Boulettes de haricots rouges façon falafels

IMG_1933Quoi de mieux qu’une recette végétale extrêmement simple mais non moins délicieuse pour démarrer la semaine? Les falafels à la maison, c’est une grande passion. Les pois chiche d’une manière générale sont ma légumineuse préférée, je ne me vois vraiment pas vivre sans (oui, à ce point). Mais j’ai récemment développé une lubie très prononcée autour d’un concurrent à la forme et à la couleur différentes : le haricot rouge.  

Très prisé dans l’alimentation végétalienne, il s’agit d’un légume sec dont la texture permet de réaliser des steaks végétaux particulièrement savoureux (le top dans un burger!) Mais je l’ai récemment mis à l’honneur d’une façon différente : dans des boulettes, un peu comme des falafels. Et autant vous dire que mes essais ont été particulièrement concluants. C’est simple, rapide et absolument délicieux. Qu’il s’agisse de composer une assiette végétale complète avec des légumes ou des crudités, ou bien de proposer à l’apéro des petites gourmandises salées à picorer, ces boulettes seront parfaites.

INGREDIENTS (pour une dizaine de boulettes)

300 g de haricots rouges cuits

2 cuillères à soupe de purée de noix de cajou

1 cuillère à café de coriandre

1 gousse d’ail (2 si comme moi, vous adorez l’ail)

1/2 cuillère à café de sel

2 cuillères à café de chapelure (j’ai utilisé de la chapelure de riz, sans gluten) + 1 cuillère à café de gomasio

RECETTE

Je pense qu’on ne peut pas faire plus simple : versez tous les ingrédients – exceptés la chapelure et le gomasio – dans un blender et mixez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Si elle vous semble trop sèche, vous pouvez ajouter quelques cuillères à soupe d’eau.

Réalisez de jolies boulettes avec vos mains (une bonne cuillère à soupe de pâte).

Mélangez la chapelure et le gomasio dans un petit bol et roulez-y les boulettes.

Faites les dorer dans une poêle préchauffée avec un peu d’huile végétale, en les retournant de temps à autre pour que tous les côtés soient plus ou moins dorés.  IMG_1943NOTES

→ Si vous avez dans l’idée de réaliser ces boulettes pour un apéro, vous pouvez tout à fait en confectionner de plus petites pour en obtenir davantage.

→ Le mélange chapelure + gomasio est facultatif et vous pouvez tout à fait vous en passer. Dans ce cas, le résultat sera moelleux sans le côté croustillant à l’extérieur. Question de goût! ;-) Vous pouvez également rouler les boulettes dans de la chapelure seule, sans gomasio donc. Je trouve juste sympa d’avoir un petit côté salé et un léger goût de sésame à la première bouchée.

→ À l’instar des falafels, vous pouvez parfaitement cuire les boulettes au four si le coeur vous en dit. Dans ce cas, enfournez-les à 180° une vingtaine de minutes en les retournant à mi-cuisson.

*

N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé si vous essayez cette recette. Oh et je vous rappelle que vous pouvez en voir plus du côté de mes assiettes végétales sur instagram grâce au hashtag #eatwithFB =)

Plein de bisous ♥

14 petits mots

  1. Eloïse Baker

    Yum! Les boulettes cest la vie! Ma mère est camerounaise et chez nous le “haricot” comme on l’appelle (oui pas besoin de préciser la couleur au Cameroun tout e monde sait que c’est lui ^▽^) est très souvent a l’honneur. C’est ma légumineuses favorite du coup!
    Chouette recette!

    Répondre
  2. Isabelle

    Une recette simple, rapide et que mes enfants risquent fort d’adorer! Je la mets direct dans ma liste de menus de la semaine prochaine. Merci pour ce partage!

    Répondre
  3. vayolaine

    je note également cette recette dans mes fiches! il faut juste penser à faire tremper et cuire les haricots avant (bien meilleurs que ceux en conserves bien sûr) Merci beaucoup ! !

    Répondre
  4. BarbaraFrenchVegan

    Bonsoir Julie,
    Recette très intéressante, c’est vrai que je n’ai pas trop l’habitude d’utiliser des haricots rouges en dehors des chili sin carne, je pense qu’en version falafels, ça peut valoir le coup :). Après, je ne suis pas une grande fan de ces haricots mais avec des épices, à voir :)

    Répondre
  5. Julia Douste

    Ca semble délicieux! Je me procure les ingrédients dès que possible et je t’en dirai des nouvelles ;-)
    Merci pour le partage en tout cas!

    Répondre
  6. Ad'

    Salut! C’est un peu un coup au moral de voir encore une de tes supers recettes topissimes (attention j’adore les lire ne t’arrête surtout pas)…
    Honnêtement, moi je galère! Ça fait depuis un an que j’essaie de devenir végétarienne (pour de multiples raisons) et j’ai toujours énormément de mal à savoir que me faire à manger!J’arrive pas à équilibrer tout ça, pour moi remplacer la viande par du fromage et des œufs c’est pas du tout une solution optimale…
    Bref j’essaye mais ça commence à me déprimé un peu…..
    Est ce que tu aurai pas des conseils, des livres qui pourrait m’aider?
    Le problème c’est que je sais ce qu’il faut faire mais j’ai vraiment du mal à appliquer au quotidien….
    Enfin si vous avez des idées pour m’aider ça serai volontiers! Surtout que l’année prochaine je me met en colloque avec deux non-végétarien alors j’ai peur de fléchir si ça continue a être aussi compliqué pour moi..
    Enfin en tout cas merci pour ton blog super et pour être une inspiration dans ma vie!
    Des bisous

    Répondre
    1. Eleanor

      Salut!

      Essaye de te préparer des trucs “de base” en avance, quand tu as un peu de temps à dédier à la cuisine, comme ça tu les as dans le frigo, tu ne te poses pas la question de ce que tu vas manger, par exemple une soupe de courge/châtaigne, que tu peux manger telle quelle avec les falafels de haricots, mais aussi en rajoutant des petits dés de tofus grillés à la poëlle, un autre jour avec des morceaux de comtés, et le petit reste comme base de sauce avec des légumes et le reste des haricots cuits?… Une soupe au départ, 4 repas complets à l’arrivée.
      Ou des pois-chiches/lentilles cuits à l’eau que tu ajoutes à une poëllée de légumes un jour, le lendemain à des pâtes+pesto, le soir en bonne soupe réconfortante avec des légumes + purée de tomates + miso, le reste en houmous sur des tartines grillées le soir où tu as la flemme…
      Si tu aimes les livres de recettes, fais-toi plaisir yen a pleins, vas flâner dans les magasins bio avec un rayon librairie, ou chez nature et découverte… en plus la plupart des livres de recettes végé/vegan ont une introduction expliquant comment équilibrer tes plats.
      Et puis si 100% végé tu le vois trop compliqué, commence par flexitarien peut-être? En piochant des recettes de plat complet à gauche à droite en remplacement des plats carnés, et en augmentant leur nombre au fur et à mesure de l’augmentation du nombre de tes plats chouchous végés? La vide est suffisamment compliquée et dure comme ça pour qu’en plus on se prive du plaisir de la nourriture ;-p

      Bonne cuisine!

      Répondre
  7. Marine

    Je viens tout juste de faire ta recette et wahou c’est juste trop trop bon !! On s’est régalé avec le chéri ! Un vrai délice. Merci pour toutes ces recettes super sympa, je n’arrête pas d’en tester ces derniers jours…
    Des bisous

    Répondre

Répondre à Chick Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.