Biscuits choco-caroube fourrés à la crème de cajou

Imaginez des biscuits à la caroube un peu croustillants sur le dessus et moelleux à l’intérieur, superposés l’un sur l’autre avec une couche de crème de cajou vanillée entre les deux, le tout recouvert de chocolat noir. C’est la recette du jour ;-)

Depuis quelques semaines je cherchais une petite cafetière à piston en inox afin de remplacer celle que je possédais jusqu’alors mais qui est en plastique et qui a fini par se fendre sur un côté. J’ai trouvé mon bonheur chez Melitta qui en propose une d’une taille parfaite, tout du moins celle qu’il me faut pour me préparer 2 à 3 tasses de café ou d’orgé pour la matinée ou le goûter lorsque je n’ai pas envie de thé.

Comme vous le savez sûrement, Melitta propose des cafetières, bouilloires et autres accessoires autour du café. C’est une marque avec laquelle je suis familière depuis toute petite, ma maman ne jurant – encore aujourd’hui! – que par elle s’agissant des cafetières, filtres à café, etc…

Le plus de cette petite cafetière : sa double paroi qui maintient la boisson suffisamment chaude pendant un certain temps, de quoi déguster quelques douceurs entre deux tasses. Et en parlant de douceurs, voici une recette qui, ma foi, s’accorde très bien avec une petite tasse de café ;-)

INGRÉDIENTS (pour 8 à 10 biscuits)

Pour les biscuits

  • 200 g de farines sans ou “pauvres” en gluten*
  • 50 g de sucre de canne
  • 2 cuillères à soupe bombée de poudre de caroube
  • 1 pincée de sel
  • 60 ml d’huile neutre (j’utilise de l’huile de tournesol désodorisée)
  • 50 ml de sirop d’érable
  • 4 à 6 cuillères à soupe d’eau

* Vous le savez, j’essaie de lever un peu le pied sur le gluten… J’ai utilisé 110 g de farine de riz, 50 g de farine de millet et 40 g de farine de freekeh que je vous présentais ici. Mais ça fonctionne également très bien avec de la farine de blé ;-)

Pour la crème de cajou

  • 120 g de noix de cajou préalablement trempées pendant au moins 3 heures
  • 80 ml d’eau
  • 40 ml de sirop d’érable
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille

Pour le nappage

  • 170 g de chocolat noir pâtissier

RECETTE

→ Préparez les biscuits

1. Préchauffez votre four à 180°.

2. Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs : les farines, le sucre, la poudre de caroube, le sel et la cannelle.

3. Dans un bol, fouettez ensemble l’huile et le sirop d’érable, puis versez ce mélange sur les ingrédients secs.

4. Mélangez à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à ce que tous les ingrédients soient liés. À ce stade, la texture ressemble à celle d’un crumble.

5. Ajoutez 2 par 2 les cuillères d’eau en mélangeant bien entre chaque ajout jusqu’à ce que vous puissiez former une boule de pâte non collante, brillante sans être trop humide.

6. Abaissez la boule entre 2 feuilles de papier cuisson à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à une épaisseur d’environ 5 mm. Puis découpez des biscuits carrés à l’aide d’un couteau.

7. Enfournez pour 10 à 15 minutes de cuisson (dépendant de la puissance de votre four). Comme pour les cookies, les biscuits vous paraîtront mous mais continueront de cuire sur la plaque une fois sortis du four. Réservez et laissez refroidir.

→ Préparez la crème de cajou

1. Égouttez et rincez les noix de cajou

2. Mixez tous les ingrédients au blender

→ Formez les biscuits

1. Faites fondre le chocolat au bain marie.

2. Pendant ce temps, déposez sur un biscuit un peu de crème de cajou vanillée (environ 1 cuillère à soupe) et posez par dessus un autre biscuit en appuyant légèrement.

3. Une fois le chocolat fondu, nappez-en les biscuits en recouvrant le dessus et les côtés. Puis laissez refroidir à température ambiante quelques heures (au réfrigérateur le chocolat craquèle à cause du choc de température).

J’espère que la recette vous plaira si vous la réalisez. Comme d’habitude, n’hésitez pas à m’en faire retour ♥

Création de contenu sponsorisé pour Melitta

11 petits mots

  1. audrey

    Oh nom di diou! ça a l’air trop bon! Décadent à souhait = parfait pour ces temps de caillage de meules! j’ai bien envie de faire ça le weekend prochain mais en parfument légèrement la crème de cajou avec du café… ou de la chicorée… Merci pour cette recette!

    Répondre
  2. Mathilde L'Arbre-en-ciel

    Bonjour Julie,
    Voilà une recette à tester d’urgence en ces temps pluvieux…! Au passage, ta nouvelle coupe de cheveux te sied à merveille, et pour te rassurer (un peu) sur ta perte de cheveux, comme disait ma sage grand-mère : “la nature a horreur du vide !” (quand après une opération dentaire je pensais que ma gencive – dont on m’avait prélevé un bon morceau – ne repousserait jamais et que j’allais rester toute ma vie lèvres closes…!). En attendant, reprenons donc un petit biscuit fourré, tiens ! Belle journée à toi, et merci encore pour ce partage.

    Répondre
  3. Marie

    miam ca a l’air trop trop bon, je vais tester…

    attention par contre c’est trop gras, tropriche… pour nos petites fesses (je plaisante bien sûr c’était un petit clin d’oeil à ta “mise au point”… à ceux qui veulent éduquer )

    bise

    Répondre
  4. ISABELLE

    Gateaux mangés et approuvés. Bon, j’ai un peu raté les cookies: trop fins et donc trop secs. Mais après 2 jours, la ganache les a ramolli et c’était très bon. A refaire

    Répondre
  5. Alison

    Oh mon Dieu, ces biscuits ont l’air DI-VIN !! On dirait des biscuits industriels très mauvais pour la santé haha. Et ce glacage chocolat… Je vais m’empresser de les faire ce weekend ! Merci Julie pour la recette :)

    Répondre
  6. Marion

    Bonjour Julie,
    Je viens de découvrir ton blog grâce à tes vidéo Youtube ! J’adore ta fraîcheur et spontanéité ainsi que ta démarche écolo.
    J’ai testé ta recette de cookies caroube-amandes que j’ai beaucoup aimé. Je l’ai faite pour finir une boite de poudre de caroube et voilà que tu nous proposes une autre douceur avec le même ingrédient. je vais être obligé de retourner en magasin bio et je vais craquer pour d’autres produits, c’est sûr ! Rhooooo, quel dommage pour moi qui essaie de désencombrer son épicerie :-DDD

    Répondre
  7. Caroine

    Hello Julie,
    Je viens de lire quelque chose qui m’a fait pense a toi et ton amour de la Drome (apres la Bretagne bien sur :)). C’est l’histoire de la famille Markal qui a apporte le boulghour en FR et est aujourd’hui la premiere entreprise biologique dans la Drome avec son magasin local.
    https://magazine.laruchequiditoui.fr/markal-de-larmenie-au-label-biologique/
    Pardon pour le manque d’accent, je travaille sur un clavier qwerty au bout du monde.
    Belle journee !

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.