Je m’essaie à la réflexologie plantaire

Vous souvenez-vous de la réflexologie? On avait brièvement évoqué cette technique de “massage” chinoise dans cet article. Je vous avais dit que j’étais déja particulièrement emballée par la réflexologie palmaire (massage des mains) et il y a quelques mois, j’ai eu l’occasion de faire une séance complète de réflexologie plantaire (massage des pieds, logique ^^). Plus qu’emballée, je suis désormais convaincue par cette médecine douce à laquelle on peut s’essayer seul.e à la maison.

En quoi ça consiste?

La réflexologie se base sur un postulat simple : à chaque organe, glande ou partie du corps correspond une zone ou un point sur les mains et les pieds. Pas étonnant lorsqu’on sait que ces derniers sont d’incroyables réceptacles de terminaisons nerveuses : 3000 pour les mains et 7200 pour les pieds! On y accumule donc énormément de tensions. La réflexologie permet non seulement de les détendre, voire de les éliminer pour les plus petites, mais aussi d’activer la circulation sanguine et de stimuler le corps pour qu’il retrouve un certain équilibre.

Il y a quelques mois j’ai pu bénéficier d’un bon d’achat sur le site Unizen afin de choisir le soin de mon choix, dans la ville de mon choix. Après avoir hésité entre sophrologie et réflexologie, je me suis tournée vers cette dernière, étant vraiment très curieuse à son sujet. Et cette séance a été particulièrement “révélatrice” et éclairante.

Pour celles et ceux que ça intéresse, je me suis rendue au cabinet de Sophie Hourtach, praticienne en acupuncture et réflexologie à Rennes. C’est une personne très douce, qualifiée, et à l’écoute, avec qui le contact a été très aisé. Son “cabinet” est des plus agréables : rempli de tapis douillets, de bols chantants… On s’y sent de suite plus zen et détendu.

Sophie a commencé par me poser diverses questions sur mon mode de vie, mon état “émotionel” et les éventuels maux rencontrés ces derniers temps. Un lavage de petons plus tard, elle a pratiqué une séance complète de réflexologie plantaire en m’expliquant de temps à autres à quoi correspondait tel ou tel point.

Deux se sont révélés extrêmement sensibles voire douloureux : l’utérus et la vessie. Peu étonnant lorsqu’on sait que je suis régulièrement sujette à l’inconfort urinaire, aux cystites, et compagnie. Sophie a donc davantage insisté sur ces points. Autant le dire, même si j’essayais de me détendre au maximum en respirant lentement avec le ventre et en me concentrant sur cette respiration, c’était loin d’être une partie de plaisir ^^’

La séance s’est terminée par une petite session de bol chantant. Sophie l’a posé sur mon ventre – chose que je ne fais jamais avec le mien à la maison – et oh mon dieu ces vibrations ressenties dans tout le corps! Ça m’a fait un bien fou!

Après la séance, nous avons fait un petit “bilan” et Sophie m’a expliqué qu’en médecine chinoise, la vessie est considérée comme le “cœur” des peurs et angoisses… Oui coucou c’est moi Julie, l’hypersensible angoissée de la vie! Ahem. Je vous en parlais dans l’article dédié à mon expérience avec les fleurs de Bach, je suis une personne très anxieuse de nature, chez qui les peurs et angoisses quotidiennes arrivent rapidement. Pas étonnant donc qu’un inconfort urinaire survienne régulièrement…

Inconfort qui n’est d’ailleurs souvent pas infectieux puisque non douloureux et court. Il va, il vient, et passe généralement en quelques heures, comme si mon corps me lançait simplement une alerte → “tu as peur de / pour quelque chose, je le sais, il faut que tu évacues tout ça”. (Je précise que j’ai évoqué ce point avec ma médecin généraliste à plusieurs reprises et que ça ne lui paraît pas déconnant) ;-)

En sortant du cabinet, je me sentais incroyablement légère, vraiment! J’éprouvais une sensation très curieuse au niveau des membres inférieurs, qui me semblaient moins raides, plus souples, comme s’ils ne m’appartenaient pas ^^ Bon, ce sentiment n’a duré qu’un temps mais il m’a convaincue de retenter cette “expérience” à la maison, en auto-massage.

Parce que oui, la réflexologie plantaire (ou palmaire d’ailleurs) a cet énorme avantage : elle peut être pratiquée seul.e Je vous l’accorde, c’est toujours bien plus agréable de se faire masser par quelqu’un d’autre, un praticien qualifié notamment. Mais l’auto-massage peut aussi se révéler plus agréable et “efficace” dans le sens où nous connaissons notre corps comme personne d’autre. L’important étant, bien entendu, d’identifier correctement le ou les point(s) à masser (voir photo ci-dessous). Attention néanmoins, la réflexologie est déconseillée dans certains cas, chez les femmes enceintes notamment. 

J’avais un peu perdu le pli de ces petits auto-massages depuis cette séance d’il y a quelques mois, et je m’y suis remise régulièrement depuis la pose de mon stérilet il y a plus de trois semaines en ciblant la vessie et l’utérus. Ces points sont toujours assez douloureux, l’auto-massage est donc loin d’être une partie de plaisir. Mais le mieux-être qui suit est tellement agréable que je me plie volontiers à “l’exercice”.

Bien que le soulagement ne dure qu’un temps, il est indéniable sur mes douleurs post-pose du stérilet. Et – je touche du bois – voilà plusieurs jours que je n’ai pas souffert de douleurs aigües, comme j’avais pu en connaître ces dernières semaines (ALLÉLUIA!)

Bien entendu, la réflexologie ne fonctionne pas seule et elle a principalement pour objectif de détendre / soulager, et non de soigner. Mais de mon côté, couplée à ma fidèle amie la bouillotte et aux infusions de plantes (sauge, framboisier, ortie, achillée, camomille romaine), elle s’avère très efficace.

Côté massage, j’apprécie l’effectuer avec un peu d’huile végétale pour le rendre encore plus relaxant. Bien entendu, n’importe quelle huile végétale fait l’affaire! J’utilise personnellement l’huile délicieuse de la petite marque artisanale Louise Emoi (qui propose par ailleurs d’excellents savons saponifiés à froid dont on aura l’occasion de reparler).

Elle contient notamment des huiles végétales de sésame, de noyau d’abricot et de jojoba, idéales pour le massage car ni trop sèches, ni trop grasses. Et elle est parfumée avec une synergie d’huiles essentielles que j’aime beaucoup et que je trouve très relaxantes : yang-ylang, cyprès, géranium rosat et lavande vraie.

Alors, la réflexologie ça vous parle? Connaissiez-vous cette méthode de massage?

10 petits mots

  1. Pêche & Églantine

    J’en ai souvent entendu parler et cela m’a toujours fasciné de savoir que tout notre corps se retrouvait dans nos petits petons ! En tout cas cet article est très intéressant et ton témoignage donne vraiment envie de se pencher sur cette pratique.Je trouve cela incroyable et en même temps très étrange… En tout cas en tant qu’adepte des techniques “alternatives” il faudra vraiment que j’essaye !
    Tu y étais aller avec des questions ou intentions particulières ?
    Comment réalises tu ces auto massages ? Car se donner ses sensations à soi même est souvent bien plus compliqué que lorsque cela est fait par une autre personne !

    Belle journée Julie,
    Pêche
    https://pecheneglantine.fr

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Pour les massages, je cible tout simplement les points concernés et j’effectue des petits mouvements circulaires assez appuyés avec le pouce, avant de finir par des mouvements plus amples, pour une “détente générale”. C’est effectivement très intriguant comme “pratique” mais je ne peux que constater que ça fonctionne bien sur moi =)

      J’étais allée à la séance sans question particulière, je ne lui avais d’ailleurs pas précisé (dans notre conversation préalable au massage) que j’étais souvent sujette à l’inconfort urinaire.

      Répondre
  2. Élise

    J’ai une l’occasion d’en faire une il y a quelques années et cela a été révélateur pour moi aussi. J’ai les mêmes problèmes que toi Julie avec des crises d infections urinaires et mycoses combiné à une très mauvaise circulation du sang: la réflexologie m’a vriament soulagée, avec une sensation de légèreté après la séance dans mes jambes, une très très grosse envie de faire pipi aussi j’avoue. J’ajouterai que j’ai inclus des petites sessions massages de pieds/ réflexologie avec mon copain lorsque nos semaines ont été compliquées et c’est très régénérant.

    Répondre
  3. ChaM

    En grande adepte de la réflexologie plantaire : merci Julie pour cette mise en lumière !

    J’ai appris tellement de choses en me penchant sur cette pratique, notamment (comme tu l’évoques dans cet article) à mieux comprendre mon corps et les messages qu’il m’envoie. Avec l’hypnose ericksonienne et les fleurs de Bach, la réflexologie m’a souvent permis de traverser des épreuves de manière plus sereine, plus consciente et surtout plus active (je reste persuadée que nous sommes notre premier médecin, et que nous avons en nous les clés du mieux-être… ce qui n’empêche pas d’avoir recours à des professionnels, parce qu’il faut bien le dire, parfois la solution est bien cachée, parfois on ne souhaite pas la voir, ou encore, si elle était écrit en chinois, ce serait la même chose !)

    Aujourd’hui encore, je fais de temps à autre des séances d'”entretien” (auto-massages ou via mon compagnon) qui me permettent de maintenir un certain équilibre.

    Et pour celles et ceux qui souhaitent approfondir la question (et ne pas faire n’importe quoi, parce que, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une médecine “naturelle”/”alternative” qu’elle est anodine), Mireille Meunier a écrit d’excellents bouquins sur le sujet :
    – “Manuel approfondi de réflexologie plantaire” : il est assez technique, très complet, et se base beaucoup sur l’anatomie-physiologie et la médecine “classiques” (mais c’est bien aussi de savoir comment ça fonctionne là-dedans !)
    – “L’énergétique chinoise appliquée à la réflexologie plantaire” : étant très sensible à la médecine traditionnelle chinoise (énergies, méridiens, corrélations corps/esprit, “horloge” des organes…), celui-ci me parle bien plus, et je le trouve plus accessible que le précédent. Mais les deux se complètent.

    Belle journée !

    Répondre
  4. Rosenoisettes

    Coucou !
    J’ai toujours souhaité essayer la réflexologie plantaire, tout comme l’acupuncture d’ailleurs, et ton témoignage est vraiment intéressant à lire !
    C’est vrai qu’il m’arrive de masser les pieds lors du yoga mais je ne pense pas particulièrement à cibler une zone de pied. Du coup je vais essayer d’y penser ce soir en ciblant le dos et les hanches.
    Merci ! Bonne journée ~ 

    Répondre
  5. Marie

    Cette pratique me fascine depuis longtemps, et ton témoignage m’a donné l’élan nécessaire pour m’y essayer ;)) en revanche, lorsque je regarde bien la cartographie, il y a des zones tellement précisément localisées et tellement proches les unes des autres Que cela ne doit pas être évident de bien cibler !
    Je m’y mets dès ce soir, merci pour ce retour tres enrichissant. :)

    Répondre
  6. Mignoned

    Salut Julie,
    Mont a ra mat ? Tu vas bien ?
    Je suis contente que tu nous parles de la réflexologie plantaire. Je me suis fait également masser les pieds par une réflexologue alors que je suis une personne qui n’aime pas qu’on touche ses pieds. Mais, alors là, quelle séance de détente ! Elle a des doigts de fée ! J’ai fait plusieurs séances et j’adorai quand elle insistait sur la zone du Plexus solaire. Elle aurai pu appuyer plus fort, ça m’aurait pas déranger tellement ça me faisait du bien.
    Elle a pu détecter quand j’ai mangé trop de sucrerie rien qu’en pressant sur une zone (je ne sais plus laquelle mais je crois que c’est celle le foie), c’était bluffant ! De plus, elle est également naturopathe et elle a pu me conseiller niveau alimentaire. Elle utilise que des produits Bio.
    C’était vraiment de très bonnes séances !

    Répondre
  7. Aude

    J’ai déjà fait quelques séances de réflexologie plantaire, notamment pour me soulager de migraines vraiment très fortes et presque quotidiennes, et c’est la seule technique qui avait fonctionné ! Plus aucune migraine pendant 6 mois, j’tais bluffée.
    Merci d’avoir partagé ton expérience !

    Répondre
  8. CLAIRE

    J adore la réflexologie plantaire ! Dès que j ai mal au ventre par exemple, je me masse les pieds en ciblant les points douloureux. Généralement la douleur passe d elle même :)

    Répondre
  9. Sophie

    Je me retrouve beaucoup dans ta description de personne angoissée qui fait régulièrement des infections urinaires rapides, quelques heures, tout au plus, puis ça passe, pareil. Il serait donc intéressant que je me penche sur le sujet, mais je ne sais pas trop par où commencer, je n’y connais tellement rien que je ne sais même pas où commencer à chercher les bases…
    J’aimerais également me mettre aux huiles essentielles, aux fleurs de bach (j’ai lu tes articles sur le sujets), mais là encore, je me sens un peu perdue. J’ai demandé conseil pour un titre de livre pour débuter mais les gens ne semblent pas d’accord entre eux…
    Si tu as un titre à me proposer… Sur tous ces sujets :p je suis preneuse !

    Merci pour ces partages passionnants :)

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.