Réaménagement du bureau et point organisation

Il y a quelques jours, j’ai réaménagé mon bureau. Je ne m’y sentais plus du tout bien depuis quelques temps, celui-ci étant rempli de choses pas vraiment “utiles”, que j’avais accumulées au fil des mois. J’ai profité d’un mail de Desenio, me proposant de recevoir quelques jolies affiches, pour me mettre un bon coup de pied aux fesses et m’attaquer au réaménagement de cette pièce importante pour moi.

→ Si jamais cela vous intéresse, le code FRIENDLYBEAUTY vous offre une remise de 25% sur les affiches du site Desenio entre le 3 – aujourd’hui même donc – et le 5 Avril. Ce code n’est ni valable sur les posters de la sélection “Handpicked/Collaboration” ni sur les cadres (je ne touche aucune commission sur les ventes).

Pourquoi importante? Tout simplement parce que je travaille de la maison en tant que créatrice de contenu web et community manager. En clair, je crée du contenu pour des marques / entreprises : des photos de leurs produits, des vidéos promotionnelles, des articles pour leurs blogs, etc… Et, parfois, je suis également amenée à alimenter et gérer leurs réseaux sociaux (Instagram, Facebook, etc). À côté, il y a bien sûr ce blog, ma chaîne Youtube et Breizh gwer, qui me prennent également énormément de temps.

Bref, autant vous dire que mon bureau est donc une pièce importante et que j’ai envie de m’y sentir bien. Pour autant, il peut également m’arriver de travailler ailleurs dans la maison : sur la table de séjour, sur la terrasse l’été… Mais je reviens toujours à mon bureau parce que c’est une pièce où je suis tranquille et dans laquelle j’ai tout ce qu’il me faut à portée de main (appareils électroniques, fonds photos, etc…)

Avant de parler un peu plus organisation et compagnie, revenons-en à Desenio, une boutique en ligne qui propose un large choix d’affiches pour embellir les murs de son intérieur. Je pense que si vous me suivez depuis un bout de temps, vous devez savoir que les affiches, c’est un peu beaucoup une passion chez moi, ahem. C’est simple, il n’y a pas une seule pièce de la maison sans affiche(s) (il y en a même dans les toilettes, c’est dire).

J’ai donc accepté avec grand plaisir de collaborer avec eux et si vous voulez voir le “déballage” du colis, c’est dans la vidéo ci-dessous ;-)

Comme je vous l’explique dans cette vidéo, j’ai enlevé énormément de choses de mon bureau pour épurer cette pièce qui était bien trop encombrée. J’ai repeint un mur dans un bleu très foncé (le Noir d’encre de Colours) et j’y ai accroché une première grande affiche de Desenio : une jolie feuille de palmier (référence : Palmaceae). Mise dans un cadre en chêne brut, je trouve qu’elle fait de suite son petit effet et s’accorde à merveille avec le bleu du mur.

Le seul meuble de “rangement” que j’ai conservé est une commode des années ’60, un cadeau de ma belle-maman dont elle n’avait plus l’utilité. Elle me permet de ranger toutes ces choses dont je me passerais bien mais qu’il est nécessaire de conserver : papiers administratifs, garanties en tous genres, enveloppes, fournitures, papier d’imprimante, etc…

À côté de cette commode, j’ai placé au sol deux cubes métalliques dans lesquels j’ai rangé mes magazines Flow et quelques livres qui ne passent pas dans la bibliothèque du salon. J’ai posé dessus une planche en chêne brut toute simple et y ai placé quelques jolies choses : des plantes, un ventilateur Calor chiné sur une braderie il y a 3 ans, une bougie, etc…

De l’autre côté de la pièce, il y a mon bureau, qui est en fait une ancienne table de ferme (encore donnée par belle-maman, décidément) ;-) Il est à l’image de ce dont j’avais envie : extrêmement simple et épuré (oserais-je dire minimaliste? Tout de même pas) Dessus : seulement quelques petites choses assez “indispensables”. Une jolie lampe dorée achetée il y a quelques années, une boîte chinée en brocante qui contient tout un tas de cartes de visite, deux contenants à bougies recyclés respectivement en pot à trombones et pot à crayons, ma petite tourmaline noire qui n’est jamais bien loin lorsque je travaille…

Je trouvais le mur face à mon bureau très nu mais je ne souhaitais pas non plus le surcharger. J’y ai donc accroché une étagère à affiches de Desenio et y ai posé deux affiches inspirantes, trouvées également chez Desenio (références : What makes you happy et Feelings). Certaines personnes détestent ce genre de phrases “toutes faites”. De mon côté, je dois avouer qu’elles me motivent en cas de coup de mou ;-)

Ces étagères à affiches ont l’avantage d’être profondes-mais-pas-trop et j’ai pu également y mettre une jolie bougie Wabi-Sabi, accompagnée d’une tirelire cochon ramenée d’un voyage en Roumanie. Sans véritablement savoir pourquoi, la voir me met toujours beaucoup de baume au coeur, j’y suis très attachée.

Comme j’aime de moins en moins le blanc, du moins le “trop blanc”, je pense repeindre un second mur en bleu (la même teinte que le premier). Et, comme je vous l’explique dans la vidéo, il me reste également à trouver – de seconde main si possible – une malle me permettant de ranger tout mon matériel photo et compagnie, ainsi qu’une chaise un peu plus confortable pour mon dos de mamie de 80 ans (ahem).

Pour en revenir à Desenio, je suis très honnêtement ravie des affiches, cadres, etc… que j’ai pu recevoir. La qualité du papier autant que celle de l’impression sont au rendez-vous (j’ai parfois été déçue de certaines affiches commandées sur d’autres sites) et les prix sont, je trouve, vraiment intéressants. Par ailleurs, je n’avais jamais pensé aux étagères à affiches pour égayer un peu les murs de mon intérieur et j’avoue adorer ça! Je suis ravie de l’effet que ça donne et du fait qu’on puisse y superposer plusieurs affiches tout en les accompagnant d’autres petits objets de décoration.

Avant de clore cet article, j’avais envie de vous faire un petit topo sur mon organisation au quotidien car vous êtes plusieurs à me poser régulièrement des questions sur le sujet. Pour ne pas partir dans tous les sens, je n’évoquerai ici que la partie “organisationnelle”, laissant de côté tout ce qui touche à “l’administratif” et au statut d’auto-entrepreneur.

Pour tout vous avouer, je n’ai jamais été la reine de l’organisation et j’ai une fâcheuse tendance à procrastiner. Autant vous dire que c’est un peu le combo gagnant pour que mon emploi du temps soit un fiasco ^^ Néanmoins, j’ai réussi à mettre en place une petite “routine” à laquelle j’arrive plus ou moins à me tenir et ce grâce à mon fidèle compagnon : un carnet qui fait office de mi-agenda mi-bullet journal. N’étant pas complètement convaincue du format bullet journal mais souhaitant tout de même plus d’espace de liberté que ce que peut offrir un agenda classique, j’ai opté pour un entre-deux en adaptant un agenda Moleskine.

Il est extrêmement simple et est organisé par semaine. Chaque page de gauche contient 6 “cases” (une par jour du lundi au vendredi, et une pour le week-end) et à droite, une page vierge lignée permet de prendre des notes en tous genres. Ce format hebdomadaire me correspond pleinement puisque j’ai personnellement besoin de visualiser ma semaine entière pour pouvoir m’organiser.

J’ai établi un code couleurs : le bleu pour la vie perso, le rouge pour mon activité blog / youtube / etc… et le violet pour mon activité de freelance. Dans chaque case de la semaine, et suivant ce code couleurs, j’indique mes RDV / événements par un rond vide, mes tâches à faire par un rond plein, et d’éventuelles notes par un tiret. Et s’agissant des tâches, lorsque j’en effectue une, je “remplace” le rond par une croix.

Du bullet journal, j’ai également repris l’idée des pages mensuelles. Celles de l’agenda ne me convenant pas, j’en ai réalisé moi-même avec un carnet pointillé et les ai collées au début de mon agenda en les séparant en deux colonnes : le perso d’un côté, l’activité blog / youtube de l’autre (je n’ai pas ressenti le besoin d’avoir une vision mensuelle de mon activité de freelance).

Je crois que vous l’aurez compris, je fonctionne énormément à la visualisation de mes tâches et aux “To do lists”. Il n’y a que ça qui fonctionne chez moi.

Côté horaires de travail et organisation de mes journée, j’y vais, en revanche, assez au feeling. Je n’ai jamais été du matin donc je ne mets que très rarement un réveil le matin, et me lève tranquillement entre 8 et 9 heures. En revanche, je peux facilement travailler jusqu’à 21 ou 22 heures si la motivation est là. Grosso modo, c’est simple, j’ai horreur de me forcer. Alors une fois effectuées mes tâches “obligatoires”, si l’envie n’est pas là, hé bien je ne me force pas, ni plus ni moins. En particulier en ce moment, où j’ai énormément à faire au jardin / à l’extérieur de la maison.

Tout ça rejoint la question de l’argent et je crois qu’il faut, à ce titre, démystifier une chose : nous, freelance, sommes parfois loin de rouler sur l’or. C’est complètement mon cas et si c’est encore parfois source d’angoisses, j’ai largement revu le sens de mes priorités ces derniers mois. Je préfère gagner moins et passer plus de temps à faire ce que j’aime, à m’épanouir et à jardiner. S’il serait indécent de dire que je n’ai pas besoin d’argent pour vivre, j’ose tout de même affirmer qu’en gagner est loin d’être ma priorité et ne me rend pas vraiment heureuse. On aura peut-être l’occasion de reparler de ce sujet ô combien tabou dans un autre article (parce que je sais que vous vous posez énooooormément de questions là dessus) =)

Revenons-en, pour terminer, à l’organisation. Je suis quelqu’un de très solitaire et travailler seule chez moi me convient à merveille. Je ne vais jamais dans des cafés et je ne me vois pas du tout bosser au sein d’un espace de coworking (bonjour, c’est moi Julie l’asociale) =’) J’ai eu la chance d’avoir de merveilleux collègues dans mes précédentes expériences de juriste en entreprise. Mais bien que parfois, rire un bon coup avec quelqu’un d’autre me manque, ça me passe très très vite et je préfère mille fois être seule et je ne m’ennuie jamais. Comment m’ennuierais-je dans cette merveilleuse campagne? Où il fait bon de se balader, de jardiner, d’observer ce qui s’y passe… =)

J’espère que cet article vous a plu! Je serais curieuse de savoir comment vous vous organisez au quotidien si vous aussi vous travaillez de la maison ;-)

Article sponsorisé par Desenio

27 petits mots

  1. Carole

    Bonjour ! C’est très joli et apaisant cette ambiance ! J’aime beaucoup la feuille de palmier.
    Juriste d’entreprise, vraiment ? Je suis ton blog depuis quelques mois et je ne savais pas ça !
    Bonne journée ;) Carole

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Et oui, durant quelques années! =) Avant de me rendre compte que ça ne me correspondait pas. Mais je suis heureuse d’avoir fait ses études, qui m’ont beaucoup apporté.

      Répondre
  2. Tiphanie

    Hello Julie !

    La déco de ton bureau est super chouette !

    Mais je voulais surtout revenir sur la dernière partie de ton article, car je suis contente de ne pas être la seule à penser ainsi.
    C’est socialement compliqué d’affirmer que je ne considère pas le travail comme une nécessité. La “valeur” travail ne représente rien pour moi. S’occuper, et se sentir utile, oui. Mais “travailler” dans le sens où la société l’entend, ça ne m’a jamais parlé. Et il y a un milliard d’autres façons de s’occuper et de se sentir utile qu’en travaillant !
    Je ne suis pas fainéante, je peux déplacer des montagnes lorsque quelque chose m’intéresse vraiment, mais je porte trop de valeur à mon temps personnel pour le gaspiller en travaillant. La vie est courte, je préfère faire ce que j’aime au quotidien et prendre le temps de vivre que de passer 35h ou plus à faire un truc que je n’aime que moyennement.

    Comme toi, l’argent ne m’intéresse pas. Je suis une minimaliste, et j’ai des loisirs très peu coûteux, donc je n’ai pas besoin de beaucoup d’argent pour être heureuse.
    Je travaille désormais à temps partiel, pour concilier mon besoin de me loger et me nourrir avec mon envie de temps pour moi, donc mon salaire est riquiqui. Et j’avoue que ce qui me manque le plus, ce sont les voyages. J’aimerais pouvoir faire un seul beau voyage par an, comme l’année dernière en Ecosse, mais les finances manquent (je ne me plains pas, c’est un choix que j’assume). Mais je ne reviendrai pas en arrière. Je suis beaucoup plus heureuse comme ça. Je ne traîne plus la patte pour aller travailler le matin (je ne travaille plus le matin hehe !) et mes journées sont cool ! No stress.
    Et ça pour moi, c’est le luxe ultime.

    J’ai hâte de lire ton article sur le sujet, si tu en fais un un jour.
    Belle journée à toi !

    Répondre
    1. Marjorie

      Bonjour Tiphanie,

      Merci pour ton retour d’expérience. Je suis actuellement au chômage et je suis bien tentée de ne reprendre un poste “qu’à” temps partiel.
      J’ai également peu de loisirs, et des loisirs peu coûteux. Et je crois que je serais beaucoup plus épanouie si je pouvais avoir plus de temps pour moi et non pas retomber dans le cycle : réveil à 7h, départ au boulot à 8h, et retour à la maison à 19h.
      Mais c’est vrai qu’on se pose quand même la question du : est-ce que je ne vais pas me retrouver à la rue avec si peu de rentrée d’argent ? Est-ce que la “société” va critiquer mon choix ? et surtout : est ce qu’il est possible de trouver des postes à temps partiel ?
      Ton message me laisse donc entrevoir un peu d’espoir… :)
      Bonne journée à toi et Julie !
      Marjorie

      Répondre
      1. Tiphanie

        Bonjour Marjorie.

        Je suis contente si ça te permet (et à d’autres) d’espérer pouvoir ralentir la cadence.
        Avant de te décider, il faut que tu évalues ta situation personnelle en détail.
        Moi je ne suis pas seule, je vis en couple, donc les dépenses communes sont partagées. Pour le reste, c’est chacun son argent, car mon mari travaille à plein temps et gagne 2,5 fois plus que moi. Et ce choix de travailler à temps partiel, même si il était d’accord, était mon choix, donc je ne veux pas lui faire porter ce poids d’avoir à “m’entretenir”. Et puis ça ne me plairait pas, de toute façon :)
        Autre point important, nous n’avons pas d’enfant… Pour le coup, ça fait de grosses économies ! ^_^
        Bref, tout ça pour dire que si tu vis seule, c’est peut-être plus compliqué, ne serait-ce que pour payer ton logement ! Ou si tu as des enfants, ça peut faire peur de se retrouver avec moins de moyens.

        Ce que j’avais fait avant de me décider, c’est que j’avais vraiment mis sur papier tous mes besoins, toutes les factures (assurances/internet/netflix/frais bancaires…), le budget courses, les économies (pour “l’au-cas où” et pour les voyages ! :D) et les budgets vêtements/chaussures/cosmétiques à l’année (être minimaliste aide énormément pour ces postes-là !). Et à cette somme totale, j’y ai ajouté un petit filet de sécurité de 10%, pour ne jamais être trop juste. C’est comme ça que j’ai obtenu le salaire minimum qu’il me fallait pour vivre correctement (selon mes critères).

        Ce mode de vie n’est pas pour tout le monde. Si on a une vie sociale débordante, qu’on sort tous les week-ends voire plusieurs soirs par semaine, qu’on veut voyager très souvent ou se faire plaisir dès que l’envie se pointe, ça n’ira pas.
        Personnellement, je ne vis pas comme ça (#asociale aussi ici !), donc pour moi ce ne sont pas des sacrifices (sauf les voyages, comme dit précédemment, mais le rapport bénéfice au quotidien/manque est positif).

        Sinon, pour le temps partiel, selon ta branche ce n’est peut-être pas évident. Je suis dans le service à la personne, l’un des meilleurs secteurs je pense, en plus du libéral/freelance, pour gérer son temps à peu près comme on l’entend. J’imagine que dès lors que l’on bosse pour une entreprise, et avec d’autres gens, ça se complique…

        En tout cas, je te souhaite de réussir à trouver TON équilibre.
        Et malheureusement, oui, les gens vont te regarder de travers et essayer de te faire croire que tu n’es qu’une grosse feignasse qui ne veut pas participer à l’essor économique de la patrie (-_-)
        Il faut le savoir, et assumer son choix. Il m’a fallu beaucoup de temps avant d’y arriver, donc je peux comprendre que l’on freine des quatre fers.
        Mais c’est TA vie, TON bonheur qui est en jeu. Pas le leur.
        Si ça te tente vraiment, et que tu sens que c’est réalisable pour toi, fonce !

        <3

        Répondre
        1. Marjorie

          Merci pour ta réponse pleine de bon sens :)

          Nos situations se “ressemblent” un peu ; je vis également en couple, sans enfants et #associale ;) Visiblement on est plusieurs, on devrait créer une team entre #associales, non ?! mdrrrr ;)

          J’ai également peu de dépenses puisque mes loisirs sont la lecture (merci la bibliothèque gratuite de ma ville) et les films/séries (merci les abonnements :)) ainsi que les balades dans la nature (merci gratuité de Mère Nature).

          Je suis également minimaliste (enfin j’essaye) donc j’achète du seconde main essentiellement, même pour les vêtements. Je fabrique tant que possible mes produits ménagers (économies-économies), j’achète du maquillage bio de la marque Avril (le meilleur rapport qualité/prix selon moi). Pour le reste, j’achète de la qualité qui dure dans le temps, où je profite de Noël et mon anniversaire pour me les faire offrir :)

          Mais je note précieusement ton procédé de lister les dépenses pour savoir quel serait le salaire minimum dont j’ai besoin. Par ici aussi, pas question de dépendre de chéri ou de lui faire subir mon choix tout à fait personnel.

          A moi donc de décider de MA vie et de MON bonheur :)

          Répondre
          1. Natasha Échos verts

            Bonjour Marjorie,
            Si cela peut t’intéresser, j’ai récemment publié un article intitulé “Travailler moins, gagner moins et vivre mieux” dans lequel je partage 3 témoignages (dont le mien) :-)
            J’espère que tu trouveras un équilibre qui te satisferas en tout cas !

          2. Julie Auteur de l’article

            Oh là là je n’avais pas vu passer cet article Natasha, je file le lire de suite! =)

          3. Julie Auteur de l’article

            Merci Tiphanie, merci Marjorie, pour ces commentaires SUPER enrichissants! Comme vous l’avez justement souligné, ce mode de vie n’est pas pour tout le monde, c’est un véritable choix. Mais un choix tellement salvateur à mon sens! =) Le plus dur étant, selon moi, de s’affranchir du regard des autres. Plus facile à dire qu’à faire parfois… Car comme tu l’as très justement souligné Tiphanie, on passe parfois pour “des fainéants qui ne veulent pas participer à l’activité économique du pays” et socialement, ça peut être dur à vivre. Mais dans le fond, ce n’est pas plaire aux autres ou obtenir leur approbation qui importe, mais simplement d’être heureux.se et de ne pas avoir de regret =)

    2. Marjorie

      Merci beaucoup Natacha pour le lien vers ton article très intéressant ! J’ai en même temps découvert ton blog très en “échos” avec mes valeurs et que je vais donc suivre régulièrement. Encore merci :)

      Répondre
  3. le blog de siana

    Cet article m’a bien plus, j’ai beaucoup aimé regarder les photos, je vais m’en inspiré pour refaire moi aussi mon coins bureaux, même si j’adore être devant la tele avec mon ordinateur sur les genoux ou sur la table du salon. Et quelle chance de vivre à la campagne…Loin de la pollution ou du bruit (Quoique…par moment on peut aussi avoir des voisins bruyant;)). Bonne journée a toi

    Répondre
  4. Marjorie

    Bonjour Tiphanie,

    Merci pour ton retour d’expérience. Je suis actuellement au chômage et je suis bien tentée de ne reprendre un poste “qu’à” temps partiel.
    J’ai également peu de loisirs, et des loisirs peu coûteux. Et je crois que je serais beaucoup plus épanouie si je pouvais avoir plus de temps pour moi et non pas retomber dans le cycle : réveil à 7h, départ au boulot à 8h, et retour à la maison à 19h.
    Mais c’est vrai qu’on se pose quand même la question du : est-ce que je ne vais pas me retrouver à la rue avec si peu de rentrée d’argent ? Est-ce que la “société” va critiquer mon choix ? et surtout : est ce qu’il est possible de trouver des postes à temps partiel ?
    Ton message me laisse donc entrevoir un peu d’espoir… :)

    Bonne journée à toi et Julie !

    Marjorie

    Répondre
  5. Mathiilde

    J’adore ! Le mélange des meubles plus anciens avec des objets plus actuels ! Je suis vraiment fan de ton bureau :)
    Et de la couleur du mur.. Bref j’aime beaucoup et le jour ou j’ai une chez moi “a moi” j’aimerais que ça y ressemble !

    Répondre
  6. Clem

    J’adore ton nouveau bureau ! Je trouve la déco vraiment sympa, j’aime beaucoup la couleur de la peinture et je suis fan de cette commode en bois style années 60. Les affiches sont vraiment très jolies également, j’ai été faire un tour sur le site de Desenio et j’en ai déjà repéré quelques unes qui iraient très bien dans ma chambre :)

    Répondre
  7. cecile30

    bonsoir julie
    merci pour ta vidéo,
    alors la couleur waou et oui je la mettrais aussi de l’autre coté
    quand à ton cadre de feuille ( l’autre) si tu le mets , je dirais au milieu de ta commande sur le mur bien sur un peu en hauteur par rapport à l’autre, l’idée était bonne car je trouve ce coin green très coquet lol

    sinon si tu ne trouve pas en brocante ta malle et chaise regarde sur le bon coin , hier je cherchais une cantine que j’avais dans le temps et que cher papa à laisser dans la maison vendue des mes arrière grand parents grrrr enfin .

    bonne soirée cécile 30

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci Cécile! Ouiii je regarde de temps en temps sur Le bon coin, on y trouve des merveilles parfois! =) Belle journée <3

      Répondre
  8. patricia

    Comme toujours j’aime beaucoup tes articles et çà me donne des idées même si j’ai toujours beaucoup de mal à me lancer !
    La couleur du mur est belle et j’adore les deux affiches de palmier et monstera , d’ailleurs je le mettrai à côté du palmier comme ta première idée çà rendrait bien !

    Ah et moi aussi les magazines flow je les garde précieusement , impossible de m’en séparer !
    Bonne soirée

    Répondre
  9. Solène

    Bonjour Julie,
    Trop drôle, j’ai le même pot avec des cerises dessus que j’utilise aussi en cache pot pour un cactus depuis des années !
    J’aime beaucoup la façon personnalisée dont tu as aménagé ton bureau. La table de ferme est top, et ça change du bureau blanc classique que l’on voit partout…
    Je me permets de faire un hors sujet car j’ai envie de te poser cette question depuis longtemps mais je ne sais pas où : penses-tu que tu pourrais éventuellement nous parler un peu du sujet “vivre avec un omni quand on est végé”? D’après tes vidéos je sais que c’est toi qui cuisine donc ça te rends peut-être la tâche plus “simple”, et tu disais qu’il s’achète ses propres yaourts… Acceptes-tu qu’il ramène par exemple du saucisson, jambon qu’il se rajoute à un plat ? Avez-vous des “règles”? Évitez-vous de débattre sur le sujet sachant que vous n’avez pas le même avis ? Je suis végétarienne à tendance végétalienne et ce n’est pas toujours facile d’avoir un chéri omni. J’ai de la chance, ça ne le dérange pas du tout de manger végé, il se mange son fromage et ça ne me dérange pas. Mais pour la viande c’est une autre histoire. Je n’aime pas l’idée de lui interdire la viande à la maison, car j’essaye d’être la plus tolérante possible (et c’est pas toujours facile) mais d’un autre côté ça me rend tellement triste de le voir en consommer… Bref je vais arrêter parce que ça devient un peu long mais en gros si jamais un jour ça te tente de faire un article ou une vidéo à ce sujet où tu explique ton mode de fonctionnement, peut-être des petits conseils… Sache que je suis preneuse !
    Bonne journée !

    Répondre
    1. Julie Auteur de l’article

      Merci Solène! =) Oui c’est un sujet qu’il serait intéressant que j’aborde effectivement. Après je dois avouer être chanceuse car mis à part les yaourts, il ne “ramène” jamais de viande à la maison, et s’accommode très bien des plats que je prépare. Il faudrait que je lance une FAQ sur les réseaux pour regrouper toutes vos questions. Belle journée <3

      Répondre
  10. Anne

    Je n’ai plus jamais mal au dos depuis que j’utilise un ballon de gym à mon bureau. Il faut un petit temps d’adaptation mais ensuite ça muscle vraiment les muscles posturaux profonds. En plus c’est bien moins cher qu’une chaise de bureau.

    Répondre
  11. Gabrielle - Plume Curieuse

    Ton article tombe à pic puisque que je souhaite moi aussi rendre mon bureau plus pratique et agréable à vivre. J’adore la déco que tu as faite (la couleur du mur, les meubles, le choix des affiches), tout s’accorde parfaitement, tu as un vrai don :)
    Je me suis bien reconnue dans le côté “je ne peux pas jeter mes Flow !” ;) Je ne peux pas m’empêcher de les acheter et de les garder, tellement ils sont de qualité dans la forme comme dans le fond.
    Belle journée !

    Répondre
  12. Manuela

    Bonjour Julie,

    Je te lis et te suis depuis quelques temps maintenant et te remercie pour l’inspiration que tu me donnes!
    Je voulais réagir surtout par rapport à ta chaise (même si ce qui est évoqué plus haut est bien sûr de très grande importance!) mais j’ai vu sur mon copain qui passe de longues heures à un bureau, les mauvais effets d’une chaise inadaptée sur son dos pendant l’année passée (je fais un peu fixette maintenant!). Si tu peines toi aussi, je voulais être sûre que tu connaisses le concept des ‘chaises à genoux’ au cas où ça te convienne – on vient de s’en procurer une pour quand il travaille à la maison et il est ravi!
    En tout cas merci de partager ta déco qui met de bonne humeur.

    Répondre

Laisser un petit mot

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.