2 jours en Drôme provençale avec Pranarôm

SAM_2930CJe vous en avais parlé sur les réseaux sociaux, en juin j’ai eu l’occasion de passer deux jours en Drôme provençale avec la marque d’aromathérapie Pranarôm à l’occasion de son 25ème anniversaire. Ce court séjour m’aura donné un bel aperçu de cette magnifique région que je ne connaissais absolument pas et que j’ai déjà hâte d’explorer un peu plus par moi-même.

Pour la première journée, après avoir pique-niquer avec une vue splendide dans une oliveraie du domaine de Rocheville à Nyons, nous avons été accueillis par Philippe Soguel, distillateur, dans son établissement chaleureux et authentique : la distilllerie Bleu de Provence. On aurait presque pu s’y rendre seuls, sans être guidés, tellement les effluves d’huiles essentielles se propagent dans les rues du village. Une distillation est en cours : du thym (thymus vulgaris) à linanol, l’odeur est divine! Sa « saison » est quasi finie, l’équipe commencera bientôt la distillation de la lavande. Nous sommes à peine arrivés et j’apprends déjà plein de choses passionnantes. Par exemple que s’agissant du thym, l’huile essentielle se trouve sur les feuilles et non sur les fleurs, ces dernières n’étant qu’un indice de maturité.

SAM_2900BBleu de Provence est une distillerie « pure ». Elle ne produit pas mais distille pour plus d’une centaine de producteurs. Les huiles essentielles y sont transformées puis, pour la plupart, laissées en dépôt dans le but d’être vendues. La distillerie collabore par ailleurs avec de grandes marques d’aromathérapie et de cosmétiques comme Pranarôm, Melvita, ou encore l’Occitane. Côté technique, Bleu de Provence prête une grande attention au débit de la vapeur, donnée très importante dans le processus de distillation. Plus il est élevé, moins la plante est dénaturée et donc meilleure sera in fine la qualité de l’huile essentielle. Par ailleurs, une chose m’a plus ou moins interpellée. La distillerie a fait le choix de ne pas mettre en bouteille l’hydrolat une fois la distillation terminée (seule l’huile essentielle est « conservée » donc). Celui-ci est simplement récupéré puis brumisé sur le circuit de refroidissement. On comprend donc mieux pourquoi les effluves se sentent à plusieurs centaines de mètres ;-)

Après cette visite olfactive, nous passons quelques instants à table pour déguster des glaces à base d’huile essentielle de lavande distillée par Bleu de Provence. Réalisées par une entreprise de la région, elles sont apparemment délicieuses. « Apparemment » puisque ne consommant pas de produits laitiers, j’ai laissé ma part et me suis rabbatue sur les chocolats noirs parfumés eux aussi avec de l’huile essentielle de lavande : un régal absolu! Ils m’ont d’ailleurs donné furieusement envie d’essayer d’en réaliser à la maison. Ayant l’habitude d’en préparer pour les fêtes en guise de cadeaux à offrir à mes proches, j’essaierai sans aucun doute d’ajouter une ou deux gouttes d’huile essentielle de lavande dans la préparation à Noël prochain.

SAM_2908BVient ensuite un moment de détente que j’attendais avec impatience : un massage de réflexologie palmaire. J’avais déjà entendu beaucoup de bien de cette « discipline » reposant sur le postulat qu’à chacun de nos organes correspond une zone ou un point sur les mains ou les pieds.  Et pour cause, ces derniers sont d’incroyables réceptacles de terminaisons nerveuses : 3000 pour les mains et 7200 pour les pieds, vous imaginez?! On y accumule donc énormément de tension et la réflexologie permet non seulement de les éliminer mais, surtout, de stimuler le corps pour qu’il retrouve son homéostasie, c’est à dire son équilibre naturel. Car ne l’oublions pas, le corps est un miroir incroyable de ce qui se passe à l’intérieur. Le massage des mains sur une zone précise aura des répercussions sur l’organe correspondant, mais aussi sur l’organisme d’une manière générale.

Cette séance m’a vraiment fait du bien et je l’ai trouvée réellement « parlante ». Moi qui ai toujours quelques maux de dos, notamment au niveau des épaules, la zone correspondante sur les mains était assez douloureuse à masser. Le lien entre les deux est donc indéniable et j’essaie désormais de me masser les mains beaucoup plus souvent qu’auparavant (car oui, la réflexologie palmaire a cet avantage qu’elle peut être pratiquée seule). D’ailleurs petit aparté concernant les problèmes de dos, je vous reparle bientôt d’un tapis qui a révolutionné mon quotidien! =)

SAM_2913SAM_2918BSAM_2914BEn fin de journée, nous arrivons au Lodges en Provence à Richerenches, un endroit où nature et hébergement haut de gamme se côtoient. Moi qui aime le bois, autant vous dire que je suis servie! Les lodges sont magnifiques, ça me fait honnêtement tout drôle de poser ma valise dans un endroit aussi luxueux, je n’ai franchement pas l’habitude. C’est beau, boisé et paisible, un vrai havre de paix. Dommage que l’on ait eu si peu de temps pour en profiter, j’aurais bien aimé fainéanter ne serait-ce qu’une petite heure dans le hamac, un bon bouquin à la main! ;-)

Même chose pour le restaurant gastronomique Le Clair de la plume à Grignan dans lequel nous dînons le soir même. Le cadre est grandiose, et le menu 100% végétal adapté à mon alimentation plus qu’à la hauteur (je fais même des envieuses à table avec mon dessert) ^^’ Bref, un régal pour les yeux et le palais.

Après une courte nuit, nous quittons nos jolis lodges en bois en direction des champs de lavande (juste avant, la poisse me rattrape et mon smartphone tente de mettre fin à ses jours en sautant dans les toilettes => ne JAMAIS le mettre dans une poche arrière de son pantalon, jamais!) Petit changement de programme : nous devions théoriquement monter sur le plateau d’Albion où pousse la lavande fine AOP mais les mauvaises conditions météorologiques ont retardé sa floraison. Philippe Soguel décide de nous emmener voir de la lavande de plaine et du lavandin, qui sont, eux, bien fleuris.

SAM_2933Et effectivement, le spectacle est magnifique, tant pour les yeux que pour les oreilles. Les couleurs bleues et violettes chatoyantes m’émerveillent complètement et je suis sous le charme du balai incessant des abeilles qui butinent de fleur en fleur. Ce bourdonnement lancinant est incroyablement apaisant et me donne envie de rester là pendant des heures…

Philippe nous explique les différences entre les lavandes (point qui n’était toujours pas très clair chez moi, ça tombe bien). La lavande sauvage de montagne (ou d’altitude) est celle qui est de meilleure qualité et qui peut donc être certifiée AOP à l’issue de deux tests. Le premier, olfactif, a pour but d’évaluer son parfum. Le second, analytique, vise à s’assurer du respect de la norme AOP. Viennent ensuite la lavande de plaine (souvent de la lavande Aspic) puis le lavandin qui est en fait un hybride naturel entre la lavande de montage et la lavande de plaine. Tout le monde suit? ;-)

SAM_2934BSAM_2921BPassée cette visite au cœur d’un champ de lavande, nous reprenons la route pour aller déjeuner. Nous nous arrêtons à quelques reprises, lorsque Philippe aperçoit des « spot » intéressants. Je crois que c’est pendant ce trajet que j’ai réalisé mon énorme coup de coeur pour cette belle région qu’est la Drôme provençale. Les couleurs, les reliefs… Tout me plaît et me parle, j’y reviendrai c’est certain!

SAM_2940Je suis ravie de voir pour la première fois un champ de sauge sclarée. C’est une huile essentielle dont j’apprécie beaucoup l’odeur, pouvoir la sentir directement à même les fleurs est quelque chose de merveilleux (oui je sais il m’en faut peu, les plaisirs simples tout ça tout ça ^^’). Pour ce faire, Philippe nous explique qu’il faut délicatement « caresser » la plante de bas en haut afin de ne pas écraser ses fleurs. Je le fais à plusieurs reprises tellement j’aime cette odeur herbacée que je n’avais jusqu’à présent sentie que dans un petit flacon.

SAM_2944BSAM_2943SAM_2945BNous faisons également une courte halte dans une petite distillerie, les Vallons des lavandes, avant d’arriver au Val de Sault, un restaurant – hôtel au cadre fabuleux. L’intérieur est merveilleux, la décoration très soignée. Après un bon repas sur la terrasse ensoleillée (encore une fois adapté pour moi, entièrement végétalien donc), nous assistons à un cours d’aromathérapie donné par Cécile Adant, aromatologue chez Pranarôm. C’est, encore une fois, passionnant.

J’ai beau être une adepte des huiles essentielles au quotidien, je suis loin de tout connaître et j’apprends énormément de choses. Par exemple qu’il est aujourd’hui interdit de distiller du bois de rose. Donc lorsque vous achetez une huile essentielle dite « de bois de rose », ce sont en réalité les feuilles qui ont été distillées. Ou encore que pour passer rapidement un hoquet, il suffit de masser un mélange huile végétale + 3 gouttes d’huile essentielle d’estragon sur le diaphragme en finissant par les cotes.

J’avais aussi toujours un peu de mal à comprendre la question du chémotype. En réalité, c’est on ne peut plus simple. Le chémotype, c’est la molécule qui est majoritairement présente dans l’huile essentielle et qui fera la différence par rapport à une autre huile essentielle. En fait, une même espèce végétale ne va pas synthétiser les molécules de la même façon suivant son lieu de culture / son origine géographique. Par exemple, le romarin cinéol cultivé au Maroc a un chémotype différent de celui du romarin verbénone cultivé en Corse. Les vertus thérapeutiques sont alors différentes et il est donc très important de s’intéresser au chémotype de la plante lorsqu’on choisit une huile essentielle.

SAM_2953BSAM_2949BSAM_2956BSAM_2958BSAM_2959BC’est déjà la fin de ce court séjour au doux parfum de lavande. Nous reprenons la route pour le centre d’Avignon où nous passerons la soirée avant de reprendre le train le lendemain matin.

J’espère que ce petit récit aura été intéressant pour vous et que j’aurais réussi à vous faire voyager un peu. Je remercie chaudement toute l’équipe de Pranarôm ainsi que Laurence, pour leur gentillesse et leur convivialité.

J’ai bien entendu pensé à vous et je vous ai ramené un petit quelque chose qui sent bon la lavande (de la distillerie Bleu de Provence s’il vous plaît!). Pour tenter votre chance, il vous suffit simplement de laisser un petit mot sous cet article. Le concours est ouvert à la France, la Belgique et la Suisse jusqu’au 23 juillet 2016 minuit. Bonne chance! ♥

59 petits mots

  1. Domitille

    Coucou Julie ! Que tu as eu de la chance de vivre tout cela ! Très enrichissant! J’aime bcp les produits pranarom utilisés par petits et grands chez moi.
    Merci de nous donner la chance de pouvoir gagner un produit de grande qualité

    bisous ☺

    Répondre
  2. Sakura

    Olala les montagnes … tes clichés son Ma-Gni-Fiques !! Un article bien plaisant à lire ! Merci Julie
    Croisons les doigts pour le petit quelque chose à la lavande ^-^
    Bonne journée

    Répondre
  3. Isabelle

    Très jolies photos, c’est vrai qu’un grand champs de lavande ça doit être magnifique à voir en « vrai » !
    Ca doit être super intéressant de visiter une distillerie comme celle-ci, tu as de la chance ! Sais-tu s’il en existe en Bretagne aussi ? (pour d’autres fleurs peut-être…)

    Je tente ma chance aussi pour le cadeau qui sen bon la lavande alors :)
    Bonne journée !

    Répondre
  4. Fossion

    Bonjour Julie,

    J’ai trouvé ton article très inspirant… J’ai l’envie d’aller moi aussi découvrir cette magnifique région et je suis dorénavant convaincue de suivre un cours de Pranarôm.(385€ pour 4 jours en Belgique, j’avoue que c’est un frein)

    Ton « petit quelque chose » doit être un condensé de chaleur, de soleil et de plaisir olfactif…parfait pour un moment de ressourcement et se transporter dans ce coin de paradis si loin et si proche…

    Répondre
  5. Sempra

    C’est quand-même triste, je vis en Provence depuis 4 ans et je n’ai encore jamais vu un champ de lavande… oui j’ai un peu honte ^^’
    En tout cas ça donne envie, je croise les doigts :)

    Répondre
  6. Marie

    Bonjour Julie,
    entre ton récit et tes magnifiques photos, mon bureau sent la lavande !!!

    Je tente ma chance pour passer du virtuel au réel !

    Bonne journée.

    Répondre
  7. Valérie

    Bonjour Julie,
    Quand je vois toutes ces fleurs, j’ai une pensée pour les abeilles, et je me réjouis pour elles.
    Merci à tout ce que Dame Nature nous apporte.
    Merci à toi pour le partage!

    Répondre
  8. Aurore

    Hello Julie,
    Voici enfin mon 1e commentaire depuis le temps que je suis ton blog! Toujours des articles géniaux alors je tente ma chance aussi :)
    Bizz!
    Aurore

    Répondre
  9. Pureepicure

    Coucou Julie j ai adoré ton récit on s y croirait. Tu as une jolie plume pour nous décrire ces paysages.
    En tant que passionnée des huiles essentielles j ai visité aussi la région de nyons et j ai adoré leur thé vert à la lavande que j ai acheté à la boutique de la distillerie. La drole provençale est magnifique ainsi que le Diois qui je suis certaine t émerveillerait.
    J ai la chance d avoir chez moi la distillerie Abiessence qui est super et qui aussi propose plein d ateliers d aromathérapie.
    La France est magnifique. Je l apprécie enormement. Cet été ce sera les alpes et les Cévennes … Les vacances sauvages sont mes préférées.

    De plus je vois que tu as testé le tapis d accupression, je t en avais parlé une fois dans un commentaire sur la gestion du stress, perso je suis archi fan et ce depuis 6 ans environ. Et mois qui suis hyper tendue du dos, ça me détend bien. Si à l occasion tu mets la main sur l huile essentielle de petit grain mandarinier, tu verras ça détend un truc de malade…

    En attendant je tente ma petite chance aussi…
    Des bises

    Répondre
  10. Claire

    Très bel article, les photos sont magnifiques ! Je note précieusement tes conseils ayant fait une excursion en Drôme Provencal aussi il y a 15 jours (près de Crest et Saou), je rêve d’y retourner !

    Je tente aussi ma chance pour le produit qui sent bon la lavande :-). Cette odeur est une madeleine de proust pour moi <3

    Répondre
  11. aliette

    Ma région de coeur…
    Bel article qui donne envie d’y retourner, ou de decouvrir :)
    Je participe, parce que la lavande, mon dieu, si je ne devais conserver qu’une odeur au monde ce serait peut être celle là :)

    Répondre
  12. Laetitia F

    Bonjour Julie,

    Le récit de ton séjour dans la Drôme provençale m’a donné envie,les paysages ont l’air magnifiques !
    J’ai justement acheté de l’huile essentielle de sauge sclarée hier, je vais découvrir son odeur!

    Répondre
  13. BREGLER AMELIE

    Bonjour Julie,
    Merci pour ce bel article qui m’a fait découvrir le Drôme, région que je ne connais pas du tout!
    En allant au fleuriste ce matin, j’ai appris que cette année il était interdit de vendre du romarin car il y avait une maladie sur les pieds de cette année :( C’est dommage car j’adore cette plante aromatique et notre plant de l’an dernier n’a pas survécu à la chaleur de l’été dernier :(
    En tout cas, la lavande est une superbe plante, mes parents en ont quelques unes dont on va se servir pour notre mariage ;)
    Merci aussi pour ce concours, je tente donc ma chance!
    Bises bises,
    Amélie

    Répondre
  14. Mathilde

    Très bel article sur une région que j’affectionne particulièrement et qui est toujours aussi belle.
    Merci pour cette petite attention :)

    Bonne continuation :)

    Répondre
  15. Domitille

    Coucou Julie !!!
    Quel super séjour!!!court mais apparemment intense et riche !!! Tu m’as donné envie de découvrir cette région et je pense que je vais parler avec M pour y descendre en camping car cet été :-)
    Je te remercie de nous faire partager tes expériences <3
    Et merci pour ce concours,je tente ma chance avec plaisir. :-)

    A bientôt

    Répondre
  16. Lisouille

    Ca donne tellement envie! Autant par les photos que par le récit! Personnellement, j’aime beaucoup la marque Pranarôm, j’aime la qualité de leur huiles essentielles et de leur diffuseurs! J’en possède un et j’en suis ravie (il ressemble au tiens d’ailleurs mais c’est la gamme en dessous je crois). Je participe au petit concours évidemment!

    Par ailleurs, je voulais te demander, as-tu un livre référence sur les huiles essentielles type dictionnaire à conseiller? Un truc genre fiche technique de l’huile essentielle avec ses propriétés, ses usages… mais avec toutes les huiles? J’en ai déjà un mais il est très loin d’être complet du coup je voulais savoir vers quoi me tourner :) Merci à toi!

    A très vite, gros bisous!

    Répondre
  17. PREVOT

    Ah la Drôme quand nous tient par tes bonnes odeurs de Lavande… c’est ma madeleine de Proust.
    Merci pour le petit voyage virtuel, ça fait bien d’autant plus qu’il ne fait pas folichon pour le moment en Belgique ;-)

    Répondre
  18. Maëva

    Chère Julie,

    Me voià en train de te laisser « un petit mot », une première pour moi ;-) Je te suis, enfin je suis ton blog depuis le début 2016, et je dois avouer que t’écrire est « un petit saut » pour moi… Merci pour ton travail sur le blog ainsi que sur ta chaîne You Tube.
    Je prends un réel plaisir à te lire ou à te voir. Tes articles, comme tes photos sont tout simplement de grande qualité alors j’imagine l’investissement. En tout cas, ce petit séjour en Drôme provençale donne terriblement envie d’aller découvrir cette région. Adepte de balades en pleine nature et de randonnées, tu viens de me donner une belle idée de destination avec mon conjoint. Je souhaite une heureuse et longue vie à ton blog car il est source d’inspiration et de plaisir pour visiblement beaucoup de personnes.
    Un bel été à toi et « l’amoureux » si je peux me permettre ;-)

    Répondre
  19. Nathalie

    Bonjour Julien,
    Merci de nous avoir fait voyager dans ton article ☺
    Je pourrais presque sentir l’odeur de la lavande de dans mon salon
    À bientôt

    Répondre
  20. Elisabeth

    Merci pour ce bel article. J’ai pu y apprendre également plein de choses. Je pars à la fin du mois en Provence et j’ai tellement hâte de retrouver l’ambiance et les paysages que tu décris. Merci pour le concours auquel je participe avec plaisir. Bises de Bruxelles.
    Elisabeth

    Répondre
  21. Aduegg

    Allez, je tente ma chance pour le concours! :) (merci pour cette gentille attention !)
    Et concernant ton article : les photos de ballots de paille m’ont complètement transportée. Elles sont magnifiques, on dirait un tableau. Ces derniers temps, j’ai vraiment besoin de nature, de lenteur et d’expérience sensorielles (et a mon avis, d’un bon massage de réflexologie aussi :’) ). Merci pour tes jolis articles qui nous changent les idées! :)

    Répondre
  22. Louise

    Tout cela donne envie d’aller là-bas.
    J’ai de bons souvenirs de la Drôme (et surtout de la nourriture et des petits bistrots).
    C’est chouette que tu es ce genre d’opportunités =)

    Merci pour le concours
    A bientôt

    Répondre
  23. Lola

    Oh très chouette article ! J’aime beaucoup quand tu nous racontes tes weekend ou autres voyages ;) Et bien sûr je tente ma chance pour ton concours !
    Merci beaucoup à toi
    Bisous <3

    Répondre
  24. Isa

    Bonjour Julie. La Drômeprovençale est si jolie, particulièrement lorsque les champs de l’avancement en fleur. T’es photos renvoient bien cette lumière et la douceur de vivre qui s’en règne. Je prends note de toutes ces informations et merci pour cet article hors des sentiers battus.
    Belle journée

    Répondre
  25. Mlle Mandorle

    Hello belle Julie !

    Quelle chance et quel beau récit ! Tu nous as fais voyager avec toi en Provence, pendant cette belle parenthèseq ue tu as vécu !
    La nature devait être si belle et apaisante ! :-)
    Après l’Auvergne et la Bretagne, je pars en Ardèche avec ma maman, il y a visiblement de très beaux paysages et des coins avec des champs de lavande, j’ai hâte !

    J’ai vu que tu avais reçu le tapis Champ de Fleurs, je l’ai commandé il y a une semaine. Si tu as tendance à « monter » tes épaules, à te cripser en haut du dos, le tapis va vraiment te faire du bien. J’ai tendance à contracter mes trapèzes, beaucoup, depuis la fin de mon master, et le passage en thèse. On ne se rend pas compte à quel point on peut être tendus dans cette zone. Ce tapis est un vrai soulagement ! Il est même tombé à point nommé, mon homme s’est fait un tour de reins, je lui conseillé mon tapis, et cela a fait du bien ! ^^
    Bref, hâte d’avoir ton avis aussi sur ce tapis !

    Merci encore pour ce bel article ! Gros bisous à toi !

    Répondre
  26. lucille wattraint

    Quel beau voyage. Assise dans mon canapé, un peu mal en point avec une belle sciatique (maux de dos bonjourà, tu m’as fait voyager c’était vraiment top !
    J’ai aussi un faible pour la lavande, que je prends en photos pendant de longs moments dans l’attente de la petite abeille qui viendra sur ce beau brin …. Tes photos sont sublimes, Merci !

    Je participe avec plaisir à ce beau concours.

    Hâte de voir ton article sur le tapis pour le dos et d’en savoir plus sur ton séjour avec Weleda.

    Répondre
  27. Charlotte

    Bonjour Julie,
    Merci pour cet article très instructif qui me fait voyager, ça sent presque la lavande dans la maison…. ! J’aime beaucoup cette marque qui offre, en plus de ces huiles essentielles, de très bonnes huiles végétales.
    Très bonne continuation,

    Répondre
  28. Natacha

    Quelle chance Julie :) Du coup je viens de vérifier, c’est à 65 km de notre maison de vacances, voilà donc une activité de programmée ! Merci pour le concours, je suis une grande utilisatrice d’HE et j’adore la lavande.

    Répondre
  29. Galinette Bio

    Coucou Julie. Superbes photos! J’ai trop envie de goûter les chocolats!!! J’avais fait un stage pendant mes études près de Montélimar sur différents cultivars de lavandin, que j’avais comparé selon leur quantité et la qualité de leurs huiles essentielles. C’était très intéressant.Tu me ramènes donc quasi 10ans en arrière…oula dis comme ça je me sens vieille…
    Je tente ma chance également! A bientôt
    http://www.galinettebio.com

    Répondre
  30. Fanny

    Bonjour Julie,
    Quel superbe article, ça donne vraiment envie d’y aller et ne parlons pas des photos, magnifiques, j’ai juste envie de plonger dans mon écran. Je tente ma chance pour la surprise à la lavande, merci pour tout.
    Fanny

    Répondre
  31. Sabrina B

    Merci pour cet article très intéressant, je n’ai jamais vu un champ de lavande, je m’y serai cru.
    Intéressant également les différents types de lavande.

    Répondre
  32. mamandoudouce

    Magnifique séjour!!!! cela devait vraiment être super agréable!!! Merci à toi pour ce concours et cette attention de ta part! Bises

    Répondre
  33. Marie

    Merci pour cet article et ces superbes photos, ça fait rêver ! Sais tu si on peut y aller pour visiter nous aussi ?
    Merci pour ce chouette concours, plus qu’a croiser les doigts !

    Répondre
  34. camille.b

    Hello Julie! Très intéressant ton petit retour sur ton séjour en Drôme Provençale! Très attirée par l’aromathérapie cela m’a vraiment donné envie de suivre aussi une formation! Visiter une distillerie, flâner dans les champs, profiter de la nature, pourquoi pas l’année prochaine! Je tente ma chance pour le cadeau à la lavande, j’en diffuse souvent pour me relaxer en période de tensions

    Des bisous

    Répondre
  35. Vitalise

    Merci pour cet article! Au plaisir de t’y croiser un jour « en vrai’, car comme en Bretagne, en Drôme Provençale, nature et culture font très bon ménage, ce qui, j’en suis sûre, ne sera pas pour te déplaire!
    Et merci d’avoir pensé à nous jusqu’à organisé ce petit concours!

    A tout bientôt!

    Répondre
  36. Sib

    Bonsoir ^^

    Mes balades dans les champs de lavande, bercée par le bourdonnement des abeilles, font partie de mes plus beaux souvenirs de l’époque où j’habitais la Provence ! Une connaissance de cette époque me rapportait l’huile essentielle de lavande par litre que je payais à peine 10 €. Je l’utilisais partout… Bon aujourd’hui je le fais toujours mais avec parcimonie :D

    Tu te doutes bien que je participe avec plaisir !

    Merci de nous gâter et bonne soirée !

    Répondre
  37. Nabila

    Guten Morgen Julie,

    Toutes ces photos donnent envie de partir. Je n’ai encore jamais vu de champs de lavande c’est magnifique. Tes photos nous transportent.
    Merci pour ce partage :)

    Ps: « guten Morgen » pour bonjour en flamand, je viens de m’installer en Belgique alors j’apprends avec mes collègues mais pas sûr de l’orthographe lol

    Merci pour ce chouette concours qui plus est ouvert à la Belgique.

    Bonne fin de semaine

    Répondre
  38. Marie B

    La Drôme est une région magnifique, sauvage et si odorante…
    Je tente ma chance pour la surprise que tu as ramenée dans tes bagages!
    Merci d’avoir pensé à nous!

    Répondre
  39. Kakou

    Merci pour ce superbe article ! Ca devait être super effectivement !
    Le massage palmaire m’intéresse je vais farfouiller sur le net tiens !
    Et le tapis, ça ne serait pas le champ des fleurs ?!
    Bisous ma belle

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *