Roadtrip en Irlande | Mizen head et Sheep’s head

IMG_6599

Après avoir quitté notre Airbnb de Schull, nous nous sommes tranquillement dirigés vers le bout de la péninsule de Mizen head, pour laquelle on a eu un gros coup de coeur. Nous avions prévu de faire la (petite) ascension du Mont Gabriel (à quelques kilomètres au nord de Schull) mais nous étions déjà un peu en retard sur notre « programme » donc on l’a mise de côté.

On s’est directement rendus au Visitor’s Centre de Mizen head, tout au bout de la péninsule. L’endroit, bien que très aménagé, est extrêmement sauvage et impressionnant. Nous sommes les premiers visiteurs de la journée, l’endroit est désert, PARFAIT! Après s’être acquittés de 15 € (billets d’entrée à 7,50 € par personne), on espère ne pas être déçus et on commence à marcher tranquillement le long des falaise déchiquetées.

Plus on avance, plus on en prend plein les yeux. Plusieurs chemins mènent à différentes plate-formes avec, du coup, différents points de vue. Certains sont vraiment à couper le souffle!

mizen headmizen headmizen headmizenheadpont de mizen head

Tout au bout, pour accéder au phare, il faut franchir le fameux pont de Mizen head qui surplombe une large faille dans l’océan. Très impressionnant! De l’autre côté, le phare et ses 3 salles se visitent. On y découvre des anciens appareils de télégraphie, des scènettes de reconstitution de la vie des gardiens de phare… On a beaucoup aimé cette petite visite et c’est à ce moment là qu’on s’est dit « oui, ça vaut les 15 € » ;-)

Le cap de Mizen head est vraiment un superbe site qui mérite d’être visité si vous passez par le sud ouest de l’Irlande. Assez grand (comptez 1h30 de visite pour prendre votre temps), il propose de nombreux chemins et points de vue qui méritent tous le détour, surtout lorsqu’il fait beau. L’eau est presque turquoise à certains endroits, magnifique!

mizen head mizen headmizenheadB mizen headplage de barleycove

En repartant, nous nous sommes arrêtés pour déjeuner « en hauteur », avec une vue magnifique  sur la plage de Barleycove, l’une des plus belles du sud ouest de l’Irlande. Puis on a emprunté la coast road (route côtière) pour rejoindre Durrus, une route assez sauvage et escarpée. Si on a de la chance, il est possible d’apercevoir des phoques dans les rochers au niveau de Dunmanus. Elle n’était visiblement pas avec nous à ce moment là puisque de notre côté, on a dû se contenter des rochers seulement ^^’

Une fois arrivés à Durrus, petit village paisible, nous avons pris la route menant à Kilcrohane puis continué ensuite jusqu’au bout de la péninsule de Sheep’s head. On a encore une fois adoré cet endroit, excessivement calme et vallonné, idéal pour de jolies balades à pied. Le vent s’étant levé, nous n’avons pas marché autant que nous l’aurions voulu mais nous y avons tout de même passé un super moment. L’atmosphère était d’ailleurs vraiment particulière à cause du « sifflement » lancinant des fils électriques malmenés par les bourrasques du vent. Ça nous a encore plus donné le sentiment d’être seuls au monde ;-)

sheep's headsheep's headsheep's head

C’est aussi sur cette péninsule qu’on a rencontré « nos premiers moutons ». On en avait vu (évidemment) les premiers jours mais de loin, sans réellement les approcher. Là, nous avons été plus que gâtés! On va dire que la péninsule de Sheep’s head porte bien son nom ;-) J’ai passé de looongues minutes à les photographier sous toutes les coutures, ils semblaient si doux et curieux <3 Et puis nous sommes arrivés en Irlande en pleine saison d’agnelage alors voir tous ces petits agneaux gambader, sauter, jouer, ça a fait fondre mon petit coeur.

C’est toujours après ce genre de « rencontre » que je me dis qu’arrêter la viande a été l’une des  meilleures décisions que j’ai prises, il y a quelques années maintenant. J’ai aussi remarqué, sans le lui dire, que l’amoureux n’avait pas mangé d’agneau ou de mouton lors de nos dîners au restaurant durant ce roadtrip (alors pourtant que de nombreuses spécialités locales sont à base d’agneau, ce n’est pas ça qui manquait au menu…) Je ne sais pas si c’était par respect pour moi ou parce qu’il chemine lui aussi de son côté, petit à petit, mais ça m’a mis du baume au coeur =)

sheep's head sheep's headsheep's head

En fin de journée, nous avons quitté la péninsule de Sheep’s head pour rejoindre celle de Beara qui nous a elle aussi réservé de bien jolies surprises.

À bientôt!

→ Les précédents articles sur notre roadtrip en Irlande : 

→ Et si vous préférez écouter plutôt que lire, je vous rappelle que deux vidéos sur ce roadtrip sont disponibles sur la chaîne : ici et 

17 petits mots

    1. Julie Auteur de l’article

      La couleur de l’eau m’a vraiment laissée sans voix sans place, ce bleu changeant est complètement dingue! =O

      Répondre
  1. Agathe

    Certaines photos me font penser à l’Islande (un peu plus éloignée), et le calme et le silence me donnent envie.

    Il va falloir s’organiser pour y aller :)

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *