Premiers pas avec la gemmothérapie

img_3667Au fur et à mesure que le temps passe, les phytothérapies (les médecines alternatives prévenant et soignant certains problèmes de santé à l’aide des végétaux) occupent une place grandissante dans mon quotidien. Fervente adepte de l’aromathérapie et des huiles essentielles, je m’essaie aussi de plus en plus souvent à l’hydrolathérapie, thérapie holistique consistant à soigner certains mots en équilibrant le corps et l’esprit via la prise en interne d’hydrolats ou de mélanges d’hydrolats. Depuis quelques semaines, je découvre par ailleurs la gemmothérapie, autrement appelée médecine des bourgeons.

Cette thérapie consiste en l’utilisation des vertus des tissus embryonnaires végétaux en croissance : les bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et d’arbustes. Ces tissus sont particulièrement riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments et autres principes actifs, des éléments qui ne sont plus nécessairement présents (ou en moindre quantité) dans la plante une fois que celle-ci est devenue adulte. En plus d’offrir une teneur plus importante en composés actifs, les tissus embryonnaires déploient un spectre d’action bien plus vaste que chacune des parties de la plante prises isolément. Voilà l’intérêt de la gemmothérapie : bénéficier de l’intégralité du patrimoine génétique et de l’énergie vitale d’une plante en plein développement. Une plante qui n’a pas subi de multiples agressions (pollution, pesticides) et qui est protégée des éléments extérieurs car « enfermée » dans le bourgeon.

Autrement dit, la gemmothérapie permet de bénéficier à la fois des propriétés des fleurs, des feuilles, des fruits et des racines, tout ceci au travers du bourgeon, véritable réceptacle de toutes ces richesses. D’ailleurs, avez-vous déjà regardé de près un bourgeon? C’est un spectacle fabuleux. On y distingue à la fois des tiges, des feuilles miniatures mais aussi des ébauches de fleurs.

À titre d’exemple, s’agissant du tilleul, une plante que j’affectionne beaucoup pour ses vertus sédatives, le bourgeon possèderait à la fois les vertus calmantes de la fleur ainsi que les propriétés dépuratives et diurétiques de l’aubier (la partie tendre se formant entre le bois et l’écorce). De même pour l’aubépine, plante couramment utilisée dans les complexes de gemmothérapie, et dont le bourgeon combinerait respectivement les propriétés du fruit et de la fleur sur le muscle et le rythme cardiaque.

Cependant, certains spécialistes s’accordent à dire que pour certaines plantes, le bourgeon ne possèderait pas l’intégralité des composés actifs. Dans leur cas, la croissance aurait un rôle déterminant et permettrait le développement de certaines vitamines ou minéraux. Par exemple, si le bourgeon de framboise contient de la vitamine C, son taux est sans commune mesure avec la forte teneur du fruit mûr.

img_3678Les bourgeons sont récoltés juste avant leur éclosion au printemps et mis en macération durant plusieurs semaines dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine végétale, qui jouent chacun un rôle d’extraction spécifique. In fine, les vertus et l’énergie vitale des bougerons sont extraites et les macérats obtenus en concentrent tous les composés actifs.

C’est bien beau tout ça mais j’entends déjà certain(e)s se dire « heu mais attends là, si on cueille les bourgeons, la pauvre plante elle fait comment pour grandir après? » Comme n’importe quelle « médecine » alternative utilisant les plantes comme remèdes, il existe des chartes de cueillette responsable, visant justement la préservation des ressources végétales et floristiques. Gem’Horizon par exemple, marque avec laquelle je découvre donc la gemmothérapie, impose à tous ses cueilleurs une charte stricte que ceux-ci s’engagent à respecter par contrat. Afin de préserver la croissance des arbres et le milieu naturel d’une manière générale, cette charte impose par exemple de ne récolter qu’un quart à un tiers des bourgeons par arbre et de répartir la récolte sur l’ensemble de l’arbre; de prélever uniquement les espèces non protégées; de respecter une période de repos… (en savoir plus ici)

img_3665Pour en revenir à Gem’Horizon, après plusieurs décennies de travaux et recherches, la marque a mis sur pied une gamme de complexes de gemmothérapie en spray. C’est là une innovation plutôt remarquable puisque la plupart des extraits commercialisés jusqu’alors l’étaient sous forme de gouttes. Quelle différence me direz-vous? Le spray permet non seulement une utilisation plus hygiénique mais aussi plus économique et rapide. 5 pulvérisations par jour équivalent à 15 gouttes, le spray diffusant des milliers de microgouttes facilitant l’absorption. En somme, ce format offre une assimilation directe et une posologie simplifiée.

Un flacon de 15 ml permet d’effectuer une cure de 30 à 90 jours (2 à 6 pulvérisations par jour en fonction des besoins). On peut vaporiser le complexe sous la langue – procédé que j’ai choisi – ou dans un verre d’eau. Et il convient ensuite d’attendre 15 minutes avant de manger ou de boire.

Les 12 complexes élaborés par Gem’Horizon sont composés à 100% de macérats de bourgeons frais. C’est également une autre différence notable avec certains laboratoires qui commercialisent des extraits de bourgeons dilués sous la forme 1D, autrement dit 10 fois plus dilués. Il y a en effet deux écoles de pensée sur l’utilisation des macérats dans la gemmothérapie, l’une privilégiant leur utilisation directe, l’autre préconisant leur dilution préalable. J’avoue ne pas bien saisir l’intérêt de cette dernière option, si ce n’est obtenir une moindre concentration des actifs et donc une moindre efficacité. Je crois aussi (vous le savez, ici il n’y a pas de langue de bois et il n’y en aura jamais) que certains laboratoires trouvent dans ce courant de pensée une excellente opportunité de faire des économies, au détriment d’une efficacité plus importante, et c’est fort dommage.

img_3658

Je vous en ai parlé dans un Happy Sunday, j’ai reçu il y a quelques semaines un merveilleux coffret en bois contenant 8 des 12 complexes élaborés par Gem’Horizon. Je me suis largement familiarisé avec certains, un peu moins avec d’autres tout simplement parce ce n’est pas le moment ;-)

1/ Purifier (bourgeons de romarin, de genévrier, de frêne, de noyer, de bouleau et de cassis) –  Cette synergie en fait un excellent draineur et « detoxifiant » pour l’organisme, en particulier pour le foie. Je l’avais déjà brièvement évoqué dans mon article sur le brossage à sec, les émonctoires, autrement appelés organes d’élimination, sont particulièrement importants dans le fonctionnement de l’organisme puisque ce sont eux qui permettent d’évacuer les toxines et toxiques que nous produisons et ingérons. Le foie, qui est un émonctoire, a donc un rôle primordial. Ce complexe permet à juste titre de soutenir sa fonction d’élimination, mais aussi sa fonction de synthèse (métabolisme du cholestérol par exemple).

2/ Repas (bourgeons de figuier, de romarin, de noyer, d’airelle rouge et de vigne – C’est LE complexe à utiliser en cas de problème de digestion, de transit et autres joyeusetés intestinales. Autant vous dire qu’il est particulièrement heureux d’en faire une cure post-estivale puisqu’en cette saison, c’est bien souvent la débandade dans l’assiette ;-) En plus de réguler le transit, cette synergie permet de restructurer la muqueuse et de restaurer la flore intestinale.

3/ Nuit (bourgeons de figuier, de tilleul, d’aubépine, de citronnier et de noyer) – Grâce aux vertus sédatives et calmantes des végétaux utilisés, ce mélange facilite l’endormissement et favorise un sommeil de meilleure qualité et plus réparateur.

4/ Zen (bourgeons de figuier, d’aubépine, de frêne, de chêne, de romarin et de hêtre) – Dans la même veine que le mélange précédent, celui-ci possède des propriétés calmantes et apaisantes et est donc approprié en cas d’angoisses, de stress ou d’anxiété.

5/ Mémoire (bourgeons d’olivier, d’aulne glutineux, de séquoia, de figuier et de romarin) – Ce mélange, qui stimule l’activité intellectuelle, convient très bien à l’étudiant qui prépare des examens comme aux personnes souffrant de pertes de mémoire.

6/ Protection (bourgeons d’églantier, de sapin pectiné, de cassis, d’hêtre, de charme et de bouleau verruqueux) – C’est le mélange de la saison froide par excellence. Il aide à prévenir et soigner les maladies de la sphère ORL (bronchites, sinusites…) et contribue à renforcer les défenses naturelles de l’organisme en soutenant le système immunitaire lorsque les virus circulent.

7/ Souplesse (bourgeons de cassis, de bouleau verruqueux, de vigne vierge, d’aulne glutineux, de frêne et de pin des montagnes) – ce complexe intéressera les personnes souffrant d’articulations douloureuses et autres maladies liées à l’usure des os et du cartilage (arthrite, arthrose, rhumatismes)

8/ Coeur (bourgeons d’olivier, d’aubépine, de cornouiller, d’aulne glutineux, de gui pommier, d’amandier) – comme son nom le sous-entend, ce mélange aide à réguler le rythme cardiaque et la tension artérielle. Il contribue également à l’élasticité des vaisseaux et aide à prévenir les dépôts de cholestérol.

img_3682Comme je vous l’ai dit plus haut, j’ai déjà utilisé / j’utilise certains de ces complexes. Le « Nuit » par exemple a sa place sur ma table de nuit et je prends toujours deux pshit sous ma langue avant de dormir, c’est devenu une habitude. Le « Zen » n’est jamais très loin non plus et il m’arrive de l’utiliser en cours de journée lorsque le stress ou l’angoisse m’envahissent. Après mes vacances dans la Drôme j’ai également fait une cure du « Repas » car mes intestins en avaient bien besoin. Quant au complexe « Protection », j’en fais une cure en ce moment même, ayant attrapé un bien vilain rhume le week end dernier.

Sur ces 4 complexes utilisés, je dois bien avouer que je suis assez stupéfaite des résultats. Le « Protection » en particulier, que j’utilise en ce moment même à raison de 6 pshit par jour, semble véritablement fonctionner et je me sens déjà bien mieux. Le « Repas » a également été une très bonne surprise, en remettant d’aplomb mes intestins très rapidement.

Mes premiers pas avec la gemmothérapie sont donc vraiment positifs et je suis plus que ravie d’avoir eu l’occasion de les faire avec Gem’Horizon que je remercie encore une fois pour ce beau coffret.

Connaissez-vous la gemmothérapie? Est-ce une « médecine » alternative qui vous tente? 

Sources : Passeport santéHerbalgem

13 petits mots

  1. Céline

    Bonjour Julie,

    J’avais entendu parler de la gemmothérapie, mais je ne m’étais vraiment penchée sur le sujet, ton article arrive donc à point nommé et est particulièrement intéressant !
    J’ai besoin de « nettoyer » mon foie, j’ai testé la prescription d’une naturopathe, très efficace mais malheureusement trop « agressive » pour mon système digestif, je vais peut-être tenter le flacon « Purifier » du coup :)

    Merci pour cet article !

    Répondre
  2. Rosenoisettes

    Bonjour Julie :)
    Je découvre avec ton article la gemmothérapie ! Et c’est une belle découverte.
    Comme toi je suis déjà un peu familiarisée avec les huiles essentielles et la lithothérapie, mais j’aime toujours découvrir de nouveaux moyens de se soigner, de prendre soin de soi.
    A très bientôt ~

    Répondre
  3. drion

    Superbe article, très bien rédigé (comme d’habitude). Très belle découverte, j’avais déjà entendu parler de la gemmothérapie, mais sans approfondir. Tu nous apprends toujours tellement de chose, et toujours de manière très claire et concise :)
    Mes félicitations encore pour ton magnifique projet BREIZH GWER :)
    Merci pour tout !

    Répondre
  4. Nanamisa

    Géniiiiiial ! J’attendais avec impatience que tu fasses un article dessus !
    Je look le site depuis un bon moment maintenant et j’ai passé commande hier pour faire ma cure d’automne avec les n° 1 (foie), 2 (repas) et 11 (reins).

    Ton article me confirme que j’ai fait le bon choix ;)
    Encore merci Julie pour ces incroyables découvertes dont je ne me lasse pas !

    Répondre
  5. Sakura

    Encore un très bel article que je prend plaisir à lire ! Merci
    Je me penche de plus en plus vers les médecines alternatives et notamment en ce moment les fleurs de Bach(soigner l’esprit, hi hi ^^) et la lithothérapie. Ton article sur la gemmothérapie tombe à pic et je pense que je vais me procurer leurs petits sprays.
    Belle fin de journée

    Répondre
  6. Marjorie

    Pour avoir essayé il y a deux-trois ans, et même si les Fleurs de Bach ont un effet impressionnant sur moi, malheureusement la gemmothérapie ne me fait rien du tout… :( J’attendais beaucoup de cette médecine alternative mais il faut croire qu’elle ne convient pas à tout le monde. Ou alors c’est le format qui ne me convenait pas. J’avais testé la gemmothérapie sous forme de gouttes à prendre dans un verre. Peut-être que le pchit serait plus efficace ?! A re-tester à l’occasion donc… :)

    Répondre
  7. Sissi

    Je m’intéresse depuis longtemps à la gemmothérapie. J’ai même déjà consulté un gemmothérapeute. Mais là, ce que je trouve très intéressant, c’est le fait d’associer des bourgeons de plantes qui vont agir en synergie sur l’organisme comme le fait aussi la marque Herbal Gem disponible dans mon herboristerie. Merci de m’avoir fait découvrir cette marque que je ne connaissais pas et que j’essayerai volontiers à l’occasion Julie.

    Répondre
  8. gilles

    bonjour

    saurais tu me dire si l on peut utiliser plusieurs complexes en mème temps sur la mème journée??
    il doit y avoir a mon avis une posologie maximale par complexe (par exemple pas plus de 20gouttes par jour..ou spray selon les marques) mais si on en prend le soir pour dormir,la journée quand le stress monte,puis quand la digestion semble un peu lente et le transit intestinale ralenti etc…cela nous fait un nombre élevé de gouttes par jour???

    Répondre
  9. Jessica

    Dans les petites anecdotes de la honte me concernant, j’ai longtemps cru que la gemmothérapie concernant la thérapie par les gemmes. Ah bah oui, c’était plus logique ! ^^
    C’est très intéressant dis donc, j’avais déjà vu ce genre de chose sur les sites de vente bio mais je ne m’y étais jamais intéressée. Merci donc de ton éclaircissement et surtout du lien, je vais y aller jeter un coup d’œil car je suis très attirée par le spray pour la nuit et le transit.

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *