Le fait maison : pourquoi et comment

IMG_7626B

Ah le fait maison… Un sujet qui me passionne de plus en plus et que j’essaie d’intégrer autant que faire se peut dans mon quotidien. Bien sûr, je suis loin d’être parfaite en la matière et j’achète encore beaucoup de choses « prêtes à l’emploi ». Mais j’ai tout de même ma petite expérience dans le domaine et certaines recettes « fétiches » sont désormais récurrentes à la maison. Il faut dire aussi qu’habiter à la campagne et avoir un jardin aide beaucoup ;-)

J’avais envie depuis quelques temps de parler un peu plus amplement du « faire soi-même » par ici. Non pas pour culpabiliser les personnes qui n’y sont pas sensibles ou qui ont des difficultés à s’y mettre au quotidien (par manque de temps ou d’envie). Mais plutôt pour mettre en lumière les avantages du fait maison et pour donner au passage à ma bien modeste échelle quelques petits conseils en la matière.

–   P O U R Q U O I   –

Parce que c’est bon pour le moral et l’estime de soi – Faire certaines choses soi-même c’est y consacrer du temps, de l’énergie. C’est parfois laisser libre court à son imagination ou retrousser ses manches pour s’attaquer à quelque chose de nouveau. Quoiqu’il en soit, le résultat final est bien souvent accompagné d’un sentiment de fierté fort agréable (« c’est moi qui l’ai fait! ») ;-) Dans une société où des tas d’objets et produits nous sont proposés tout prêts, reprendre les rênes a ce petit goût d’autonomie et d’indépendance qu’on apprécie tant.

Parce que c’est bon pour notre corps – Qu’il s’agisse d’un bon petit plat maison, d’un produit cosmétique ou d’un nettoyant ménager, le fait maison a un avantage de taille : il nous permet d’en contrôler les ingrédients. Qui n’a jamais été décontenancé(e) face à une étiquette incompréhensible sur un produit? Additifs et colorants alimentaires, ingrédients cosmétiques polémiques, agents polluants et cancérigènes dans les produits ménagers… Le fait maison permet d’éviter toutes ces cochonneries en choisissant les ingrédients de son propre chef.

Parce que c’est bon pour la planète – Qui dit fait maison dit réduction des emballages. Côté alimentation, le vrac est désormais assez largement démocratisé pour de nombreux produits (pâtes, céréales, légumineuses, condiments en tous genres, noix…) Une fois un bocal acheté, on se contente de le remplir en utilisant si possible des petits sacs en voile de coton. Côté produits ménagers et cosmétiques, si les ingrédients sont souvent emballés (certains emballages étant néanmoins compostables ou recyclables) un seul contenant servira à la même recette pendant de nombreuses années.

Parce que ça soulage un peu le porte-monnaie – Faire certaines choses soi-même permet bien souvent de faire des économies. Si la somme totale de tous les ingrédients achetés en vue de la réalisation d’une recette revient à plus cher qu’un produit prêt à l’emploi, ils nous permettent la plupart du temps de faire cette recette plusieurs fois.

IMG_7634B

–   C O M M E N T   –

En préparant en grandes quantités – C’est la première astuce à appliquer si vous savez que (comme moi) vous avez des périodes de flemme ou de rush durant lesquelles vous ne pouvez pas vous permettre d’accorder trop de temps à du fait maison. Vous tambouillez un déodorant? Tambouillez-en deux! Vous faites cuire des légumineuses? Cuisez-en le triple et répartissez le surplus dans des bocaux à placer au congélateur. Vous préparez une sauce tomate ou de la compote? Préparez-en un peu plus et faites-en des conserves, elles seront fort utiles le moment venu.

En étant (un chouilla) prévoyant(e) – Le fait maison, ça s’anticipe un peu. Il vous faut tous les ingrédients sous le coude et des contenants à portée de main pour y placer vos préparations. Pourquoi ne pas tenir une petite liste avec toutes vos recettes, les ingrédients et ce qu’il vous faut racheter? Pensez également à réutiliser d’anciens contenants. Vous avez fini ce pot de purée de noix de cajou (cet exemple est pris purement par hasard, ahem). Ne pourrait-il pas vous servir à autre chose une fois lavé? Pour des confitures de mûres en été ou une pâte tartiner maison.

En faisant simple – Pour celles et ceux que la complexité apparente du fait maison effraie (pour les cosmétiques et produits ménagers notamment), il n’est pas utile de devoir jouer au chimiste. Contentons-nous de choses S.I.M.P.L.E.S! Chacun son métier. Vous n’êtes pas un(e) pro de la galénique cosmétique? Alors allez à l’essentiel, avec des recettes à base d’ingrédients bruts (huiles végétales, argiles, aloe vera, eaux florales…) Les cosmétiques maison ont le vent en poupe depuis plusieurs années. Certaines entreprises en profitent pour vous vendre moult ingrédients soi-disant tous plus indispensables les uns que les autres, et vous proposer des recettes avec 15 ingrédients et 15 étapes de fabrication. NON! Quant-aux produits ménagers, là encore, la simplicité doit être de mise avec des ingrédients « sains » dotés d’un faible impact écologique (vinaigre blanc, savon noir, bicarbonate de soude, huiles essentielles…) Si vous êtes perdu(e)s et avez peur de vous jeter dans le grand bain, les livres sur le sujet sont désormais nombreux, de même que les recettes sur internet (vérifiez tout de même le sérieux du site).

En étant indulgent(e) envers soi-même et envers les autres – Je l’ai déjà dit et je le répète une nouvelle fois : l’important n’est pas d’essayer d’être parfait(e) (ce qui est tout bonnement impossible) mais de faire de son mieux. Personne n’est infaillible et malgré tous les efforts que vous pourrez déployer, il y aura forcément des petites choses qui passeront à la trappe. Parce que vous avez un travail, des enfants, une maison à tenir, des extérieurs à entretenir… Nous avons tous et toutes une vie différente, faite de contraintes, d’envies, de projets, d’aspirations. Et nous ne sommes pas tous au même niveau d’engagement, qu’il s’agisse de santé, d’écologie ou encore d’éthique animale. Ne pas juger l’autre sur ce qu’il ne fait pas ou ce qu’il fait « mal » selon nous est essentiel. Et ne pas s’auto-culpabiliser encore plus. Félicitons-nous de nos efforts quotidiens et du chemin parcouru, c’est tellement plus gratifiant et productif!

IMG_7638B

–   Q U E L Q U E S   I D É E S    –

→ Une maison propre et saine au naturel – dans cet article de l’an dernier, je vous donne plusieurs petites recettes qui n’ont pas vraiment changé depuis : un spray multi-usages, une poudre à récurer, un nettoyant pour sols…

→ Du côté des cosmétiques, je fais quelques petites choses maison dont je suis vraiment ravie et qui ont toujours leur place dans ma salle de bain : un déodorant crème, un nettoyant gommant pour le visage, un shampoing sec, un soin huileux pour le visage

→ 8 astuces à adopter dans la cuisine – j’évoque également le fait maison dans cet article, à côté d’autres astuces que je mets en pratique à la maison depuis pas mal de temps. Pour des idées de recettes simples et végétales, rendez-vous dans la catégorie du blog concernée juste >> ici <<

*

J’espère que cet article vous aura plu. Je serais curieuse de savoir comment vous, vous voyez le fait maison. Cela vous tient-il à coeur de faire certaines choses par vous-même et pourquoi? Avez-vous des astuces / conseils en la matière?

41 petits mots

  1. Nathalie

    J’ai beaucoup apprécié cet article ! J’adore faire des cadeaux faits maison aussi. Cette année, pour Noël, je voudrais tester la pâte de fruits ou les marrons glacés ! (Oui j’y pense déjà ^^) Pour ma part, je suis adepte du fait maison autant que possible mais c’est vrai qu’on a tendance à culpabiliser quand on ne trouve plus le temps. Et je sais qu’à partir du moment où je prends l’habitude de faire qqch maison, souvent la version toute prête me semble fade par la suite ! Comme tu le dis très justement, le tout est de faire ce qu’on peut et se féliciter des efforts fournis, c’est déjà très bien ! :)

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci beaucoup Nathalie! Rolala les pâtes de fruits… C’est mon pêcher mignon lors des fêtes! =) Il faudrait aussi que j’essaie d’en réaliser moi-même (en cadeau de moi à moi héhé!) car celles qu’on trouve en magasin sont devenues trop sucrées pour mon palais… Je te rejoins aussi sur le moindre intérêt de la version prête à l’emploi qui passe après le fait maison, c’est autre chose! Bon dimanche!

      Répondre
  2. Kelyrin

    Wouahhh j’ai adoré cet article !! Et j’ai aussi adoré le fait que tu y glisses des petits liens partout, yes, ça me donne plus de lecture !! :) Ce que j’adorerais, c’est faire mes beurres d’oléagineux moi-même. Mais j’ai toujours l’impression qu’au final, par exemple pour le beurre de cacahuète, ça me coûte plus cher que d’acheter la version toute prête :/ et ça m’embête ! J’ai bien rigolé à la lecture de l’utilisation du shampoing sec, ça m’a rappelé que j’avais tenté une recette avec de la poudre de cacao une fois, et j’avais tellement l’impression de sentir le cacao toute la journée que ça m’a traumatisée et j’ai plus jamais retenté. Je me demande toujours comment les gens font, s’ils sentent le cacao ou pas, si ça les gène ou pas ! Moi j’avais trop trop peur que les gens le remarquent dans le bus ! J’ai le nez sensibe :D haha.

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Haha oui effectivement on a les cheveux qui sentent un peu le cacao! =D Mais en rajoutant une HE (comme l’ylang-ylang) c’est nettement mieux! ;-)

      Répondre
  3. peuzinelodie

    Waouh merci pour ce super article, je voulais savoir si tu as déjà partagé ta recette de liquide vaisselle et de savon pour les mains ? J’ai essayé et la recette que j’avais ( de la famille zéro déchet ) ne me convient pas . Merci de tous tes partages . Bises

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Pour le liquide vaisselle J’utilise tout simplement du savon de Marseille liquide coupé avec un peu d’eau et j’y rajoute de l’HE de mon choix. Idem pour le savon pour les mains sauf que j’y rajoute environ 5% de glycérine végétale pour plus d’hydratation et de douceur =)

      Répondre
  4. Agathe

    Je suis ta chaîne YouTube et je découvre ta plume :) J’ai la bocalite aiguë, je garde les bocaux des produits achetés, certains pour servir de contenants et d’autres pour ma maman qui fait des confitures, je dois parfois me battre avec mon amoureux pour les garder :D
    Sur le fait maison, côté cosmétiques je fais du dentifrice, j’ai une huile du soir (huile + he) et c’est tout. Quand j’aurai fini mes gommages je pense passer au fait maison. Pour l’entretien de la maison on est aussi dans le fait maison, lessive, produit pour le lave vaisselle, pshit à tout faire et nettoyage du sol au vinaigre. Et la cuisine, bien évidemment du fait maison, je me suis expérimentée au lacto fermenté, hier j’ai fait de la pâte à tartiner avec des noisettes du jardin, mais c’est beaucoup d’efforts ! Je fais aussi depuis peu mon granola, je pense quand même faire un bilan sur son coût pour voir si ça vaut vraiment la peine ! Je vais parcourir tes autres articles.

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci Agathe! =) Haha la bocalite aiguë, je connais! ;-) Jamais essayé le lacto fermenté, c’est compliqué?

      Répondre
      1. Agathe

        C’est hyper simple ! Il te faut un bocal, des légumes, de l’eau et du sel. Je ne te donnerai pas des conseils précis car je pense que c’est mieux que tu lises un article de qqn qui s’y connaît, mais le plus long c’est d’attendre que le processus ai fait son œuvre (3 semaines ?). Si tu as un trop plein de carottes (peut-être pas fréquent avec des lapins) ça donne un goût léger et un peu différent. Normalement soit c’est réussi, soit ça pue. Il y a peu de risque d’intoxication.

        Répondre
  5. Pureepicure

    Je fais aussi bcp de choses moi meme,
    Mon jardin pour produire mes legumes.
    Côté cuisine je cuisine beaucoup. Les livres de cuisine m inspirent beaucoup. J esssaie aussi de faire en quantité et de congeler (pains à hamburger…) mais j utilise aussi des trucs Qui me facilitent la vie ( conserves de légumineuses, surgelés de fruits pour faire des glaces…) j essaie de mixer pour que ce soit le plus économique/ le moins chronophage…
    Comme tu le dis C est hyper valorisant pour L estime de soi, de faire soit meme, de réduire ses déchets….
    Côté maison je fais ma poudre lave vaisselle, ma lessive, ma poudre effervescente pour les WC et un spray dégraissant au huiles essentielles. Et j achete les produits bodynature pour les sols et pour les plans de travail/ plaques inductions.
    Dans la salle de bain, je suis encore une vraie addict aux produits tous prêts de petites marques, mais je fais juste deo et sérum huileux avec de belles huiles végétales et HE.

    Merci Julie pour ces petits billets bien inspirants et Qui me confortent dans mes choix parce que je me retrouve beaucoup.

    Beau dimanche sous le soleil…

    Répondre
    1. Pureepicure

      J ai oublié de te dire que je t avais imitée et j ai fait de le poudre d’oranges cet hiver. Top top en cuisine comme dans des masques visages avec de l argile ou du rhassoul

      Répondre
    2. Julie Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour ce partage d’expérience Marie! Je suis entièrement d’accord avec toi sur l’équilibre temps passé / économies réalisées, c’est également comme ça que je fonctionne la plupart du temps. Et idem pour les cosmétiques, si j’apprécie faire quelques petites choses maison, J’ADORE aussi essayer de nouvelles choses réalisées avec soin, artisanalement tout ça tout ça =)

      Répondre
  6. Camomille

    Très intéressant! :) Pour ma part j’ai commencé à m’y mettre il y a plus ou moins trois ans après ma lecture de Zéro déchet de Béa Johnson, complétée par celle de mes blogs à tendance green préférés (dont le tien!). Surtout pour les produits ménagers, mais je commence à le faire en cuisine (même si ça reste limité car je n’ai qu’un balcon avec des plantes aromatiques et des tomates cerise). Pour la cosmétique je n’ai pas encore osé me lancer, mais ça me tente beaucoup car je vise à plus de minimalisme dans la salle de bains :) En tous cas comme tu dis, la fierté d’avoir fait un truc soi même c’est un sentiment génial et gratifiant! :D

    Répondre
  7. Marine

    Comme j’aime ce genre d’article un dimanche matin. Les articles comme cela sont tellement culpabilisant habituellement. Merci !

    Pour mon ménage, j’ai toujours été une adepte des produits purs. Du vinaigre pour faire la salle de bain, du savon noir pour le sol, un spray multi-usage pour tout le reste. Quel choc quand j’ai emménagé avec mon copain l’an passé, qui lui utilisait tous les produits chimique possibles. Depuis j’ai réussi à repasser à des recettes plus saine, et j’aimerai aller plus loin, en faisant ma lessive, mes pastilles de lave -vaisselle etc.
    La prochaine étape sera de le convaincre de prendre mes petits sachets en tissus pour acheter les fruits et légumes, mais ça, c’est pas encore gagné !

    Bon dimanche !

    Répondre
  8. Valérie

    « C’est bon pour le moral et l’estime de soi », comme tu as raison !!!! Depuis que mon homme et moi avons investi dans un robot multifonction, je suis à fond dans le fait maison et quel bonheur ! Brioche, sorbet, pain, pâte à pizza… je ne m’en lasse pas!
    Prochaine étape : la lessive maison !
    Merci pour cet article au top, comme d’habitude.
    Bon dimanche !

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci beaucoup Valérie! Ah les brioches maison… Je crois que c’est le summum du « bon pour le moral » côté cuisine! =)

      Répondre
  9. cécile30

    bonjour friendly-beauty

    merci bien sympa cet article
    j’ai aussi toujours eu beaucoup d’idée en ce qui concerne les produits ménager ou beauté ( d’ailleurs j’essaye d’inculquer à ma fille avec les produits aroma-zone) .
    je fait seulement mon produit de vaisselle avec : bicarbonate de soude / savon de marseille neutre et liquide/ et les HE (un citron et l’autre thym )
    bon dimanche et bonne fête des mamans :)
    cecile

    Répondre
  10. Amelie

    Merci pour cet article ❤️.
    J’aime beaucoup le fait maison,
    Pour moi c’est un autre mode de vie !
    Éco. – responsable, presque zéro déchet, qui permet de se faire plaisir chaque jour avec de bons produits et en faisant des économies !!
    J’ai commencé petit à petit par le vrac, je cuisinais déjà pas mal avant et maintenant je fais presque tout maison : pain, yaourt, gâteau pour le petit déjeuner / goûter, les repas… je fais mes produits ménagers, lessive et quelque produits cosmétiques : dentifrice, (je test un baume à lèvre coloré, au miel), j’aimerais d’ailleurs me trouver une recette de deo crème je vais regarder la tienne . Enfin voilà pleins de choses. C’est de l’organisation mais je préfère faire moi même que perdre mon temps à fixer la télé ou l’ordinateur.
    Grâce à ce nouveau mode de vie j’ai appris à ne plus surconsommer et je me contente de ce que j’ai. Et j’en suis très heureuse !!!! ☺️

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Exact, je ne l’ai pas mentionné mais faire maison permet aussi de revoir considérablement sa consommation à la baisse d’une certaine façon. Et puis comme tu le dis, c’est un autre mode de vie, qui nous reconnecte avec beaucoup de choses =) Pour le déodorant maison ma recette contient du bicarbonate, tu peux peut être regarder chez Meow Meow Tweet qui en propose un sans bicarbonate pour t’inspirer de la recette?

      Répondre
  11. natpiment

    une mine d’infos ton article et effectivement, sans ton culpabilisant …je fais juste la cuisine, nos propres glaces et confitures (merci le jardin !). Depuis qq temps, je diy pour nettoyer la salle de bain, le bicarbonate c’est top mais ce n’est pas si compliqué de nettoyer saine et diy . dis, tu me marraines pour penntybio ?

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci beaucoup! Je ne savais même pas qu’il y avait un système de parrainage avec Pennty bio! ^^ Il faut que je te donne mon mail?

      Répondre
  12. Céline

    Merci pour cet article, passionnant comme d’habitude…
    Je n’ai pas un grand appartement mais j’aime conserver les pots en verre pour y mettre le vrac, je fais ma lessive maison et j’utilise le moins de produits possible…
    Aurais tu une recette de déodorant sans bicarbonate ? Je suis très contente du Schmidts sensitive mais j’aimerais bien tenter une version maison…
    Et pour la cuisine maison, je suis une convaincue depuis longtemps, j’ai d’ailleurs surpris une cousine de mon mari qui me demandait si je cuisinais tous les jours, en répondant qu’on mangeait bien tous les jours, ça l’a scotchée mais c’est tellement naturel pour moi de cuisiner, notamment avec des astuces comme les tiennes de cuisiner en gros pour plusieurs repas…

    Bonne continuation à toi, où en sont vos projets de mutation dans le sud ?

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Coucou Céline. Pas de recette de déo sans bicarbonate désolée. En revanche, peut être que tu peux regarder chez Meow Meow Tweet et t’inspirer des ingrédients de leur déodorant sans bicarbonate pour élaborer ta propre recette? =)
      Pour le sud on reste dans l’attente des réponses aux questions qu’on a posées (côté salaire er immobilier notamment). Elles devraient arriver début juin, affaire à suivre…

      Répondre
  13. Leslie

    J’adore le fait maison, que ce soit au niveau de la cuisine, des cosmétiques.. J’y ire beaucoup plus de plaisir et de satisfaction. Et en plus, c’est pour moi une façon de lutter contre les grosses industries !

    Répondre
  14. Lo

    Super intéressant !
    Pour ma part j’aimerais beaucoup m’y mettre plus sérieusement… malheureusement, je trouve que ce n’est pas toujours facile quand on vit dans un petit appartement :( mais je rêve déjà du jour où on retournera dans le sud, où on pourra avoir notre petit potager, un CONGELATEUR <3 et de la place pour stocker tout plein de bocaux !
    Bonne fin de dimanche Julie :)

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Oui j’admets volontiers que pour faire beaucoup de choses soi-même il faut avoir un peu de place pour stocker… Je te souhaite que ça arrive bientôt ;-)

      Répondre
  15. Aurélie

    Super article qui montre qu’on peut faire maison simplement et qu’en plus on ressent beaucoup de satisfaction.
    Je me suis mise à faire pleins de choses maison depuis que ma conscience écolo c’est révélée au grand jour et que je recherche des produits naturels.
    Faire mes cosmétiques me permet d’avoir des produits adaptés et pas trop chers : sérum huileux pour le visage ( avec l’aloe vera, plus besoin de crème du jour), deo, dentifrice, shampoing solide ( j’avais pas trouvé l’idéal !).
    Produits managers à base de vinaigre, bicarbonate de soude ( acide citrique, cristaux de soude pour certains).
    En fait, quand on a en stock les ingrédients de base, on arrive à faire pleins de choses, facilement. Et ça dure une éternité ( shampoing solide ou cake vaisselle par exemple) donc les tambouilles sont en fait rares.
    Et pour la cuisine aussi ( surtout quand on aime bien manger !), je fais des parts supplémentaires que je mange un autre jour de la semaine ou que je congèle.
    Et je tambouille maintenant pour ma famille et je contamine mes amis !
    Je suis aussi satisfaite de ne plus donner mon argent à de grands groupes industrie.

    Aurélie (latomatesevade.com )

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci pour ce partage d’expérience Aurélie! Et je suis d’accord, quel bonheur de ne plus financer de grands groupes qui ne correspondent pas à nos valeurs! =)

      Répondre
  16. Rosenoisettes

    Coucou !
    Je suis aussi adepte du fait-maison, je trouve ça vraiment fun à faire en plus d’être économique et écologique.
    Pour le savon pour les mains j’utilise des pains de savon saponifiés à froid, c’est pratique aussi et ça s’emporte facilement en voyage.

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Coucou! On est aussi des adeptes des pains de savons SAF mais dans la cuisine on reste sur un format liquide parce qu’il sert très très souvent (un pain de savon fonderait en moins de deux) =D

      Répondre
  17. Sylvie

    Merci pour ces idées inspirantes. Mais deux questions me taraudent : comment et pourquoi la poudre d’orange ? (je n’en trouve pas la trace ailleurs sur le blog).
    En passant… MERCI pour ce merveilleux blog. Sincèrement.

    Répondre
  18. Helychrise

    Depuis quelques temps et surtout depuis que j’ai déménagé à l’étranger, je suis passée à davantage du fait maison. J’ai surtout simplifié les produits que j’utilise, en me tournant vers les compos les plus simples avec des ingrédients multi usage. Huiles végétales, huiles essentielles, aloe vera, miel, beurre de karité.
    Mon portefeuille me remercie et ma peau aussi!
    Et maintenant quand j’achète je réfléchis à deux fois .
    Merci pour cet article ! Bises

    Répondre
  19. Nathalie

    Bonjour,

    Article très intéressant ! Sauvegardé parmis mes favoris :)

    D’où est-ce que vous avez votre matériel (pour le savon liquide fait maison et les crèmes etc.) svp ? Très jolie…

    Bonne journée !

    Répondre
  20. kateginger63

    Super article qui résume très bien. Je suis une adepte du fait-maison depuis 20 ans.
    Cosméto, jardinage, cuisine, entretien linge et maison, savon à froid, couture avec récup tissus, et surtout j’utilise les plantes sauvages en cuisine. Lacto-fermentation, levain, …
    J’initie mes 3 enfants petit à petit.

    Très chouette blog.

    Répondre
  21. Mariontreize

    A la maison aussi on essaie de plus en plus de faire du fait maison. Et pour exactement les raisons que tu as cité même si la primordiale est la réduction de déchets. Là j’attends de terminer des produits ménagers pour commencer des nouvelles tambouilles, mais je m’étais déjà beaucoup inspirée de ton article à ce sujet ! J’ai d’ailleurs adopté ton spray multi-usages, la poudre à récurer et je suis fan des chiffons pour vitres et miroirs. Côté cosmétique je m’y mets très doucement car je suis abonnée à la Nuoobox pour découvrir de jolies marques et du coup je reçois souvent crème, shampooing etc et avant de tous les terminer j’en ai pour un moment (et je risque d’en recevoir d’autres entre temps). Peut être j’arrêterais un jour cette box mais j’aime beaucoup leurs découvertes donc ce ne sera pas pour toute de suite je pense ! Par contre j’ai fait une huile à barbe pour mon homme et il en est fan ! Et j’ai tout de même un livre de recette de cosmétique solides qui m’attend sagement.
    Idem j’ai commencé les courses en vrac et à ranger en bocaux suite à ta vidéo où tu en parles et depuis je fais de plus en plus les courses en vrac ! D’ailleurs une épicerie de vrac a ouvert dans ma ville et autant dire que je suis la plus heureuse car en plus de vendre de l’alimentaire, ils vendent aussi de la lessive, vinaigre blanc, dentifrice etc. Ainsi que des « accessoires » comme une capsule à Nespresso en métal, des pailles en inox…
    Dernièrement je me tente à la sauce tomates avec morceaux maison. J’achetais toujours une conserve qui avait une compo extra : tomates 100%. Et je me suis dit « bon ok, ça je devrais pouvoir faire ». Du coup fini les conserves !

    Très bel article en tout cas, toujours aussi fan de ce que tu fais !

    Répondre
  22. Blue Althea

    Heeey.
    Allez hop hop, article en favoris ! J’essaye de plus en plus de passer ma famille au fait maison, ce qui est un peu difficile quand les parents ne veulent pas changer leurs habitudes. C’est surtout pour les produits ménagers que j’ai du mal à les faire changer d’avis, quand on te dis toute ta vie que l’eau de javel est la plus efficace pour éliminer les « bactéries » et que ta fille vient et te propose du vinaigre blanc + HE de citron tu la croit pas haha .. en tout cas merci pour cet article, ça me motive encore plus !
    Des bisous
    Blue Althea

    Répondre
  23. Alix - A tire d'Elle

    Merci pour cet article vraiment intéressant et complet !
    Et en matière de cosméto, je suis pas trop adepte du fait maison, parce que je me situe encore plus dans du minimalisme sinon, je tiens pas une routine avec plein de choses… Donc pour moi :
    – huile de coco : démaquillage, hydratation (visage corps cheveux),
    – Aloe vera en gel / en vraie plante : hydratation cheveux, crème de jour et après soleil
    – Argile blanche : dentifrice et masque de visage.
    Pour le reste des masques, gommages et tout, j’en fais si rarement, que souvent le plus simple est de piocher dans le frigo (sucre, huile d’olive) ou dans le jardin (oeuf occasionnellement (de vraie poule heureuse, même si je sais que c’est pas partagé ici), fruits)!
    C’est toujours un plaisir de te lire !

    Répondre
  24. Emy Jolie

    Hello ! Ouahou superbe article !!! J’aime beaucoup le fait-maison, la satisfaction de réussir, de partager à son entourage etc… D’ailleurs ma dernière réussite c’est une crème de jour haha ! Ah et une petite pousse de bleuet sur le rebord de ma fenêtre (oui il m’en faut peu :D)
    Le seul truc qui pêche c’est dans la cuisine, manque de courage et de motivation.. Surtout en hiver ! Là avec les beaux jours, les salades composées à faire etc.. je suis déjà plus motivée à ne pas acheter tout fait mais bon :/
    Bisouuus :)

    Répondre
  25. Virginie Avrilsurunfil

    Le fait-maison tient une place de plus en plus importante dans mon quotidien ! Créatrice de bijoux et passionnée de DIY, ça en explique en partie la raison ! La satisfaction de faire soi-même, la connaissance de ce que l’on mange ou l’on se met sur la peau, la réduction des déchets, une source de motivations qui me pousse à aller plus loin.
    Depuis 1 an 1/2 ma garde-robe est fait maison… plus aucun achat de fringue pour la shopping addict que j’étais.
    Produits ménagers, cosmétiques, cuisine, de plus en plus je fais moi-même ! Même certains objets de déco y passent.
    Et comme toi, j’essaie de faire simple et en quantité pour les jours de flemme !

    Répondre
  26. Alicia

    Franchement, je te remercie pour cet article, il est à la fois explicite et intéressant. Il n’y a rien de tel que de créer soit même ses produits et là, j’ai tout plein d’astuces.

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *