Comment se manifestent les douleurs de fin de grossesse ?

par Friendly Beauty
Douleur de règle fin de grossesse : tout ce qu’il faut savoir

Le prétravail entraîne chez les femmes des douleurs qui sont semblables à des douleurs de règles. Il s’agit de contractions qui varient en intensité, en durée et en espacement. Elles sont souvent le signe d’un travail précoce et de l’accouchement à venir. Mais comment se manifestent ces douleurs en fin de grossesse ? Quelles sont les zones principalement concernées ? Retrouvez les éléments de réponses dans cet article.

Les manifestations des douleurs en fin de grossesse

Lorsqu’une femme est en fin de grossesse, elle peut ressentir diverses sensations. Ces dernières peuvent varier et sont similaires à des douleurs de règles :

  • Une sensation de pesanteur et des douleurs dans le bassin et au sein du vagin. Cette sensation montre que le bébé a entamé sa descente ;
  • Un ressenti de tiraillement au niveau du bas-ventre en raison du relâchement articulaire du bassin. Ce dernier s’écarte sous l’effet des hormones afin de laisser passer le bébé ;
  • De la fatigue et de la nausée causées par les hormones de fin de grossesse ;
  • La perte du bouchon muqueux : il s’agit d’amas de glaire cervicale qui maintiennent le col de l’utérus bien fermé. La perte peut se dérouler sous diverses formes avec de petits filets de sang : translucides, brunâtres, gluantes.

Ces différentes sensations sont le signe que le corps s’apprête activement à l’accouchement. Toutefois, il n’est nul besoin de s’alarmer ou de se rendre à l’hosto.

Les manifestations des douleurs en fin de grossesse

Les contractions douloureuses régulières

Les multiples fibres qui composent l’utérus se contractent dans le but de permettre au col de subir un changement et au fœtus de se rendre dans le bassin. En fin de grossesse, la femme ressent donc des contractions qui permettent la maturation du col pour le jour de l’accouchement. Les contractions peuvent être douloureuses ou non et sont similaires à des douleurs de règles. En général, elles se répètent 3 ou 4 fois avec un espacement de 5 à 10 minutes.

A lire aussi : Tout savoir sur Artimium 360

Il faut remarquer que ces contractions de prétravail ou de préparation sont différentes de celles du travail. En effet, ces dernières ne connaissent pas d’arrêt, s’intensifient, deviennent aussi longues et rapprochées. Elles permettent tout simplement d’identifier le début du travail par leur régularité. Selon le profil de chaque femme, les douleurs et les contractions de travail se manifestent différemment. Cependant, il est conseillé de se rendre à la maternité dans les cas suivants :

  • Pour un premier bébé : contractions chaque 5 à 10 minutes durant au moins 2 heures ;
  • Pour une multipare : contraction toutes les 10 minutes durant au moins 1h 30.

La diversité des douleurs en fin de grossesse

En fin de grossesse, il est important pour la femme de rester à l’écoute de son ressenti et de sa tolérance aux contractions. Lorsque celles-ci manquent de régularité, mais demeurent très fortes, il est recommandé de se rendre dans une maternité pour éviter tout risque de santé. Il peut arriver que des femmes ne sentent pas réellement les contractions, mais aient de fréquents désirs d’uriner ou de se rendre à la selle. Certaines ressentent des douleurs au niveau du ventre, des sous-cotes, du bas du dos, etc. Quel que soit le cas, se rendre à la maternité se présente comme le meilleur choix pour le bien-être de la femme

 

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un Commentaire