pranarôm sans pour autant craquer à cause de son prix rédhibitoire. Et puis lorsque Sebio m’a proposé un généreux bon d’achat me permettant de l’acquérir à moitié prix, autant vous dire que je n’ai pas laissé passer cette opportunité !

Il s’agit d’un diffuseur ultrasonique de très grande qualité qui rassemble les propriétés bienfaisantes de la thérapie des 5 sens tirée de l’ancienne médecine chinoise. Il contribue en fait à un corps et à un esprit en meilleure forme grâce aux « 5 sons », « 5 couleurs » et « 5 odeurs ». Dans l’ancienne musique orientale, les 5 sons (« gong », « shang », « jiao », « zhi », « yu ») détendent le corps et l’esprit et améliorent ainsi notre santé. Les 5 couleurs sont formées par les passages successifs du bleu au rouge, jaune, blanc et noir et ont elles aussi un impact positif sur le corps et l’esprit. Quant-aux 5 odeurs, le fait de sentir des arômes naturels de plantes favorise la circulation sanguine et la relaxation.

Lilien tire avantage de la technologie ultrasonique pour transformer l’eau et les huiles essentielles en une brume microscopique, garantissant une diffusion totale dans l’air et libérant entièrement les composants actifs des huiles essentielles. La diffusion s’accompagne d’une musique très relaxante dont on peut régler le volume (voire l’éteindre complètement) ainsi que de jeux de lumières apaisants. IMG_9961Je suis sincèrement conquise par ce diffuseur, non pas qu’il soit le meilleur puisque je n’ai essayé que celui-ci. Mais en avoir un à la maison, pour une fan d’huiles essentielles comme moi, ça change vraiment la vie. J’apprécie le mettre en route, ne serait-ce que par pur plaisir olfactif, afin de sentir une douce effluve fruitée ou fleurie planer dans la maison. La plupart du temps, j’utilise des mélanges « tout prêts » de la marque Now dont je vous parlais déjà ici. Je fais néanmoins très attention à ne pas le faire fonctionner trop longtemps, ni à mettre trop d’huiles essentielles, car je pense aussi à mes poilus, chez qui la diffusion est beaucoup moins supportable que chez nous.

*

J’espère que cet article sur les huiles essentielles vous aura plu et aura pu vous aider, ou du moins vous éclairer sur certains points.

N’hésitez surtout pas à me dire comment vous, vous utilisez ces petites merveilles au quotidien. Quelles sont vos préférées? Quelle(s) utilisation(s) en faites-vous? Possédez-vous un diffuseur? 

A très bientôt ♥

58 petits mots

  1. Hélène

    Article génial! Parfait pour commencer la journée avec, en effet, ma tasse de thé :)
    Je suis actuellement en erasmus, et par soucis de poids et de place, j’ai du faire un choix drastique paris mes huiles essentielles, et permet moi de te partager ma selection, assez proche de la tienne: Ravintsara (je suis en Finlande, obligatoire pour le froid qui arrive) Lavande (un vrai couteau suisse) et la menthe poivrée (notamment pour les maux de transport, c’est magique).
    Je ne commente pas souvent, mais j’attend chacun de tes articles avec impatience, hate de voir ton articles sur tes produits ménagers home made, je suis certaine que je vais encore apprendre plein de choses!

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      En Finlande? Oh quelle chance… C’est un pays qui m’attire beaucoup dernièrement, au même titre que la Norvège et l’Islande! ;-) Et oui la menthe poivrée est vraiment une HE géniale!

      Répondre
  2. Célia | Vénus Green

    Hello Julie !
    Encore un très très bel article, j’adore.
    Pour moi, les huiles essentielles de base sont tea tree, ravintsare, géranium, palmarosa et lavande ! J’aime aussi beaucoup l’odeur du petitgrain bigarade, notamment en diffusion !
    Et oui du coup j’ai un diffuseur que j’adore de chez Nature&decouvertes. Il est tout en bois avec une cloche en verre, lumineux et sonore, il est top !
    Encore merci et à très vite !
    Plein de bisous ma jolie

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci pour ton gentil commentaire ma Célia <3 Je n'ai jamais senti le Petit grain bigarade, j'irai voir ce que ça donne par curiosité! =)

      Répondre
  3. Laura WB

    Contre les maux de tête et migraine, j’utilise la menthe poivrée qui est du coup l’une de mes indispensable !
    Tea tree, lavande, Ravintsara, orange douce, clémentine, bref je dois en avoir une bonne trentaine ^^
    Très intéressant comme article en tout cas !
    Bisous tout plein
    Laura

    Répondre
  4. Marie-Gabrielle | Bee Veggie

    Heureusement que tu nous as conseillé de prendre une petite tasse de thé à côté ! :p
    Un article long mais très fourni et intéressant, comme je les aime !
    Je suis également une adepte des huiles essentielles, mes favorites étant l’HE de lavande (pour le côté douceur et pour tous ses nombreux bienfaits), de géranium (contre les moustiques et insectes qui aiment me piquer la nuit), de citron (en diffusion pour assainir l’air et la maison) et de ravinstara (contre les gros rhumes attrapés dans le métro…). J’ai également un diffuseur que j’aime beaucoup, celui de chez Florame. Il est très discret et petit, du coup, je peux l’emporter partout !

    Passe une bonne fin de semaine !! Des bisous :D

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Haha, oui j’avais prévenu hein! ;-D Je ne savais pas que le Géranium éloignait les insectes, c’est bon à savoir! =)

      Répondre
  5. Lo - Eeonian

    Je n’ai pas de diffuseur, mais j’en aurai un jour, ça c’est sûr ;) mon huile essentielle préférée est celle de verveine, loin devant toutes les autres, pour le plaisir olfactif mais aussi pour son effet impressionnant sur l’humeur. Je l’ai découverte après un événement difficile à la suite duquel je faisais des sortes de « crises de stress », ce qui ne m’était jamais arrivé avant, et dont je n’arrivais pas à me défaire, et respirer cette huile essentielle a fait des miracles. Du coup, je l’ai toujours à portée de main quand je suis un peu tendue émotionnellement et je me demande comment je faisais sans elle ! Elle est aussi très utile quand j’ai un peu de mal à m’endormir.
    Sinon, l’arrivée des jours froids est aussi toujours mal vécue par mon corps, qui a été livré avec un système immunitaire en carton. La solution que j’ai trouvé fonctionne à merveille (le jus d’argousier de Weleda) mais à long terme elle revient assez cher, donc je pense essayer l’HE de ravintsara – je ne l’ai jamais utilisée comme tu le fais et ça me semble être une bonne solution :)
    Bises !

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Ro oui j’aime également beaucoup la Verveine mais bon… il fallait bien que je me limite à un moment donné, sinon j’aurais pu vous présenter toute ma collection! ^^’

      Répondre
  6. Lisouille

    Coucou Julie!

    Petit article du matin qui fait démarrer la journée du bon pied (avec une tasse de thé, d’office!). Je te rejoins plus ou moins concernant les huiles essentielles (tea tree, ravinstara, eucalyptus, citron, orange douce) mais j’ai aussi l’huile essentielle de menthe poivrée toujours dans mon sac en cas de petite migraine (j’en ai souvent, hélas) et mon dieu! Depuis que je l’utilise, fini les anti douleurs! Je vais me pencher sur les autres que tu cites, certaines m’intéressent! Concernant le diffuseur, je viens de craquer pour le diffuseur USB de la marque Florame car je suis souvent sur mon ordinateur pour le boulot. J’attend un peu de voir ce qu’il donne dans le temps (pour le moment je suis ravie) et je vais sans doute économiser pour un diffuseur plus imposant pour la maison. Le tien est magnifique en tout cas! J’ai également hâte de lire tes recettes ménagères. Pour ma part j’utilise déjà un mélange de vinaigre – bicarbonate de soude – huiles essentielles de mon choix comme spray multi usage, j’adore!

    Merci à toi de nous partager toutes ces chouettes infos, bonne journée et surtout bonne continuation!

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci pour ton gentil commentaire! <3 Et je te rejoins sur les diffuseurs USB, c'est terriblement pratique et bien pensé dans nos vies actuelles toujours connectées! ;-)

      Répondre
  7. Amélie

    Bonjour Julie,
    Tout d’abord je profite de ce commentaire pour te complimenter sur ton joli blog qui au-delà d’être joli et très riche en contenu. Moi-même adepte du bio / écolo aussi bien dans mon alimentation que dans mes produits cosmétiques, je me reconnais parfaitement dans tes articles.
    Pour en revenir au sujet de cet article, je suis également très pro huiles essentielles qui m’aident au quotidien, notamment l’huile essentielle de basilic que j’utilise pour mes troubles du sommeil. Je mets une goutte ou deux dans un grand verre d’eau juste avant le coucher et je tombe dans les bras de Morphée. Pour amplifier ses effets, je peux aussi en mettre quelques gouttes dans mon huile de message au niveau du cou ou bien même sur mon oreiller. C’est vrai que son odeur fait penser à une vinaigrette mais ses bienfaits sont bien réels, pourquoi s’en priver !
    A très bientôt,
    Amélie
    https://theperfectday.wordpress.com/

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Oh je ne connais pas du tout l’HE de Basilic! Merci du conseil, ça peut être utile durant des périodes où j’ai du mal à trouver le sommeil! ;-) Merci pour tes gentils mots Amélie <3

      Répondre
  8. Emilie

    Super article, merci!
    J’ai à peu près la même liste d’huiles essentielles pour le quotidien ici… mais je suis toujours à la recherche d’un bon diffuseur…celui que tu propose ici à l’air super, mais le prix WAHOU!!!! tu en connais d’autres à un rpix plus raisonnable?

    Répondre
  9. Sakura

    Merci pour cet article toujours aussi complet et intéressant. J’adore les huiles essentielles mais j’ai dû arrêter d’en utiliser depuis quelques mois pour une très bonne raison ^w^. Je reviendrai donc appliquer tes conseils un peu plus tard !
    Très bonne journée d’automne !

    Répondre
  10. Laurence - Greenola

    Hello Julie,
    Merci pour le partage, je deviens aussi de plus en plus addict aux HE depuis que je les ai découvertes. Ma collection est moins grande que la tienne, et je suis ravie d’en découvrir d’autres et voir l’utilisation que tu en fais. Je partage les 5 premières de ta liste, qui sont d’une efficacité redoutable ! Je rajouterai la menthe poivrée, parfaite dans une cuillère à café de miel pour les digestions difficiles et les sensations de nausée.
    Pour la lavande, tu ne précises pas s’il s’agit de lavande fine ou aspic ? Elles n’ont pas tout à fait les même propriétés. Pour ma part je préfère la 2ème pour m’apaiser et faciliter l’endormissement, alors que la 1ère est normalement plus recommandée pour cela (comme quoi il faut tester sur soi, chacun est différent ;)).
    Très envie de tester l’HE d’Ylang Ylang, de lire le livre de D. Baudoux et d’acheter un diffuseur !! Merci Julie ;))

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Oups oui c’est vrai j’ai oublié de préciser de quelle lavande il s’agissait : je parlais de la fine! Et effectivement, c’est très curieux que ce soit la lavande aspic qui fonctionne sur toi pour le sommeil! Comme quoi il faut vraiment essayer! ;-)

      Répondre
  11. Charlotte

    Super article ! Comme toi, les huiles essentielles font désormais partie de mon quotidien. Le tea-tree et la lavande sont aussi dans mon top 3, et ma collection grandit un peu plus chaque année. :) J’adore ton diffuseur. J’en ai un tout petit dans mon bureau qui tourne beaucoup depuis l’arrivée de l’automne !

    Répondre
  12. Laura

    Merci pour cet article qui complète les infos que j’avais déjà. Très tentée par le livre :)
    Je sais qu’on dit que les HE sont des soins « de complément » pour sa santé mais finalement je m’y suis convertie depuis 2 ans pour affections cutanées, soin des cheveux, antistress, bobos intimes, assainissement et ménage, et surtout à chaque fois que j’ai eu un début de « crève » en association avec de l’homéopathie (en 2 jours c’est plié!), si bien que pour moi elles sont devenues mes vrais médicaments!
    A part un doliprane vraiment de temps en temps quand la menthe poivrée ne vient pas à bout d’un maux de tête, j’ai dit bye bye à la chimie grâce à elles, youpi :) (mais bien sûr en cas de problème sérieux je n’hésiterais pas à consulter!)

    Répondre
  13. delphine

    Salut ma belle, j’aime beaucoup ta sélection d’huiles essentielles, elles font presque toutes parties de mes préférées aussi !! Le petit livre me fait de l’oeil, tout comme celui pour nos poilus !! Encore un carton plein !! Je t’embrasse à très bientôt !!

    Répondre
  14. Gabrielle

    Article parfait (sans tasse de thé mais avec un muffin maison ;)
    J’adore les huiles essentielles aussi et je me constitue lentement mais sûrement une petite collection. Les préférés sont la lavande vraie (pour les boutons, les petits bobos), la citronnelle qui éloigne les moustiques. Leurs odeurs me rappellent mon enfance :) Sinon, je confirme, le tea tree est vraiment « le flacon-à-tout-faire » et j’aime aussi beaucoup la menthe poivrée contre les maux de tête et la nausée.
    Merci pour ton partage, j’ai hâte de lire ton prochain article (ou de voir ta prochaine vidéo :)

    Répondre
  15. Anaïs - MBB

    Super article ! Bon, j’avoue qu’il y en avait une grosse partie dont je ne connaissais même pas le nom… Par contre je suis d’accord avec toi concernant le tea tree, c’est une des mes HE incontournables :)

    Répondre
  16. Cam'

    Bonjour Julie :)
    J’ai A-DO-RE ton article et je crois qu’il va me servir de référence pour mes prochaines commandes d’HE ^^… je n’ai que deux huiles essentielles (Tea Tree et Lavande), je m’en sers essentiellement lorsque j’ai des problèmes de peau et ça fonctionne très bien. Je ne savais pas trop quelles autres huiles commander et je crois que je vais suivre ta petite liste pour commencer, avant de m’aventurer toute seule :) (bon du coup j’ai lu les autres commentaires et certaines autres me tentent maintenant x) ). Et le livre « Essences de femmes » a l’air tellement mignon :3
    Je n’ai pas de diffuseur d’huiles essentielles, mais au mois de Septembre j’ai offert à une amie un diffuseur USB que j’ai trouvé sur le site rével’essence, et qui fonctionne bien, elle en est contente.
    Je sajs que des diffuseurs d’huiles essentielles sont vendus chez Nature et Découverte, ainsi que chez MujiToGo, à des prix plutôt abordables, mais je ne sais pas ce qu’ils valent… Si quelqu’un a testé l’une ou l’autre marque (ou même autre chose), je suis tout ouïe pour les réponses ! ;)
    Merci beaucoup pour cet article en tout cas, (presque) bon week-end ;)

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Ravie que l’article te plaise! <3 J'ai entendu beaucoup de bien des diffuseurs Nature & Découvertes donc je pense que le rapport qualité / prix est plutôt bon! ;-)

      Répondre
  17. Charline

    Ma collection d’huiles essentielles grandit petit à petit et depuis quelques semaines, j’ai en vu de m’offrir un diffuseur. Mais j’avoue que niveau budget je suis un peu larguée. Comme toi, j’ai envie d’un « bel objet » pour son côté esthétique mais aussi parce que j’ai envie de le voir durer dans le temps. Or, en boutique, ils semblerait que tous soient hors de prix (je ne parle pas du tien qui dépasse l’entendement hein ! ;-)). Et à l’inverse, ceux que l’on peut trouver sur Internet sont bien plus accessibles mais j’ai vraiment peur de leur qualité. Du coup si tu as des « infos diffuseurs » à partager, je suis grandement preneuse. =)

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Comme je l’ai dit un peu plus haut, va voir du côté de Nature & Découvertes, ils ont des modèles plutôt chouettes avec une fourchette de prix assez étendue =)

      Répondre
  18. Elodie (healthy et happy)

    Juste MERCI pour cet article !! Jusqu’à présent je n’utilise que de l’huile essentielle de citronnelle en été pour éloigner les petites bêtes. Cela fait un moment que je souhaite me mettre aux huiles essentielles plus « sérieusement » mais je ne savais pas par où commencer. Grâce à toi je vais pouvoir commencer par les bons basiques. Et je note les références de livres aussi !
    Une très bonne lecture, j’aime quand les articles sont détaillés et précis. En plus ça se lit très facilement :)

    Répondre
  19. lili

    Coucou Julie !
    Merci pour cet article, j’en ai appris beaucoup sur l’utilisation des huiles essentielles.
    Pour l’he de lavande tu dis que tu l’utilises en soin cutané. Est-ce que tu l’utilises pure ou tu la dilue dans de l’huile végétale
    ? est-ce que cela est adapte pour un soin quotidien ?
    Merci beaucoup et bonne journée !

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Je l’utilise souvent pure avec un coton tige pour assécher mes petits boutons et les faire partir plus vite (mais je n’ai pas la peau très sensible). En revanche si tu souhaites l’utiliser en guise de soin quotidien, il faut évidemment en diluer quelques gouttes dans une huile végétale! =)

      Répondre
  20. Malissia

    Merci pour l’article ! Il y a deux ou trois huiles qui m’inspirent !
    A propos de diffuseur, ils seront bon de préciser que s’il chauffe les huiles (à l’aide d’une bougie par exemple) alors ces dernières perdent toutes leurs propriétés (purifiantes par exemple). Seule l’odeur reste. :-)
    Bises bises

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Tout à fait! ;-) J’en avais d’ailleurs déjà parlé dans un article sur les bougies où j’expliquais pourquoi je préférais finalement opter pour des parfums synthétiques ou semi-synthétiques, plutôt que pour des HE. Je trouve qu’au final, c’est du gâchis! =)

      Répondre
  21. Amandine

    On a plusieurs huiles essentielles en commun: tea tree, lavande ( j’ai celle de SBE aussi), eucalyptus. J’aime aussi beaucoup celle du petit bigarade efficace sur les peaux grasses, les boutons et elle a des fonctions cicatrisantes en plus de celles relaxante.
    Pour le ravinstara, j’ai vu qu’elle était très efficace sur les microkystes. Elle permettrait d’évacuer l’excès de sébum et de faire sortir le bouton.
    Pour le géranium rosat, y a une distillerie au Maido(à la réunion dans les hauts de Saint Paul) où on t’explique le processus de distillation de la plante, une visite dans les jardins. Et, y a aussi une boutique:http://www.ladistilleriedumaido.com/alambics.html

    Répondre
  22. Natou

    Bonjour Julie. Merci pour ton article. J’ai découvert ton site il y a quelques jours. Je me suis mise aux huiles essentielles depuis cet été et depuis je ne m’en passe plus. Je contaminé mon entourage, copines, collègues tout le monde s’y met. J’ai maintenant u e trentaine d’HE. J’aime beaucoup l’orange douce en diffusion elle m’apaise. La menthe des champs sur mon dentifrice et bien sûr menthe poivrée pour mes maux de tête , et également tea tree et lavande. Continue à nous faire partager ta passion. Merci.

    Répondre
  23. Louise

    Merci pour ta recommandation livresque. En ce moment, je me renseigne sur l’aromathérapie et sur des lectures autour de cela et ce n’est pas facile de s’y retrouver entre les grosses encyclopédies ou les livres un peu trop léger. En tout cas Noël approche, je sens venir le petit livre au pied du sapin héhé

    Répondre
  24. Anne

    Encore une fois un superbe article, très complet et enrichissant !! :)
    Et je pensais justement à un diffuseur d’huiles essentielles pour inscrire sur ma liste de Noël, donc je sais lequel maintenant. Je suis convaincue et te fais totalement confiance ;) Merci merci merci pour cette mine d’informations qu’est ton blog ! Je suis toujours aussi fan, et même un peu plus à chaque nouvel article publié !!

    Répondre
  25. Belinda

    merci pour cet article fort instructif :-D
    J’ai commencé à utilisé des HE depuis quasi 2 ans maintenant et elles se sont complétées au fur et à mesure des besoins, je les utilise essentiellement pour mes fabrications cosméto ;-), je les ajoute à différentes HV et autres hydrolats mais toujours en suivant bien la recette ^_^

    Répondre
  26. Hello !

    Hello Julie !
    Merci pour ton article très instructif ! Un sujet sur les produits ménagers m’intéresse particulièrement, ce serait top que tu nous partage tes astuces en la matière !
    Je réalise actuellement dans le cadre de mes études un sondage sur les cosmétiques. Je te suis depuis environ un an et je dois dire que te lire me permet de remettre en question ma consommation et de prendre un peu de recul. C’est donc assez naturellement que j’ai décidé de traiter du sujet des cosmétiques et du bio car je suis persuadée qu’il y a énormément de choses à faire dans ce secteur. Voici le lien de mon questionnaire (très court c’est promis !) : http://goo.gl/forms/JqGX1xi4ii
    Si tu as le temps de me donner un petit coup de pouce ce serait top ! Si d’autres personnes ont envie de m’aider c’est avec très grand plaisir !

    Merci !

    Répondre
  27. Anaïs

    Hello ! Super article !! :)
    Je vais me faire offrir un diffuseur pour Noël, j’ai fais des recherches mais je suis un peu perdue sur tous les types de diffuseurs qu’il existe… Quel type de diffuseur me conseillerai-tu ??
    Merci beaucoup

    Répondre
  28. Kakou

    Oh ben ça va ! Il est pas si long que ça ton article !! ;-)
    Perso, je ne me passerais pas de la lavande aspic qui est top pour apaiser les piqûres des pitites bêtes ! L’eucalyptus radié et citronné, la gaulthérie qui soulage bien mes douleurs lombaires, l’origan contre la gastro et le ravintsara ou le saro !
    Gros bisous ma belle

    Répondre
  29. Tilda

    Article geenniiiaaaaall!!! Enfin THE article qu’on attend quand on arrive sur un blog de qualité. Merci pour ce retour d’expérience !. Perso j’utilise aussi depuis 2semaines la ravistsara sur mes poignets masi je n’ai pas l’impression que cela à beaucoup d’effet malheureusement.. Je traine un mail de gorge (voix enrouée) depuis 2 semaines que je n’arrive pas à eradiquer. En tout ça merci pour ces exemples d’application! Des bisous

    Répondre
  30. Virginie

    Super article ! :)
    Je suis une grande utilisatrice d’huiles essentielles également… J’utilise beaucoup l’eucalyptus et le citron dans mes produits ménagers, la lavande dans les lessives (depuis que ma fille de 5 ans a eu des poux…) et sur les boutons en devenir et ma favorite, celle dont je ne me passe plus : la menthe poivrée. Je suis migraineuse, quelques gouttes dans du gel d’aloe vera sur le front et dans le cou, c’est le bien-être assuré (ça marche aussi fort bien d’en passer dans la nuque pour se rafraîchir lorsque les nuits d’été sont trop chaudes !). Par ailleurs en cas de nausées, une goutte sur la langue, c’est radical !
    Je n’ai pas franchi le pas de l’HE de Ravintsara mais ma mère m’en a également vanté les mérites, il faut que j’en commande.
    Comment choisis-tu les tiennes ? Je tâtonne un peu…

    Répondre
  31. Virginie

    Ma dernière question me semble obscure en la relisant ! Je me demandais si tu avais des marques de prédilection pour les HE ;) J’ai abandonné celles d’AZ mais je ne sais pas trop vers quelles marques me tourner, celles de la pharmacie sont très chères, bref, voilà ;-)

    Répondre
  32. Kellya

    La lavande pour me détendre et la menthe poivrée contre le mal des transport sont celles que j’utilise le plus. J’en ai une quinzaine et j’essaie d’apprendre à m’en servir petit à petit, c’est exactement le genre d’articles dont j’ai besoin pour m’insprier et me motiver. Merci!

    Répondre
  33. Juliieandciie

    coucou, voilà je souhaitais m’offrir un diffuseur pour le salon , mais j’ai un chat d’intérieur et j’ai entendu dire que c’était mortel pour les chats ? tu peux m’éclairer ? j’ai une fille de 2 ans également est ce que cela peut être néfaste dans un salon / salle à manger (pas dans un espace hyper confiné type chambre). Merci Juliie

    Répondre
  34. Marie

    Je me mets aux huiles essentielles petit à petit; Ton article m’aide beaucoup, une vraie source d’informations pratiques! Merci! Je voulais savoir comment tu utilises l’HE de lavande pour le visage? Dans une préparation particulière?
    Merci d’avance pour ta réponse, et merci pour tous ces articles, si bien écrits et très utiles!

    Répondre
  35. Julie de Écolorée.com

    Aaaah trop drôle ! Je viens de découvrir ton blog et j’ai également fait un article sur les huiles essentielles il y a peu. Et à quelques différences près, nous avons les mêmes HE ! Je rajouterai juste, à ta collection, l’HE de menthe poivrée qui permet un effet « glaçon » sur les douleurs internes et l’HE de basilic pour toutes les douleurs gynécologiques.

    En tout cas, je suis fan de ton blog et tu m’y verras souvent maintenant ;)

    Belle journée !

    Julie de Écolorée.com

    Répondre
  36. Marine Vandendriessche

    Bonjour Julie, (pavé en vue)

    Désolé de te contacter via cet article mais je ne savais pas comment faire autrement. J’aimerais ton aide, je cherche à sensibiliser les gens sur la sur-consomation d’huile essentielle. Pour moi une huile essentielle est un produit noble qui demande un savoir-faire et beaucoup de ressources…. (comme tu as visité des distilleries de suis sûr que tu vois où je veux en venir ^^) aujourd’hui dans beaucoup de recettes home made on ajoute des He comme un simple parfum! Pour moi c’est un gâchis monumental, l’He est un actif naturel très puissant fait pour se soigner et pas un truc qui sent bon! Du coup je cherche des articles qui pourrait appuyez mon propos afin de sensibiliser les gens avec « un matériel « , et là je sèche je ne trouve pas grand chose, j’aimerais par exemple des chiffres, combien de fleurs pour un flacon…. Bien sûr si tu veux faire un article sur le sujet ça serait une joie immense ( car tu as beaucoup plus [++++] d’influence) et si tu peux me retirage vers des personnes au fait sur le sujet je suis aussi preneuse !
    Bonne journée !

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *